[Interview] – Yupeek, réseau social professionnel destiné aux étudiants et jeunes diplômés

Yupeek, réseau social professionnel destiné aux étudiants et jeunes diplômés

Vous avez une idée ? Trouvez gratuitement des développeurs sur Codeur.com !

Recevez des devis (gratuit)

J’ai été contacté il y a quelques jours pour vous faire découvrir Yupeek, un nouveau réseau social professionnel entièrement destiné aux étudiants et jeunes diplômés. L’idée est simple, laisser son CV dans le pool du site pour être ensuite rapidement recontacté par les professionnels à la recherche de nouveaux talents.

A l’heure où j’ai testé Yupeek, les entreprises n’ont pas encore fait leur entré sur le site. Un compte à rebours est présent pour indiquer leur arrivée et en attendant, vous pouvez construire facilement et optimiser votre profil pour vous assurer de décrocher un job facilement. Le site est très agréable à utiliser et personnellement, je le trouve très beau et très ergonomique, ce qui le rend facilement utilisable.

Pour en savoir un peu plus sur la présentation de ce réseau social, je vous laisse découvrir la vidéo expliquant les tenants et aboutissants du projet. Une vidéo pour le coup super bien réalisée:

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=mHC5mPUADsU[/youtube]

Comme à mon habitude, je vous laisserais tester le site en question et je vous propose plutôt l’interview du porteur de projet, Tarek Moutawakkil. Je vous retranscris notre échange:

WA : Pouvez-vous vous présenter rapidement ?

Nous sommes actuellement une équipe de 5 personnes à temps plein sur le projet Yupeek avec 2 fondateurs et 3 associés/collaborateurs. Nous sommes 4 issus d’école supérieure de commerce et 1 de formation web et informatique.

WA : Pouvez-vous présenter Yupeek à ceux qui ne le connaîtraient pas encore?

Yupeek est un nouveau réseau social professionnel entièrement destiné aux étudiants et jeunes diplômés de cycle supérieur. Cette plateforme (encore en version Bêta) va rassembler également les écoles et universités ainsi que les entreprises et recruteurs.

WA: D’où vient le nom ?

Yupeek vient de “You Peek” qui signifie “jeter un coup d’oeil” ou “fouiner”. Cela correspond à ce que vont faire les entreprises sur ce réseau social dédié à la chasse de jeunes talents.

WA : Comment ça fonctionne ?

Côté étudiant/jeune diplômé l’inscription permet de se doter d’un outil de networking illimité. L’utilisateur peut suivre l’évolution professionnelle de son réseau et se faire “chasser” directement sur la plateforme via un algorithme de matching sur un espace dédié aux entreprises. Les étudiants peuvent aussi s’entraider “concrètement” via un service de cooptation.

Pour les professionnels et les entreprises Yupeek est un outil qui se veut simple, efficace et moins cher que le système classique de dépôt d’offres. La plateforme permet également la centralisation du processus de recrutement via une base de profils qualifiés d’étudiants de cycle supérieur, pour un recrutement plus efficient. Autre particularité, les sélections de profils se font via CVs anonymes pour contribuer à la promotion de la diversité sans être un frein à la pertinence du recrutement.

Pour les écoles et universités c’est une visibilité supplémentaire pour promouvoir les programmes, les formations, et à terme les évènements, sur un espace dédié.

WA : Pourquoi et comment avez-vous eu une telle idée ?

Nous sommes partis de plusieurs constats et besoins:

  • Pour les étudiants, il est clair qu’il manque une plateforme spécialement dédiée entre un Facebook “ludique et personnel” et un Linkedin/Viadeo payant et orienté cadres sup’. Les études montrent que les jeunes “boudent” les réseaux limités dans les fonctionnalités ou les réseaux payants.
  • Pour les entreprises, ce qui ressort de notre étude de marché c’est que les grand groupes ont un besoin de rationalisation et de centralisation de leur processus de recrutement. Ils ont également besoin d’avoir un outil pertinent de tri des profils intéressants, tâche qui devient de plus en plus chronophage.
  • Les PME/TPE ont en revanche un problème de notoriété et de moyens. Elles ont avec Yupeek une chance d’aborder des profils jusque là très peu sollicités faute de moyens humains et financiers mais aussi faute de visibilité. Nous leur proposons une offre basique gratuite et un système d’abonnement premium pour un processus plus complet de recherche sur notre plateforme.

WA : Comment vous rémunérez-vous ?

Notre business model repose sur les recherches payantes (via les abonnements) des entreprises et la régie publicitaire.

WA : Le service est lancé depuis quelques temps en Bêta : quels sont les premiers retours ?

Quelques chiffres, après 1 mois d’existence en Bêta :

  • 5 000 étudiants inscrits
  • 550 établissements représentés
  • 30 000 connexions

Durant cette période nous avons eu des retours de nos “bêta-testeurs” positifs dans l’ensemble et axés sur les fonctionnalités ce qui va nous permettre d’améliorer l’outil.
En parallèle, nous avons développé avec notre incubateur un Living Lab (laboratoire d’usage) pour mieux coller aux attentes de nos inscrits et conduire ainsi un processus de développement du site par les utilisateurs eux mêmes.

WA : Quel est votre plus value par rapport à des services comme Wizbii ?

Wizbii est un réseau social destiné aux étudiants et jeunes diplômés entreprenants. L’arrivée sur le marché de plusieurs réseaux sociaux ciblant les jeunes souligne l’existence d’un réel besoin. Alors que nous sommes dans la mise en relation et le recrutement entre étudiants et recruteurs, Wizbii se destine à devenir une des références pour la mise en relation entre porteurs de projets. Nous les avons d’ailleurs rencontrés et avons donc eu l’occasion d’échanger sur leur projet et leurs objectifs.

WA : Combien de personnes travaillent actuellement sur le projet et quelles sont leurs fonctions ?

Nous sommes actuellement 5 dans l’équipe. Yupeek va s’agrandir dès le mois prochain pour passer à 11 personnes pour pouvoir faire face aux perspectives de développement.

WA : Quels sont vos projets à court terme ? Long terme ?

A court terme, nous souhaitons nous implanter de manière pérenne sur le territoire français. Nous voulons devenir une référence significative du recrutement de stagiaires et de jeunes diplômés.

A plus long terme, plusieurs éléments sont prioritaires comme le développement du site dans les territoires francophones, son adaptation en anglais et enfin son implantation à l’étranger. Les perspectives sont importantes mais pour l’instant nous n’en sommes pas encore là et nous nous concentrons sur la France.

WA : Quel est le souci qui a été le plus difficile à traiter ?

Je dirais que le plus dur à gérer au quotidien c’est le temps et l’organisation générale de l’équipe.

WA : Si vous aviez un conseil pour les gens qui souhaitent se lancer, quel serait-il ?

Rester coûte que coûte un “optimiste modéré” ambitieux !

WA : Avez-vous quelque chose à ajouter ?

Nous vous invitons à venir tester notre plateforme côté étudiant et à rester attentifs à l’ouverture pour les professionnels et écoles du supérieur.

En tout cas, je remercie Tarek de s’être prêté au jeu de l’interview. Je lui souhaite bonne continuation pour le développement de son service web car il me semble que la concurrence est rude! J’espère, surtout, qu’il sera un site utile pour vous et moi où nous pourrons trouver facilement un job.

L’équipe de WebActus.net vous propose tous les jours des articles sur l’univers des startups, du e-commerce et du growth hacking.

Rejoignez la communauté Webactus

Recevez régulièrement les meilleures actus et ressources

Pas de spam, vous pouvez vous désabonner à tous moment.