L’avenir de l’analytique web passera par la traque de votre curseur

Recherche microsoft traque curseur pour analyser le web

Vous avez une idée ? Trouvez gratuitement des développeurs sur Codeur.com !

Recevez des devis (gratuit)

Il n’est rien de plus intéressant pour un webmaster que de savoir ce que font ses visiteurs sur son site. A l’heure actuelle, il est (facilement) possible de les traquer en suivant leurs clics. On apprend alors pas mal de choses sur ce qu’ils font, où ils vont et surtout comment ils y vont. Mais il semblerait que cela puisse évoluer dans les prochaines années et que désormais on traque directement le curseur de la souris.

Si aujourd’hui Google et Xiti se partagent le monde de l’analytique web. Cela pourrait changer dans les prochaines années puisque des chercheurs microsoft ont réussi à concevoir un système simple permettant de traquer les mouvements de souris de l’internaute. Les résultats sont intéressants et on peut donc penser que Microsoft pourrait décliner un produit équivalent à Google Analytics avec ses avancées…

Il faut dire que ce n’est pas facile. Le must dans ce domaine reste l’eye tracking qui a pour but de savoir où vous regardez quand vous arrivez sur un site web. Mais cela demande des installations spécifiques et donc coûtent très cher à ceux qui veulent soumettre leur site. Du coup, nous avions jusque-là, la traque par clic qui nous permettait d’en savoir un peu plus, sans que cela reflète la vérité. Par exemple, le premier résultat d’une recherche est le plus cliqué mais cela ne signifie pas que l’internaute ne regarde pas avant les résultats en dessus.

Du coup, les chercheurs se sont atteler à trouver un moyen de suivre le curseur puisque souvent il est corrélé à ce que l’on regarde (c’était le postulat de départ). Ainsi, nous obtenons des resultats plus proches de la réalité et de ce qui se passe vraiment lors que l’internaute consulte un site. Pour le coté technique, il s’agit simplement d’un fichier javascript dont la taille est équivalente à 1ko et qui est embarquée dans la page à analyser.

En attendant, nous n’avons aucune date de sortie d’un tel outil, ni même s’il sera gratuit. Je ne doute pas que des ingénieurs chez Google ou Xiti ne travaillent pas sur la même chose, mais en tout cas j’ai hâte de tester cela et voir les premiers retours.

Par contre, pour ceux qui lutte pour l’anonymat sur internet, c’est un pas de plus contre eux puisque désormais on pourra savoir comment les internautes consomment l’information/le site (même si derrière il n’y a pas aucune raison que ce soit croisé avec l’IP de la personne pour réellement l’identifier. D’autant plus que les résultats présentent l’information en masse et pas individuellement).

Source: RWW

L'équipe de WebActus.net vous propose tous les jours des articles sur l'univers des startups, du e-commerce et du growth hacking.

Rejoignez la communauté Webactus

Recevez régulièrement les meilleures actus et ressources

Pas de spam, vous pouvez vous désabonner à tous moment.