Après Spotify, Deezer limite l’écoute gratuite à 5 heures

logo deezer

Vous avez une idée ? Trouvez gratuitement des développeurs sur Codeur.com !

Recevez des devis (gratuit)

Il fallait s’y attendre, même si quelques rumeurs couraient par-ci par là depuis quelques jours. Après Spotify qui a limité son offre gratuite, c’est au tour de Deezer, autre célèbre de plateforme de streaming musical de brider son utilisation gratuite à seulement 5 heures par mois maximum et par personne, soit 10 minutes par jour ou encore à peine 3 chansons… C’est une restriction bien plus drastique que son concurrent qui propose encore 10 heures par mois.

En effet, Orange, nouveau possesseur de Deezer, souhaite « encourager » les comptes gratuits à rejoindre les 1,2 millions d’abonnés au service payant en se justifiant de vouloir trouver un modèle plus rémunérateur pour les artistes. En effet, il semblerait que l’offre musicale gratuite ne favorise pas l’achat des titres les plus aimés mais au contraire pousse à banaliser le fait que la musique pourrait être gratuite contre quelques publicités.

Le patron d’universal, Pascal Nègre, explique bien cela:

« Quand on voit des gens qui écoutent 35 fois la même chanson, vous vous dites qu’au bout d’un moment, le gars, il faut qu’il aille acheter le titre. […] Quatre écoutes, c’est suffisant pour savoir si on veut acheter un titre« 

L’argument de Pascal Nègre est complètement légitime. Les offres gratuites ont toujours eu pour but de faire découvrir le service pour encourager l’utilisateur à basculer sur une offre premium. Cependant, il semblerait que les offres gratuites telles qu’on les connaissait ne favorisaient pas ce genre de comportement. Les utilisateurs se sont adaptés à ce que les services proposaient et voilà…

Du coup pour faire passer la pilule (il est aussi compréhensible que les utilisateurs sont déçus par ces nouvelles directives), Deezer met en avant sa nouvelle plateforme développée en HTML5, soit disant cinq fois plus rapide et surtout permettant de s’interfacer avec les réseaux sociaux pour écouter sa musique avec l’ensemble de son réseau d’amis.

A voir donc comment cela pris par les utilisateurs du réseau qui n’ont pas attendu pour monter leur mécontentement aux vues des messages publiés au moins sur Twitter puisque la durée maximale accordée semble trop courte… Je pense que nous n’avons pas encore trouver la solution optimale mais il faut dire que le problème est complexe. D’un côté, nous avons des ayants-droits qui veulent faire du profit (normal) et des utilisateurs qui veulent payer le moins cher possible (voir gratuit)… normal aussi!. Donc que faut-il faire?

Source: Numerama

L'équipe de WebActus.net vous propose tous les jours des articles sur l'univers des startups, du e-commerce et du growth hacking.

Rejoignez la communauté Webactus

Recevez régulièrement les meilleures actus et ressources

Pas de spam, vous pouvez vous désabonner à tous moment.