[Interview] – Gootip, un service de questions/réponses localisées

gootip

Vous avez une idée ? Trouvez gratuitement des développeurs sur Codeur.com !

Recevez des devis (gratuit)

J’ai découvert la semaine dernière, un nouveau service web français Gootip. Basé dans le domaine des questions/réponses (ce marché est en plein essor à l’heure actuelle), il permet à ses membres de trouver de l’aide ou des réponses à leurs questions, le tout de manière géo-localisée (là encore un marché en plein boom).

Le système est joli, simple et très facile d’accès. Vous vous rendez sur le site Gootip et entrez une première recherche. Si vous ne trouvez pas votre réponse immédiatement alors le site vous propose de directement poser votre question à sa communauté. Bien évidemment, chaque question/réponse est géo-localisée pour que vos réponses soient les plus pertinentes possibles et adaptées à votre demande.

Comme à mon habitude, j’ai souhaité interviewer l’un des fondateurs du projet et aujourd’hui c’est Mathieu qui s’y colle. Je tiens à le remercier pour le temps consacré et bien évidemment, je vous retranscris notre échange:

WA: Pouvez-vous vous présenter rapidement ?

Nous sommes 3 co-fondateurs, trentenaires et anciens de chez Price Minister :

  • Thierry Sebba (design et ergonomie)
  • Eric Gagnaire (développement web)
  • moi-même Mathieu Bidart (développement mobile)

WA: Pouvez-vous présenter Gootip à ceux qui ne le connaitraient pas encore ?

Gootip est un service de questions/réponses localisées. Les utilisateurs peuvent poser des questions de tous types en les associant à une ville ou un lieu précis.

Tous les utilisateurs inscrits peuvent répondre à toutes les questions. Cependant en combinant la localisation des utilisateurs, les informations complémentaires apportés par ceux-ci lors de leur inscription, ainsi que leur expertise sur un lieu donné (par le biais des « stickers » gagnés grâce à différentes actions), les questions posées trouveront leurs réponses prioritairement auprès de personnes vivant/travaillant dans les villes/lieux concernés.

Nous notifions, par email, Facebook et par le biais de notre application mobile, ces personnes qualifiées afin qu’elles répondent en priorité.
Pour les questions « live» nécessitant une réponse rapide (durée d’ouverture d’une heure seulement), nous combinons les données ci-dessus aux récents checkins Facebook et Foursquare des usagers afin d’alerter les usagers Gootip qui se trouvent proche du lieu de la question posée.

Bien entendu, les usagers qui ont posé une question sont également notifiés par email, Facebook et Iphone lorsqu’une réponse est donnée à l’une de leurs questions.

WA: D’où vient le nom ?

De plusieurs semaines de recherche :). Il fallait un nom qui « sonne » bien, court, et qui soit disponible dans la plupart des extensions. On s’est arrêté sur Gootip qui peut s’extrapoler en Good Tip (bonne astuce/ bon conseil en anglais). De plus les gens ont l’habitude d’utiliser le préfixe « Goo » sur le web.

WA: Pourquoi et comment avez-vous eu une telle idée ?

L’idée a germé dans nos esprits en septembre 2010. Nous voulions combiner un service plutôt novateur à la tendance forte de la géolocalisation. De plus le facteur économique n’était pas à négliger : il fallait développer un service qui nous coute peu au lancement en termes de serveurs/bande passante.

Nous réfléchissions à cette problématique alors que j’étais en train de chercher des informations de type géolocalisé sur Yahoo Answers que je n’arrivais pas à trouver. L’évidence s’est alors présentée devant nos yeux…

WA: Comment vous rémunérez-vous ?

Pour le moment Gootip ne rapporte pas d’argent puisqu’aucun moyen de le monétiser n’a été mis en place. Cependant plusieurs moyens sont déjà prévus dont la publicité localisée, des services freemium, des partenariats sur des évènements etc…

WA: Des retours de la bêta ?

L’enthousiasme est au rendez-vous chez les usagers et les investisseurs potentiels. Grâce aux internautes nous avons pu corriger certains bugs minimes et améliorer certaines fonctionnalités. De plus certaines suggestions nous ont été faites pour développer de nouvelles évolutions. Nous travaillons actuellement sur ces points.
De plus le manque d’une application complète pour Iphone se fait ressentir chez les usagers, malgré la présence de l’application Gootip Wall (qui reprend l’ensemble de l’activité de l’usager sur Gootip, lui permet de voir les lieux qui sont proposés dans les réponses données à ses questions et d’être notifier en temps réel lorsqu’une réponse lui est donnée). L’application Iphone complète est en cours de développement et devrait être disponible fin juin.

WA: Quels sont les projets à court terme ? À long terme ?

A court terme, les applications mobiles pour Iphone et Android ainsi qu’une traduction du site en plusieurs langues (aujourd’hui le site est disponible en français et anglais). Nous allons également améliorer quelques points de détail d’un point de vue technique, transparents pour l’usager. Nous travaillons également sur de plus amples synergies avec les principaux réseaux sociaux pour quelque chose de très novateur (je ne peux en dire plus pour le moment).

A long terme, l’objectif est de se développer au maximum, pour devenir une référence incontournable. Pour se faire nous allons nous baser sur des partenariats avec certains évènements, certaines sociétés et certains médias (je ne rentrerai pas dans les détails de notre stratégie …désolé). Cela passera certainement par une implantation de bureaux aux USA.

WA: Le principal souci rencontré ?

Celui induit par nos compétences propres :

nous ne sommes pas des communicants ni des marketeux. Nous n’avons pas non-plus un carnet d’adresse très fourni. Notre principal souci nous y sommes donc confrontés actuellement : comment se faire connaître et maintenir le « buzz » autour de Gootip ? La solution que nous avons trouvé à court terme : s’acharner sur les blogueurs :D. Mais à moyen ou long terme ça ne sera pas suffisant et il nous faudra des spécialistes en la matière.

WA: Un conseil pour les gens qui souhaitent se lancer ?

Plusieurs conseils même :

  • être ambitieux mais réaliste pour son projet (inutile de lancer le nouveau Facebook…).
  • Rien ne s’invente plus sur internet (ou presque) tout est une réinterprétation et une adaptation de concepts existants…
  • Savoir maitriser les couts : un projet qui coute cher dès le départ ne peut survivre qu’avec une grosse levée d’argent (logique non…).
  • Proposer dès le lancement un produit abouti et sans bug.
  • Travailler dur et savoir mettre entre parenthèse sa vie pendant 6 mois si besoin.

Je remercie une nouvelle fois Mathieu de s’être prêté au jeu de l’interview et je vous encourage à tester ce service qui peut vite s’avérer très utile. Je leur souhaite en tout cas une très bonne continuation en espérant qu’ils arrivent à aller là où ils souhaitent arriver.

L’équipe de WebActus.net vous propose tous les jours des articles sur l’univers des startups, du e-commerce et du growth hacking.

Rejoignez la communauté Webactus

Recevez régulièrement les meilleures actus et ressources

Pas de spam, vous pouvez vous désabonner à tous moment.