[Interview] – Civiliz, pour tout savoir sur les marchands aux alentours

civiliz

Vous avez une idée ? Trouvez gratuitement des développeurs sur Codeur.com !

Recevez des devis (gratuit)

Qu’il est difficile de connaitre la réputation d’un commerce que ce soit un resto, bar ou carrément une enseigne de mode… Mais c’était sans compter Civiliz qui va vous permettre de suivre ceux qu’ont pensés les anciens clients du magasins. Pour cela, rien de plus simple, il suffit d’utiliser l’application mobile prévue et de regarder ce qui se dit dessus!

En effet, basé sur un système de géolocalisation, vous allez pouvoir tout savoir sur les commerces environnement grâce à Civiliz. Vous pourrez aussi vous faire entendre en donnant votre propre ressenti sur le magasin visité et ce de manière un peu sympa, en complétant la figure d’un smiley. Vous êtes content, vous lui dessinez un sourire, vous ne l’êtes pas alors vous lui faites tirer la gueule. Vous pourrez ensuite motiver votre choix.

L’application est aussi très utile pour ceux qui tiennent un commerce et devrait permettre d’en savoir plus sur la réputation qu’il a. Il devrait ainsi avoir des retours clients intéressants pour faire évoluer son commerce.

Comme à mon habitude j’ai préféré vous présenter les personnes derrière le projet plutôt que le projet en lui même. Pour cela, j’ai interviewé l’un des fondateur du site, et bien évidemment je vous retranscris notre échange:

WA: Pouvez-vous vous présenter rapidement?

Civiliz est une startup parisienne soutenue par des investisseurs privés qui a lancé en mai une application mobile de feedback et dialogue client, permettant à tout citoyen d’influencer directement les lieux de sa vie quotidienne et d’être valorisé pour sa participation.

WA: Pouvez-vous présenter Civiliz à ceux qui ne le connaîtraient pas encore?

Civiliz est un « réseau d’influence constructive » reposant sur une plate-forme Internet, des applications mobiles (iPhone et bientôt Androïd) et des bornes iPad. L’application est ludique, tout le monde peut s’exprimer. À chaque visite dans un magasin, un service ou un lieu public, après avoir été géo-localisé,  il suffit de dessiner son sourire sur son mobile ou sur la borne. On peut aussi noter des critères, ajouter un message et demander une réponse. Les utilisateurs enregistrés gagnent des points d’influence et un statut qui évolue en fonction de leur participation et leur donne accès à des privilèges.

Les lieux notés consultent les remontées sur Internet et reçoivent des alertes. Ils sont engagés à répondre, tenir compte du feedback et proposer des privilèges aux contributeurs les plus influents.

WA: D’où vient le nom?

Le nom Civiliz vient du terme « civilisation », il inclut une notion de progrès pour porter une société à un niveau considéré comme plus élevé et plus évolué. L’utilisation de Civiliz se fait de manière constructive, pour que les consommateurs et les lieux qu’ils fréquentent puissent réaliser des avancées.

WA: Comment ça fonctionne?

  • Télécharger l’application
  • Sélectionner le lieu où on se trouve par géolocalisation ou recherche
  • Donner un feedback en dessinant son sourire avec le doigt, évaluer les critères de satisfaction et laisser un message si on le souhaite
  • On peut voir le nombre d’avis, la tendance de satisfaction et l’actualité du lieu, on peut aussi accéder à son profil personnel si on est inscrit
  • Les lieux partenaires prennent immédiatement connaissance de mes remarques, s’engagent à en tenir compte et à répondre par email si on l’a demandé

WA: Comment les commerces sont-ils notifiés quand je laisse un commentaire sur eux?

Les lieux partenaires ont un tableau de bord et des notifications pour être alertés et suivre les différents retours. Les lieux non partenaires qui reçoivent des retours de consommateurs, sont contactés par téléphone ou email pour leur transmettre l’information et les inciter à s’inscrire de manière gratuite (premier niveau d’accès pour les lieux indépendants) et ainsi mieux dialoguer avec leurs clients.

WA: Pourquoi devrais-je l’utiliser?

L’application Civiliz permet de créer un dialogue direct entre consommateurs et enseignes. Pour les consommateurs, c’est une opportunité pour contribuer à améliorer les lieux quotidiens. Pour les enseignes, c’est une borne de mesure de satisfaction à chaud, une opportunité pour améliorer la relation clients.

WA: Pourquoi et comment avez-vous eu une telle idée?

C’était une période propice (la relation clients est très importante aujourd’hui) et une idée qui faisait son chemin depuis un moment. On avait envie de la concrétiser et de la voir grandir.

WA: Comment vous rémunérez-vous?

Le service est gratuit pour les consommateurs. Les lieux ont le choix entre une offre gratuite et une offre premium payante. Nos revenus proviennent de services aux réseaux d’enseignes partenaires (abonnement à la plateforme en mode SAAS, statistiques et analyses).

WA: Le service est lancé depuis quelques temps, quels sont les retours que vous avez eu depuis?

Les retours sont très positifs par rapport au concept, qu’on trouve nouveau et utile. Certains retours ont souligné le fait que quelques lieux ne sont pas encore référencés dans l’application, point sur lequel l’équipe travaille.

WA: Combien de personnes travaillent actuellement sur le projet et quelles sont leurs fonctions?

  • Marion Blanc est fondatrice et présidente. Elle a fait l’ESSEC 1984 et a été marketing manager chez P&G et co-fondatrice et VP Stratégie d’une startup e-learning.
  • Nicolas Blanchot est co-fondateur et CTO. Il a fait l’ESCP et Centrale Paris 2010.
  • Baptiste Picard est co-fondateur et spécialisé dans le Business Development. Il a fait HEC en 2010.
  • François Bayard est co-fondateur et Senior Advisor. Il a fait HEC en 1984 et est multi-entrepreneur

WA: Quels sont vos projets à court terme? Long terme?

A court terme, nous souhaitons rendre notre application disponible sur d’autres terminaux mobiles (Androïd bientôt) afin de pouvoir rassembler tous les consommateurs qui ont envie de s’exprimer pour faire bouger les choses autour d’eux. Nous développons également nos relations avec les enseignes pour que de nombreux lieux soient partenaires de Civiliz et entrent dans le dialogue constructif.

A plus long terme, Civiliz veut s’imposer comme un réflexe pour tous les consommateurs qui souhaitent faire un retour à chaud sur leurs expériences dans les lieux qu’ils fréquentent ou s’informer des améliorations apportées grâce aux autres retours. Nous voulons imposer Civiliz comme une référence du feedback et du dialogue mobile auprès des enseignes.

WA: Quel est le souci qui a été le plus dur à combattre?

Avancer malgré les incertitudes liées à la nouveauté du concept, les enseignes qui disent « beau projet » mais ne prennent pas de décision, n’osent pas dire non, espérant que d’autres se lanceront d’abord.

WA: Si vous aviez un conseil pour les gens qui souhaitent se lancer, quel serait-il?

Il est peut-être un peu tôt pour donner un conseil car nous ne savons pas encore si nous allons réussir. Mais pour arriver là où nous sommes aujourd’hui il a fallu beaucoup de persévérance et la constitution d’une équipe a été déterminante.

En tout cas, je trouve l’initiative intéressante et je leur souhaite une bonne continuation en espérant qu’ils arrivent à la développer dans le sens qu’ils veulent.

L'équipe de WebActus.net vous propose tous les jours des articles sur l'univers des startups, du e-commerce et du growth hacking.
  • Camille de Civiliz

    Merci beaucoup à Romain pour cet article !

    Juste une petite précision : on peut en effet regarder la tendance globale de satisfaction avec l’appli Civiliz, mais on n’a pas accès aux commentaires qui ont été laissés par les autres utilisateurs. L’idée c’est vraiment de construire un dialogue, non pas entre les consommateurs eux-mêmes, mais entre les consommateurs et les enseignes. Le but premier de l’appli est donc, comme vous le dites dans la suite de l’article, de donner son avis sur les lieux qu’on fréquente et de se faire entendre par les dirigeants de ces lieux.
    Encore merci en tout cas et bonne continuation à vous !

    Camille, community manager de Civiliz

Rejoignez la communauté Webactus

Recevez régulièrement les meilleures actus et ressources

Pas de spam, vous pouvez vous désabonner à tous moment.