[Interview] – Trouvez rapidement et simplement vos idées cadeaux avec Youkidea

youkidea

Vous avez une idée ? Trouvez gratuitement des développeurs sur Codeur.com !

Recevez des devis (gratuit)

J’ai été contacté la semaine dernière pour vous présenter Youkidea, un nouveau service web qui vous permet de trouver de manière innovante le parfait cadeau à offrir. Ainsi fini les prises de têtes, en quelques minutes vous trouvez des suggestions cadeaux plutôt pertinentes. Cela devrait sortir une épine du pied à plus d’une personne.

Youkidea est assez proche de ce que l’on connait avec Akinator. C’est à dire que le module qui se chargera de vous trouver les cadeaux parfaits va commencer par vous poser une série de questions (plus ou moins longues suivant la complexité de la personne pour qui vous chercher le cadeau). De là, il vous proposera une série de cadeaux dans différentes catégories et cela sera à vous de faire votre choix.

Comme à mon habitude, j’ai préféré interviewer l’un des porteurs de projet plutôt que de vous faire une liste exhaustive des fonctionnalités que vous découvrirez en vous rendant sur le site. Je vous retranscris donc l’échange que j’ai eu avec Romain Garrigues:

WA : Pouvez-vous vous présenter rapidement?

YK : Bonjour, je m’appelle Romain Garrigues. J’ai 28 ans et je suis co-fondateur de Youkidea avec Jérémie Pardou-Piquemal, 29 ans. Après un cursus essentiellement mathématique/informatique, j’ai travaillé 5 ans en SSII (Société de Services d’Ingénierie Informatique) avant de me lancer dans l’aventure Youkidea.

WA: Pouvez-vous présenter youkidea à ceux qui ne le connaîtraient pas encore?

YK : Youkidea est un moteur de recherche qui propose des idées de cadeaux ciblés et pour toutes sortes d’occasions : anniversaire, Noël, mariage, crémaillère… Après avoir répondu à une série de questions amusantes concernant le destinataire du cadeau, l’utilisateur se voit proposer plusieurs idées, ainsi que des liens pour acheter le produit en ligne. Youkidea est un site dynamique : l’utilisateur peut participer activement en donnant son avis ou en effectuant de nouvelles propositions d’idées.

WA: D’où vient le nom?

YK : Quand on cherche un cadeau, le plus difficile à trouver c’est bien l’idée puisqu’ensuite, en trois clics, le produit est acheté. Bref, nous plaçons au cœur de Youkidea ce concept d’ « idée », essentiel pour nous et il nous semblait naturel qu’il apparaisse dans le nom. Le choix de l’anglais et le passage d’ « idée » à « idea » nous permettra d’avoir une dimension internationale le temps venu.

Le « You », « toi » en français, traduit quant à lui l’aspect participatif de notre concept : l’internaute est également acteur de l’évolution du site.

Il manquait juste une liaison entre le « You » et le « idea », et nous trouvions qu’avec un « k » entre les deux ça sonnait bien…

WA: Comment ça fonctionne?

YK : Le principe est très simple. Youkidea vous propose une douzaine de questions diverses et variées qui concernent le destinataire du cadeau : « est-elle ponctuelle ? », « parle-t-il franchement ? ». A l’issue de ces questions, le moteur de recherche propose les 6 thèmes qui lui paraissent les plus pertinents. Chacun des six thèmes est décliné en plusieurs idées. Ainsi, dans la famille « plante verte » on peut trouver des idées allant de la plante verte la plus classique à des propositions plus originales tels un tableau floral, une plante carnivore ou une plante sans terre pour appartement !

Ce qui fait la spécificité de Youkidea, c’est également le fait que l’internaute puisse donner son avis sur les résultats. Ce faisant, le moteur apprend et, pour un même profil, l’idée qui n’a pas eu de succès aura moins de chance de réapparaître. Vice versa, si Youkidea a vu juste, l’encourager lui permettra de savoir quel est le cadeau idéal correspondant à tel ou tel destinataire. Non, ce n’est pas de la magie ! Pour les connaisseurs, ce fonctionnement est rendu possible grâce à un algorithme d’intelligence artificielle.
En résumé, plus le site est utilisé plus les résultats sont pertinents.

WA: Pourquoi ne pas avoir créé une application Facebook car au final, c’est là où sont mes amis et cela m’évite d’avoir un énième site où je dois m’inscrire?

YK : Pourquoi parler tout de suite d’inscription ? Dans un souci de simplicité d’utilisation, on n’a pas nécessairement besoin d’avoir un compte sur Youkidea. Il reste néanmoins possible de s’inscrire pour avoir accès à certaines fonctionnalités complémentaires comme l’historique de ses recherches ou le rappel des dates d’anniversaire qu’on oublie toujours.

Du reste, Youkidea n’est pas sans lien avec Facebook. En effet, vous pouvez vous inscrire dès à présent via votre compte Facebook et, surtout, nous envisageons de créer une véritable application Facebook qui sortira en même temps que la version finale du site.

WA: Pourquoi et comment avez-vous eu une telle idée?

YK : Qui n’a jamais été pris au dépourvu et ne s’est pas un jour retrouvé contraint de trouver, dans l’urgence, une idée de cadeau pour son ami d’enfance, la mère de son copain ou la petite dernière de la famille ? Pour la « génération internet », ça se passe comme ça : on allume son ordinateur et on surfe sur la toile à la recherche d’une solution miracle. Mais, Jérémie et moi, avons été déçus par les sites : ou bien les résultats n’étaient pas du tout adaptés ou bien les sites nous incitaient à n’acheter que leurs produits. Forts de ce constat, nous avons décidé d’y remédier en proposant un site ludique et à l’écoute des utilisateurs.

WA: Comment vous rémunérez-vous?

YK : Lors de l’affichage des résultats de Youkidea, des liens sont proposés à partir des différentes idées. A chaque achat chez l’un de nos partenaires, nous touchons une commission. Ce système va d’ailleurs connaître une évolution importante dans la version officielle de Youkidea mais on ne peut pas encore vous en dire plus…

WA: Le service est lancé depuis quelques temps en bêta, quels sont les retours que vous avez eu depuis ?

YK : Dans l’ensemble, les retours ont été très positifs concernant les idées proposées. Nous avons en effet cherché à contenter le plus grand nombre en proposant toute une gamme d’idées des plus classiques aux plus originales, pour petit ou gros budget. Le design du site suscite à ce jour l’unanimité et ce grâce à Matthieu, notre designer.

Depuis la première ouverture, nous essayons de faire évoluer Youkidea en prenant en compte les retours plus négatifs. Ainsi, les questions ont beaucoup évolué depuis le premier lancement. Elles se veulent désormais à la fois plus amusantes dans leur forme et plus sérieuses sur le fond dans la mesure où elles sont construites à partir des modèles théoriques définis par des psychologues et sociologues.

On nous a également reproché le manque de questions et d’idées adaptées aux enfants, voire aux nouveaux-nés. Nous y songeons activement.

WA: Combien de personnes travaillent actuellement sur le projet et quelles sont leurs fonctions?

YK : L’équipe est pour l’instant composée de 2 personnes à temps complet. A chacun ses spécialités ! Jérémie s’occupe essentiellement de la partie administrative et technique alors que je me concentre davantage sur les aspects marketing et communication. Mais beaucoup d’autres professionnels gravitent autour de ce noyau central. Ainsi, nous travaillons avec un web-marketeur et une agence de communication. Un chargé de presse s’occupe également de nos relations avec les médias tv/radio/sites web. Enfin, notre web-designer est responsable de la partie graphique de notre site.

WA: Quels sont vos projets à court terme? Long terme?

YK : A court terme, nous préparons un concours totalement décalé : Badidea. Comme son nom l’indique, Badidea rassemblera toutes les mauvaises idées cadeaux dont vous avez pu faire les frais, du pantalon trop court à la confiture périmée mais chut, je ne vais pas vous donner d’idées ! Le concours aura lieu du 22 août 2011 au 2 octobre 2011. Il permettra de faire connaître Youkidea à un plus large public.

La seconde date clé est celle de l’ouverture officielle du site, le 3 octobre 2011.

Plusieurs autres surprises sont en cours d’ici à la fin de l’année. On ne vous cache pas que Noël soit une période essentielle pour Youkidea et nous ne sommes pas en manque d’inspiration…

A plus long terme, nous envisageons d’exporter le site à l’étranger en créant une version internationale, évidemment en anglais, mais pourquoi dans d’autres langues.

WA: Quel est le souci qui a été le plus dur à combattre?

YK : Nous avons surtout été confrontés à des remises en cause concernant les questions posées par Youkidea : « pourquoi Youkidea ne me demande-t-il pas pour quelle occasion le cadeau doit-il être acheté ? » Allez voir sur la FAQ du site pour un aperçu de toutes les interrogations des utilisateurs.

De façon générale, Youkidea semble déstabiliser l’internaute qui doit changer ses habitudes. Mais, après tout, se confronter aux a priori des utilisateurs n’est-ce pas le lot de tous ceux qui innovent ?

WA: Si vous aviez un conseil pour les gens qui souhaitent se lancer, quel serait-il?

YK : Apprendre à bien s’entourer. C’est essentiel. Au tout début, nous avons été accompagnés par la Chambre de Commerce et d’Industrie de Toulouse qui nous a permis d’opérer des choix et de partir dans la bonne direction. Si nous avons chacun nos domaines de prédilection, pour autant nous ne pouvons pas tout gérer. Il faut savoir reconnaître ses limites et apprendre à déléguer certaines tâches à des personnes plus compétentes, en leur faisant confiance.

Et si nous devions donner un second conseil, ce serait celui de la patience. Cela fait deux ans et demi que nous avons commencé l’aventure. Faire, défaire et refaire tous les calculs, remettre en cause des choix, avancer et reculer. Un travail toujours en mouvement et de longue haleine ! Mais c’est toujours agréable de constater l’évolution et l’avancée du site.

WA: Avez-vous quelque chose à ajouter?

YK : Juste une remarque. Actuellement la publicité envahit Internet. Bien qu’elle soit souvent utile, nous pensons qu’elle est trop mise en avant par rapport au contenu du site. Pour Youkidea, nous avons choisi de limiter la promotion commerciale aux liens affichés sur la page des résultats.

Ha, et puis si, « Youkidea », prononcé en anglais, n’a rien à voir avec la chanson…

Je remercie en tout cas, Romain de s’être prêté au jeu de l’interview et je lui souhaite bonne chance pour la suite. J’ai hâte de voir les prochaines évolutions et notamment celles autour du système qui trouve les cadeaux…

L'équipe de WebActus.net vous propose tous les jours des articles sur l'univers des startups, du e-commerce et du growth hacking.
  • Woa un parfum pour une fille, merci youkidea !!! j’y aurai jamais pensé ^^

Rejoignez la communauté Webactus

Recevez régulièrement les meilleures actus et ressources

Pas de spam, vous pouvez vous désabonner à tous moment.