Facebook attaqué pour l’utilisation de la marque déposée Timeline

Logo Facebook

Vous avez une idée ? Trouvez gratuitement des développeurs sur Codeur.com !

Recevez des devis (gratuit)

Alors que Facebook vient à peine de nous présenter ses derniers changements concernant les profils de ses utilisateurs, aujourd’hui nous apprenons que le leader des réseaux sociaux s’est fait attaqué en justice pour l’utilisation interdite de la marque déposée Timeline… Dommage d’avoir appelé son produit phare comme cela, même s’il y a de grandes chances pour qu’il ait vérifier tout cela!

En effet, la société Timelines.com estiment qu’en appelant le nouveau système de profil Facebook Timeline, il utilise illégalement le nom de sa marque et surtout que cela pourrait créer la confusion dans la tête des consommateurs. Il explique que les consommateurs pourraient alors croire que les deux entreprises travaillent conjointement alors que ce n’est pas vrai… donc confusion!

D’autant plus que le principe est très proche. C’est à dire que le site Timelines.com permet à ses internautes de facilement créer des graphiques ponctués de date et donc en forme de Timeline (barre de temps). Il possède d’ailleurs d’autres marques associées comme “Timelines,” “Timelines.com” et “Timelines&design”.  Voici en tout cas la plainte officielle déposée:

Facebook’s use of the term “Timeline,” and its redirection of Internet traffic from Timelines’ Facebook page to Facebook’s new “Timeline” offering, infringes on Timelines’ federally registered trademarks in that it causes confusion as to the source of the services offered to users of the Internet. Indeed, Facebook’s “Timeline” offering and its misdirection of users attempting to access Timelines’ offering is intended to prevent Internet users from accessing information about Timelines.com and to allow users to instead use Facebook’s “Timeline” offering.

La justice américaine devra donc se prononcer pour savoir s’il y a effectivement confusion possible ou pas. Si tel est le cas, Facebook se verra alors obligé de changer le nom de son produit ou trouver un arrangement (financier) avec l’entreprise plaignante. Cependant, cela ne devrait pas nous toucher puisque les différentes marques déposées ne l’ont été que pour le territoire américain!

A voir donc quelles seront les conclusions de cette histoire!

Source: Mashable

L'équipe de WebActus.net vous propose tous les jours des articles sur l'univers des startups, du e-commerce et du growth hacking.

Rejoignez la communauté Webactus

Recevez régulièrement les meilleures actus et ressources

Pas de spam, vous pouvez vous désabonner à tous moment.