Youtube Trolls Power, un générateur d’insultes basé sur les commentaires de la plateforme

Logo de YouTubeJe ne sais pas si vous avez l’habitude de traîner sur la plateforme de vidéos en ligne de Google et si vous regardez les commentaires associés mais bien souvent ces messages laissés par les internautes sont insultants. Cela a donc donné une idée à un développeur américian, Adrian Holovaty,  en créant Youtube Trolls Power, un générateur d’insultes basé sur les commentaires de la plateforme.

Vous avez une idée ? Trouvez gratuitement des développeurs sur Codeur.com !

Recevez des devis (gratuit)

Le fonctionne est très simple. Il suffit de se rendre sur le site et de saisir un mot clé de l’insulte que vous souhaitez générer. Le moteur se met alors à chercher sur la plateforme toutes les phrases insultantes contenant votre mot clé et vous sort ensuite la liste des résultats. Il ne se base que sur les vidéos ayant un très fort taux de « Je n’aime pas », où les commentaires sont souvent les plus virulents! Le tout se sert bien évidement de l’API Youtube.

L’application vit ses premières heures et certains résultats sont encore approximatifs. Elle a quand même le mérite d’exister. On est aussi d’accord l’application en elle-même ne sert pas à grand chose mais j’ai beaucoup aimé sa démarche. Malheureusement, cela reflète aussi le bas niveau de certains commentaires/commentateurs qui fréquentent la plateforme.

Il faut aussi relativiser car, dans la majorité des cas, ces trolls ne se gène pas de poster leurs commentaires alors qu’avoir des feedbacks positifs est amplement plus difficile, même si une très petite minorité n’hésite pas à poster leur message d’encouragement (ça marche aussi avec les articles)!

En tout cas, rigolo!

Source: Mashable

L'équipe de WebActus.net vous propose tous les jours des articles sur l'univers des startups, du e-commerce et du growth hacking.

Rejoignez la communauté Webactus

Recevez régulièrement les meilleures actus et ressources

Pas de spam, vous pouvez vous désabonner à tous moment.