Un iPhone coûte à Apple 30$ de main d’oeuvre

Avec un chiffre d’affaires de plus de 108 milliards de dollars pour l’année 2011, la firme de Cupertino n’a jamais autant vendu d’iPhone depuis 2007.  Même si ce chiffre est dû en grosse partie à leur marketing sans faille, il ne faut pas oublier l’essentiel. Les fameux smartphones sont produits en Chine. Pour moins de 2$ de l’heure, les travailleurs chinois font carburer la machine Apple.  Alors à combien leur revient finalement la production d’un iPhone ?

Vous avez une idée ? Trouvez gratuitement des développeurs sur Codeur.com !

Recevez des devis (gratuit)

iphone fabrication 30$

Foxconn, assemblage de l'iPhone 4s

Aux États Unis un iPhone 16go est vendu 650$ (sans forfait). Il a été calculé qu’un iPhone ne couterait que 290$ à produire dont 200 seraient consacrés aux coûts des composants du téléphone.

Il reste donc 90$ à répartir entre les coûts de transport, de la garantie constructeur et le paiement des usines d’assemblage (un des postes normalement les plus importants des dépenses).

ABC Nightline report a révélé quelques chiffres à ce sujet. Le salaire d’un ouvrier Chinois pour la fabrication d’un iPhone est de 1,78$ par heure ! Cela choque, cela ne choque pas, mais de toutes manières cela n’empêche pas les consommateurs d’acheter leurs iPhone.

Selon ces chiffres, pour produire un iPhone, il faut un jour complet dont 17 heures impliquant la main d’œuvre, le reste étant automatisé (installation de l’OS et quelques tests de vérification).

Alors simple multiplication, on peut dire qu’un iPhone coûte à Apple 30$ de main d’œuvre. C’est peu mais la firme à la pomme reste avec un coût de main d’œuvre deux à trois plus élevé que la moyenne de ses concurrents.

Si nous ramenons tout ceci à la période pré-électorale en France où certains candidats discourent sur le « produire en France » ou « acheter français », cela fait réfléchir ! Les Chinois malgré leur envie d’augmenter leur niveau de vie restent toujours aussi compétitifs et garderont un certains temps encore leur attractivité de production low-cost. La liaison Cupertino/Foxconn n’est pas prête de cesser !

Source : Asymco

L'équipe de WebActus.net vous propose tous les jours des articles sur l'univers des startups, du e-commerce et du growth hacking.
  • Le low cost ne concerne plus que la main d’oeuvre industrielle ! Faites un tour sur les plateformes de freelancing type elance ou odesk, vous trouverez des ingénieurs pakistanais à 4$/heure, des spécialistes SEO philippins à 1$/heure. J’en ai même vu bosser à 50cents de l’heure.
    La crise touche tout le monde, les plus gros mais surtout les plus petits !
    Les délocalisations du 21ème siècle sont invisibles, voilà pourquoi personne ne les craint pour le moment…

  • Vous ne semblez pas tenir compte dans l’article des coûts de développement (les ingénieurs, ça coûte cher), et de marketting (on peut faire un super téléphone, si personne n’est au courant il se vendra moins bien).

    • Valentin

      La R&D n’est pas prise en compte en effet ainsi que le marketing. Ce ne sont pas des coûts fixes et ne peuvent être pris en considération pour une seule unité mais pour l’ensemble de la production.

      • Oui je suis d’accord sur le fait que c’est difficile de chiffrer « le prix de la R&D pour un iPhone » étant donné que ça diminue à chaque téléphone vendu. D’ailleurs je n’ai pas vraiment idée du coût de développement et de marketing de l’iPhone, et c’est peut-être négligeable vu le volume de vente.
        Je voulais simplement souligner que le prix de revient d’un iPhone ne se limite pas aux matières premières, transport et main d’oeuvre d’assemblage, mais qu’il faut aussi concevoir le produit, lui faire passer des tests de conformité, en faire la publicité, le distribuer (construire des Apple Stores et payer les gens qui travaillent dedans, ou bien laisser une marge au distributeur)… Bref, que les (650$ – 290$) = 360$ de « marge » ne sont pas des bénéfices purs pour Apple mais servent aussi à compenser les coûts fixes.

        • Valentin

          Mais vous avez tout à fait raison de le souligner! J’éditerai l’article pour inclure cette précision.
          Toutefois la R&D et le marketing sont très certainement « noyés » par la masse de production. La marge sur un iPhone ne doit pas être trop affectée par cela à mon avis.

Rejoignez la communauté Webactus

Recevez régulièrement les meilleures actus et ressources

Pas de spam, vous pouvez vous désabonner à tous moment.