Que révèlent les dernières fuites de Wikileaks ?

Wikileaks straforChaque révélation de Wikileaks fait l’effet d’un séisme dans le monde politique, économique et financier. Aujourd’hui, Wikileaks publie 5 millions d’emails envoyés par la Strategic Forecasting Inc que l’on appelle plus communément Stratfor. Cette société américaine privée a comme activité le renseignement. Elle travaille de façon très étroite avec la CIA.

Vous avez une idée ? Trouvez gratuitement des développeurs sur Codeur.com !

Recevez des devis (gratuit)

Voici les révélations importantes de Wikileaks cette fois :

  • Les clients de Stratfor sont le gouvernement américain, et de d’autres pays, des organisations militaires et des sociétés privées tels que Lockheed Martin (défense et sécurité), Northrop Grumman (4ème société d’armement dans le monde) ou Raytheon (défense, aérospatial,….), bref des clients aux activités hautement sensibles.
  • Stratfor possède un large réseau d’espions. Celui-ci s’est infiltré dans les gouvernements, et les médias (de Reuters à The Kiev Post, un journal ukrainien). Un tel réseau aux mains d’une société privée fait froid dans le dos. La source d’informations est telle que l’on peut tout imaginer.
  • Selon ces emails, ces espions auraient été payés sur des comptes Suisses.
  • Ils révèlent aussi la création d’une organisation parallèle : Strapcap se servirait de toutes ces informations glanées aux 4 coins du monde pour placer de l’argent sur les marchés financiers. En d’autres termes, on parle bien là de délit d’initié.
  • Wikileaks déclare enfin que ces emails mettent en lumière la façon dont le Directeur Général de Goldman Sachs est impliqué dans Stracorp depuis 2009.

Source: Gizmodo

L'équipe de WebActus.net vous propose tous les jours des articles sur l'univers des startups, du e-commerce et du growth hacking.
  • Walter99

     Ce que wikileaks va publier bientôt et qui est divinement plus intéressant ce sont les listings des comptes des voleurs des paradis fiscaux ,,300 000 comptes à Monaco ,500 000 à Jersey, 1 400 000 en Suisse , etc, etc  là on va rigoler très fort en voyant les noms des fraudeurs .Que vont décider les peuples ? Tout saisir ou les laisser revenir avec une taxe ? Mon coeur balance ,Une loi d’une ligne suffit à les supprimer: interdiction de tout trafic avec les paradis ,avois gelés. Les Suisses qui négocient déjà ont bien compris que le vent tourne et qu’un clic d’un informaticien de maintenance et les petits secrets de ces escros seront au grand jour . C’est la stratégie de dracula : les escrocs n’aiment pas la lumière ….

Rejoignez la communauté Webactus

Recevez régulièrement les meilleures actus et ressources

Pas de spam, vous pouvez vous désabonner à tous moment.