Les tweets de Nicolas Sarkozy les plus populaires hier soir

Hier soir, le président de la République était l’invité de l’émission politique phare de France 2 : Des paroles et des actes. Durant la première partie de soirée, il a été interrogé par des journalistes et il a été ensuite confronté à l’ex-premier ministre socialiste Laurent Fabius.Nicolas Sarkozy Des paroles et des actes

Vous avez une idée ? Trouvez gratuitement des développeurs sur Codeur.com !

Recevez des devis (gratuit)

Durant tout le débat, l’équipe de campagne de Nicolas Sarkozy a repris certaines déclaration du président candidat et les a publiées sur le compte Twitter de l’intéressé. Le site de micro-blogging permet de savoir combien de fois chaque tweet a été « retweeté » c’est à dire repris par les followers du président (il a aujourd’hui plus de 112.000 followers).

Voici les tweets ayant reçu le plus d’attention (de retweets) de la part des followers de Nicolas Sarkozy durant l’émission Des paroles et des actes (du moins populaire au plus populaire) :

  • « Je n’ai pas tout réussi, mais je me suis donné à mes fonctions de Président comme peut-être personne ne s’y est donné » (115 RT)
  • « François Hollande n’a jamais exercé la moindre responsabilité au sein de l’Etat. Il n’a jamais rien dirigé » (124 RT)
  • « Pour critiquer François Hollande je dois confesser que je me suis inspiré de vous! » [en parlant de L. Fabius] (135 RT)
  • « Toute personne qui travaille en France doit gagner + qu’une personne qui ne travaille pas et vit de l’assistanat » (153 RT)
  • « Vous adorez dépenser un argent qui ne vous appartient pas. Voilà la différence avec moi » (158 RT)
  • « Les socialistes étaient au pouvoir en Espagne et au Royaume-Uni pendant la crise : +191% de chômeurs en Espagne, +60% au Royaume-Uni » (181 RT)
  • « Je n’ai pas beaucoup de leçons de style à recevoir de quelqu’un qui militait pour que DSK devienne Président de la République » (190 RT)

A l’inverse voici les tweets qui ont moins intéressé :

  • « RSA : nous allons évaluer tous les 18 mois les efforts que font les bénéficiaires » (36 RT)
  • « Je n’ai jamais été un homme de clan. J’ai toujours voulu rassembler » (34 RT)
  • « #Syrie : il ne serait pas raisonnable de lancer l’armée française sans un mandat très clair de l’ONU » (34 RT)
  • « Avec François Hollande, des rapports normaux entre personnes normales. Il était plus à l’aise à l’époque » (33 RT)
  • « 1,5M d’enfants ont désormais droit à des études dirigées » (32 RT)
  • « La France avait créé un million d’emplois publics entre 1990 et 2007 » (30 RT)
  • « RSA : c’est la logique des droits et des devoirs » (30 RT)

Ce résumé n’a pas forcément de valeur politique, car la tournure de phrase, le contexte du débat compte probablement autant que l’idée de fond derrière chaque tweet. Mais il illustre de façon amusante l’appétence des utilisateurs de Twitter pour les phrases chocs, les attaques frontales et les propos agressifs. Cela tend à prouver que Nicolas Sarkozy adopte une stratégie payante pour faire parler de lui : attaquer et ne rien lacher. Au risque de ne pas élever le débat (comme cela lui a été reproché par son adversaire) et de moins parler du fond.

L'équipe de WebActus.net vous propose tous les jours des articles sur l'univers des startups, du e-commerce et du growth hacking.

Rejoignez la communauté Webactus

Recevez régulièrement les meilleures actus et ressources

Pas de spam, vous pouvez vous désabonner à tous moment.