Tumblr

L’étude qui prouve le problème Free Mobile

Suite aux nombreuses plaintes sur de nombreux cas d’appels impossible aux heures de pointe avec Free, c’est le magazine Capital qui a fait réaliser cette étude auprès d’abonnés au téléphone portable des quatre grands opérateurs mobiles (Orange, SFR, Bouygues et Free) sur Lyon et Paris. Ce sont 9.392 tests d’appels et 3.619 tentatives de téléchargement qui ont été étudiés.

Le résultat est sans appel. Les taux d’échec des appels et des téléchargement chez Free sont bien plus élevés que chez les autres opérateurs. Au total, alors que chez les opérateurs historiques les taux d’échec sont de l’ordre de 1%, chez Free, il faut s’attendre à ce que son appel n’aboutisse pas dans 1 cas sur 3 dans la journée, à presque 1 cas sur 2 en soirée entre 18h et 20h.

Etrangement, il apparait que ce sont les appels qui passent par l’itinérance Orange qui posent le plus de problèmes puisque par exemple, dans le cadre des échec d’appels entre 18h et 21h, seuls 4% des appels passé par le réseau Free sont victimes d’échec, alors que ce sont plus d’un appel sur deux passant par Orange qui échouent. La faute à un nombre maximum d’appels prévus dans le contrat d’itinérance entre Free et Orange ?

Quoi qu’il en soit, Free a pris acte du problème et promet que la situation devrait s’arranger à partir de lundi prochain, le 9 avril. Espérons pour la société de Xavier Niel que ce soit le cas, sans quoi les déceptions, mais aussi les blagues et les vannes vont continuer.

A propos de admin
Administrateur de WebActus.net
N'hésitez pas à me contacter et à commenter cet article. N'hésitez pas à me remonter toute suggestion et à nous suivre sur Twitter @WebActus.