Free Mobile : Nicolas Sarkozy attaque Xavier Niel !

Pas facile d’innover ou de vouloir casser les codes et autres monopoles sans recevoir des volées de bois verts. C’est là toute la magie du conservatisme national qui touche le puissant et populaire Free Mobile.

Vous avez une idée ? Trouvez gratuitement des développeurs sur Codeur.com !

Recevez des devis (gratuit)

Après avoir été pointé du doigt (à juste titre) plusieurs fois en 3 mois d’existence : lenteur du service client, mauvaises performances techniques, pratiques sociales et managériales douteuses, Xavier Niel a désormais un nouvel adversaire de premier plan : le Président de la République Nicolas Sarkozy.

En effet ce dernier, peu amical depuis de longues années avec le patron du groupe Free et ses autres activités légèrement sulfureuses, en a rajouté lors d’une rencontre avec les agriculteurs de la Fnsea où il a mis en cause les pratiques low-cost du nouvel opérateur qui, selon lui, pourrait entrainer la destruction d’emplois chez ses concurrents confrères. Pour faire simple : il y aurait vase communicant des abonnés qui quittent les opérateurs historiques mais pas des employés qui seraient en nombre nettement inférieur chez Free Mobile.

Sans parti prix, le passé a déjà montré que cette idée était fausse et ne correspondait pas du tout au dynamisme actuel des différentes entreprises qui sont parfois le fleuron de notre économie (internet, transports aériens…).

C’est bien sur une pierre de taille dans le jardin de Free Mobile mais c’est aussi (et surtout) une forme de reconnaissance au plus haut niveau car Free, avec son offre et son approche de la téléphonie « équitable », permet d’ouvrir de nombreux débats autour des réelles préoccupations des français.

Par ailleurs, que le président vilipende un opérateur sur le fait de baisser les prix et ainsi, potentiellement, redonne du pouvoir d’achat à chacun d’entre nous, alors que c’est justement un de ses cheval de bataille, peut paraître étrange… voir incompréhensible ! En plus, s’attaquer à une entreprise française, imparfaite mais perfectible, qui est reconnue pour ses initiatives et son dynamisme, c’est pas très « fair » !

Mais, quand les experts du secteur, annoncent déjà plus de 2 millions d’abonnés en quelques semaines et une perspective au-delà de 5 millions dans les 2 prochaines années, cela fait des nerveux envieux qui actionnent tous les lobbies possibles ! Ce sont des milliards qui sont en jeu et, à ce niveau, tous les coups sont permis.

Et vous, pensez vous que Free Mobile pèse négativement sur le secteur ?

Source

L'équipe de WebActus.net vous propose tous les jours des articles sur l'univers des startups, du e-commerce et du growth hacking.
  • Dark-hitoshi

    C’est sûre que sa doit être dure pour les 3 Opérateurs historique mais fallait bien s’attendre à ça. Les emplois perdus par Orange,SFR et Bouygtel seront récupéré par Free à la longue tout le monde sera gagnant sauf les 3 autres opérateurs qui eux pourront moins se payer des limousines et des chauffeurs pour allez chercher du pain le dimanche :p

  • Un consommateur éclairé

    Vive Free, vive Xavier Niel !

  • Vive la concurrence

    Ma facture divisée par 3, une qualité impéccable (fin des soucis de saturation aux heures de pointes depuis Pacques, comme promis).

    Vive Free ! Vive la liberté !

  • Fred

    Une honte de le part d’un président,
    À l’époque ou Free avait fait une offre internet à 29,99@ il n’y avait pas plus de licenciement et les autre opérateur ce sont aligné et toujours vivent.

    Qu’à fait notre président sur les problème avec Orange pour les salarié qui ce sont suicide les dépression les transfert d’agence à plusieur km de leur domicile
    tous c’est actionnaire qui ce moque des salarié et ce fiche totalement d’eux, qui ne penses qu’à une choses leur revenus
    Que ce soient bouygues Orange Sfr Psa et j’en passe la le président ils les soutient et laisse c’est société à délocaliser sans le moindre remort.
    Oui c’est vrai que Free b’est pas encor parfait mais ça fait que trois mois
    À les souvenir quand bouygues à débarquer personne n’en voulais la couverture était moins de 27%
    pas de réseau et une fois engager plus de retour possible, bouygues à mis plusieur année à avoir une couverture correcte comme c’est concurant
    Et TPS le gouvernement il avait fait quoi ben rien juste des chômeur en plus.
    Alors critiquer Free ça me fait rire.

    Maintent je sais qui je raye au élection

  • Fred

    Et dommage que me Niel ne ce présente pas au élection à 100% j’aurai voté pour lui

  • Juilia

    les voleurs se feront voler un jours, et oui fallait s’y attendre à trop prendre les consommateurs pour des pigeons

  • r71f3@me.com

    Même si je suis plutôt en faveur des idées du président de la République, je pense que l’arrivée de Free Mobile est très positive, et qu’elle a libéré le marché de la téléphonie mobile. J’ai sans hésiter résilié mon abonnement chez Orange, et je suis extrêmement satisfait de mon forfait Free.

  • r71f3@me.com

    Même si je suis plutôt en faveur des idées du Président de la République, je pense que l’arrivée de Free Mobile est très positive, et qu’elle a libéré le marché de la téléphonie mobile d’abus évidents.
    J’ai sans hésiter résilié mon abonnement chez Orange et je suis extrêmement satisfait de mon forfait Free.

  • Oui

    « Et vous, pensez vous que Free Mobile pèse négativement sur le secteur ? »

    Oui, oui et reoui. Free Mobile fait comem dans l’ADSL : tirer la qualité vers le bas grâce à une majorité de français sans cervelle et pseudo-rebels.

    • Phephelive

       Ah c’est sur que quand n lis votre commentaire on ne peux que confirmer que votre intelligence et votre objectivité sont tiré vers le bas …

Rejoignez la communauté Webactus

Recevez régulièrement les meilleures actus et ressources

Pas de spam, vous pouvez vous désabonner à tous moment.