Les femtocell bientôt pour tous mais… C’est quoi des femtocell?

Technologie Femtocell
J’ai eu une conférence sur les femtocell dans le cadre de ma formation. Je ne connaissais pas du tout cette (nouvelle) technologie et je dois dire que j’ai été assez bluffé!

Vous avez une idée ? Trouvez gratuitement des développeurs sur Codeur.com !

Recevez des devis (gratuit)

Alors pour les néophytes (comme moi il y a à peine deux jours) qu’est ce que sont les femtocell?! Dans le monde des télécom, une femtocell est une petite station de base (BTS) prévue pour un usage résidentiel (définition de Wikipédia). Oulala on reprend tout depuis le début. Les femtocell appelés aussi  femtocellule est la nouvelle technologie permettant de disposé à la maison d’un réseau 3G pour un usage privé. Pour faire simple de la même manière que vous diffusez du wifi, vous pourriez diffuser un réseau 3G.


Comment cela est-ce possible ?

Module Femtocell de SFR
Il y a deux alternatives :

  • Soit vous avez une box ADSL classique et vous pouvez souscrire à une option femtocell. Dans ce cas vous aurez un petit module à ajouter sur votre box. Elle est déployée petit à petit par Vodafone en Angleterre et commence à peine en France avec l’offre quadriplay de Bouygues Télécom.
  • Soit vous achetez un routeur femtocell (semblable à ceux qui diffuse du wifi) que vous branchez chez vous. Il faudra alors souscrire à un forfait spécial, vendu par un fournisseur tiers.

Dans les deux cas, ce boitier ou module se servira de votre connexion internet pour émettre le réseau 3G dans votre maison. Il faudra donc obligatoirement souscrire à deux forfaits distincts.

Comment ça marche ?

J’ai envi de répondre le plus simplement du monde mais cela serait vous mentir… Le principe général est cependant assez simple à appréhender.
Schéma fonctionnement des femtocell
Vous avez une box branchée dans votre maison qui va utiliser votre ligne internet pour la rediffuser sous forme 3G. C’est exactement le même principe que le WiFi. Votre appareil s’identifiera alors sur le réseau 3G «privé » et vous pourrez alors exploiter votre connexion sur votre périphérique.

Si le projet femtocell venait à connaître le même succès que le WiFi, souffrerait-il du même gros problème ?

Tout type de réseau mobile sur onde hertzienne est sujet aux interférences émis pas des équipements proches. Eh bien non, la technologie Femtocell a prévu ce cas de figure et s’en est prémunis. Les équipements Fentocell sont capables de communiquer entre eux pour augmenter/réduire leur puissance d’émission, changer de canal ou encore avertir les équipements supérieurs de problèmes réseaux éventuels (congestion, perte de clients…). Cela permet de réduire les interférences au maximum et d’avoir un service de qualité.

Quels sont les avantages ?

Pour vous, elle vous permet d’avoir une couverture 3G gratuite se servant de connexion internet. Du coup vous pourrez sur tous les téléphones/périphériques compatibles, exploiter pleinement toutes les fonctionnalités conçues. Nombreux sont ceux qui possèdent un téléphone sans le forfait illimité qui va avec. Depuis l’iPhone, les forfaits 3G se démocratisent mais bon il restera toujours des personnes sans ce genre de forfait. Vous pourrez donc surfer à 7,2 Mbits et utiliser tous les services sur votre téléphone.

Pour les opérateurs, les avantages sont multiples et valent l’investissement. En effet grâce à ses technologies, ils peuvent agrandir leurs réseaux 3G et ainsi satisfaire tous les clients aux alentours. Les modules/routeurs femtocell émettent à 200 mètres environ. On peut faire l’analogie avec les Free wifi (SFR, Free…) qui permettent aux abonnées de ses opérateurs d’avoir internet gratuitement même lorsqu’ils sont en déplacement. De plus, cela permet à ses fournisseurs de déployer un réseau 3G à moindre coût et d’avoir une couverture maximale. En pratique vous pourrez donc utiliser le réseau 3G (femtocell) d’un voisin car il est chez le même opérateur et que cela serait plus optimisé (gain de batterie, meilleure couverture, qualité de service augmenté) que d’utiliser la station à 5 ou 10 kilomètres. On estime que cette technologie permettrait d’économiser 5 milliards de dollars aux opérateurs mobiles en termes de couverture et d’infrastructure réseau.

Cependant cela pose un gros problème juridique non ? Si je peux utiliser votre réseau sur le simple fait que nous soyons chez le même opérateur, est ce que cela va changer votre qualité de service (bande passante, fréquence qui change toute seule et qui couperait éventuellement votre connexion)? Si je suis mal intentionné pourrais-je craquer votre réseau et avoir accès à vos données ? De plus, il serait hors de question que ma qualité de service soit dégradé au bénéfice d’un client proche que je ne connais ni d’Eve ni d’Adan. C’est moi qui paye le forfait non ? Ce sont les mêmes questions élémentaires que les FAI se sont posés avec le WiFi. Ils y ont  simplement répondu en créant une « deuxième connexion WiFi » indépendante de la première (celle de l’abonné).  Pour l’instant aucune spécification, règle ou obligation n’a vu le jour et donc nous ne savons pas comment sera traité le problème.

Au final c’est donc vraiment intéressant pour les deux parties (clients et opérateurs) :

  • Avoir un accès 3G privilégié performant (malgré quelques perturbations en cas de « clients trop présents »
  • Renforcer/développer sa couverture, qualité de service à moindre coût

Tout est vraiment génial mais alors quels sont les inconvénients ?

Y’en a pas beaucoup à part peu être au niveau de la santé. Je ne connais pas l’impact de ses ondes sur l’organisme au même titre que le WiFi. Est-ce que l’exposition prolongée accélère ou favorise les cancers ou autre grave maladie ? C’est une question dont je n’ai pas la réponse et je serais preneur d’une piste.

De plus le Wifi possède une place déjà bien ancrée dans notre vie de tous les jours donc les femtocells sont en face d’un concurrent difficile à détrôner. Premièrement, le Wifi permet de surfer à une vitesse supérieure. Il permet aussi de faire la même chose que sur le réseau 3G. On peut maintenant avoir des communications téléphoniques via des logiciels comme Skype. Seul point noir pour lui, sa sensibilité aux interférences qui est très dérangeant en ville. C’est sur ce dernier point que la technologie femtocell compte faire la différence.


Alors à quand les femtocells car je veux les miennes ?

Et bien elle est sortie des laboratoires et peut être commercialisé. En France, il semblerait qu’SFR soit vraiment intéressé par cette technologie puisqu’il travaille sur un routeur femtocell que l’on ajoutera à la box actuelle. 40 millions de box femtocell devraient être mises sur le marché d’ici 2013.

Orange, quant à lui, ne délaisse pas cette nouvelle technologie et investie au même titre qu’SFR. Cependant Orange ne devrait que proposer des offres pour les entreprises et non les particuliers. En effet, des coûts d’accès trop élevés, une gestion des ressources spectrales compliquées et une sécurité des échanges de données difficile à mettre en place poussent Orange à se tourner exclusivement sur des offres entreprise.

Box Bewan femtocell de Bouygues Telecom

Bouygues Télécom est un peu plus en avance car il est actuellement le seul à proposer une offre quadriplay avec un routeur femtocell. Elle vous permet de bénéficier du téléphone fixe, bouquet tv, internet et téléphone mobile. Le boitier de Bewan apporte l’accès internet ADSL2+/3G, le WiFi 802.11g avec multi SSID (mode hotspot), un point d’accès 3G, supporte la VoIP, la TV sur IP, jusque 4 appels téléphoniques simultanés et enfin offre des capacités multimedia via des ports USB.

On peut donc voir que tous les fournisseurs d’accès à internet sont en passe de nous fournir cette nouvelle technologie. Effectivement, elle n’arrivera pas demain mais sera fortement présente dans les années 2010. Il faut donc surveillez cette technologie et sa mise en place imminente car elle devrait révolutionner notre manière d’accèder à l’information et nos habitudes  en socitété. Au même titre que le Wifi, tout le contenu d’internet nous sera accessible depuis n’importe-où. Suis-je le seul à ne pas avoir entendu parler de cette technologie plus tôt? Qu’en pensez –vous ? Seriez-vous prêt à acheter ses options ?

L’équipe de WebActus.net vous propose tous les jours des articles sur l’univers des startups, du e-commerce et du growth hacking.

Rejoignez la communauté Webactus

Recevez régulièrement les meilleures actus et ressources

Pas de spam, vous pouvez vous désabonner à tous moment.