OVH en Cloud en janvier

OVH va lancer en janvier 3 offres de Cloud computing.

Vous avez une idée ? Trouvez gratuitement des développeurs sur Codeur.com !

Recevez des devis (gratuit)

photo © OVH

Ce seront des offres de virtualisation souples en temps et en ressources

  • miniCloud : 1.99Euro HT/mois
  • coreCloud : 9.99Euro HT/mois
  • myCloud : 49.99Euro HT/mois

Pas encore de détails sur ce Cloud computing à la sauce OVH, mais les béta devraient commencer dans les prochains jours. Il faudra donc attendre un peu pour la mise en production 😉

Cette annonce ne m’étonne pas. Je l’attendais même…

Le Cloud Computing est en vogue actuellement. Cela permet bien plus de souplesse pour le client (le développeur Web) sans qu’il ne doive se préoccuper de serveurs Linx ou Windows, de prévision de charge, de serveurs qui saturent et où il faut en catastrophe commander ou louer de nouveaux serveurs car le site qu’on vient de lancer à un succès bien plus grand que prévu (ou bien moins grand… alors qu’on a prévu 10 énormes serveurs).

Typiquement, vous payez pour une service qui comprend l’hébergement de votre site Web sans vous occupez du matériel, ni des mises à jour Linux, etc. Si vous avez besoin de plus de puissance, vous rentrez dans votre interface de gestion chez votre founisseur (OVH dans ce cas) et en quelques clics vous validez l’utilisation de plus de ressources (cpu, bande passante, disque, mémoire) et votre site web en profite immédiatement sans rien devoir migrer ou réinstaller !

OVH avait déjà fait un pas dans cette direction avec les RPS : c’étaient des serveurs réduits à une carte mère, sans disque dur physique. Le stokage se faisait en SAN (des disques reliés en iSCSI). Vous aviez alors la possibilité de basculer en quelques minutes d’un serveur avec une carte mère Atom simple core, vers un Atom Dual Core ou AMD X2 ou Phenom Quad, sans rien devoir réinstaller, et sans devoir même recopier vos bases de données et vos fichiers ! Le principe était simple : vos partitions de disques iSCSI étaient simplement détachées logiquement de votre ancien serveur pour être rattachées à votre nouvelle carte mère plus puissante !

De la même façon, vous pouviez demander une augmentation disque sans devoir attendre l’installation physique d’un nouveau ou second disque dur dans votre serveur.

Le Cloud offre tout cela de façon bien plus souple !

Vous n’avez même plus à vous poser la question du type de cpu que vous voulez, ni sur quel serveur vous êtes : vous demanderez simplement à OVH « je veux plus, plus de ram, plus de puissance cpu, plus de bande passante » … et tout ira tout seul !

euh… presque… Faudra quand même sortir sa carte de crédit si vous voulez plus 😉

Le Cloud Computing, c’est un peu les avantages des serveurs dédiés (plus puissant que de l’hébergement, plus souple, mieux isolés des autres) sans se préoccuper des problèmes de gestion d’un dédié (comme en mutualisé) et sans la limite physique d’un serveur dédié (passer d’un serveur à un autre plus gros, évoluer d’un à deux ou plusieurs serveurs).

Source : Octave (mailing list OVH samedi 9 janvier 2009 13h47)

L’équipe de WebActus.net vous propose tous les jours des articles sur l’univers des startups, du e-commerce et du growth hacking.

Rejoignez la communauté Webactus

Recevez régulièrement les meilleures actus et ressources

Pas de spam, vous pouvez vous désabonner à tous moment.