Google Buzz, avantages et inconvénients

Google Buzz

Vous avez une idée ? Trouvez gratuitement des développeurs sur Codeur.com !

Recevez des devis (gratuit)

Google Buzz est sortie depuis une journée. Il est temps de faire un premier point sur ce que je pense être les avantages et inconvénients de ce service. Le service a été activé sur mon compte hier dans l’après midi, mais j’avais déjà accès au service depuis mon compte Gmail via l’accès mobile. J’ai donc commencé à m’en servir par le service mobile et ensuite par l’interface de gmail. Oui! C’est le monde à l’envers. Mais alors que penser du nouveau service social de Google?

Alors voilà ce qui est pour moi, les avantages et inconvénients de cette application.

Avantages:

  1. Google buzz embarque un système de mise à jour automatique qui rafraichi tout seul votre la page, les information arrive en live. C’est une technologie récupérée du projet Google Wave.
  2. Directement intégré dans Google et ressemble à ses autres applications: Permet d’éviter d’avoir une énième interface que nous ne connaissons pas et on reste totalement dans l’idée de partager/communiquer.
  3. On peut éditer ce que l’on dit. Cela peut être bien dans certains cas pour rectifier un propos. Cependant on peut complétement modifier le sens de ce qu’on a marqué quelques semaines auparavant.
  4. On peut partager nativement des contenus tiers comme photos ou vidéos, pratique pour illustrer un buzz.
  5. Le service est déjà présent dans de nombreuses applications Google comme Maps ou Google Reader (applications dans lesquelles l’utilisateur est susceptible de partager des informations).
  6. Possibilité de limiter la visibilité d’un buzz (privé ou public).
  7. Ouverture d’une API pour afficher ses buzz sur un site web ou autre (clients dédiés?).
  8. Diffuser ses tweets et les articles de son blog sur Google Buzz.
  9. Possèdent déjà une version mobile avancée.

Inconvénients:

  1. Envoit d’un mail à chaque réponse d’un Buzz ce qui a pour effet de flooder les messageries. Il faut penser à désactiver les notifications manuellement ou mettre un filtre sur le mot buzz (qui est à la mode et qui engendrera de nombreux soucis).
  2. Ressemble comme deux goûtes d’eau à Facebook (système de mise à jour de statut) et à twitter sans grande innovation derrière. On est sur un produit à cheval entre le système complet facebook et celui plus vétuste Twitter (même si les deux n’ont pas le même but). Système des @pseudo repris sur Google Buzz.
  3. Pas de système de retweet pour rediffuser l’information facilement en citant sa source alors que Google avançait une fonctionnalité de recommandation.
  4. Interface brouillonne. Le buzz remonte automatiquement lorsqu’il y a de nouvelles mises à jour.
  5. Les buzz sont un peu trop longs et cela peut décourager les lecteurs. Au final les 140 caractères de Twitter peuvent se révéler utile.
  6. Version mobile pas adaptée à l’utilisation. Ils ont gardé la même application que celle disponible sur un PC. Du coup il n’est pas pratique de suivre, scroller, échanger sur les buzz.
  7. Service jeune. Il n’a qu’une journée et commence à essuyer ses premiers revers et critiques. Le service Gmail a été indisponible pour 0,05% des utilisateurs. C’est une première version de l’application et des améliorations devraient être apportées dans la deuxième version pour s’accorder aux désirs des utilisateurs.
  8. Multiplication des services qui rendent le même service. Ainsi je publie un article sur mon blog, je pose un tweet, il apparait dans facebook  et Google reader (et autres services basés sur les flux RSS) et du coup mon article apparait deux fois ou plus dans Google Buzz si tout est connecté. Certes je multiplie les sources possibles de lectures mais je surcharge les services et je participe aux noyage de l’information. Mais on pourrait le reprocher aux autres services de la même manière, cependant il arrive après les autres donc c’est lui qui surcharge le plus.
  9. Perte de l’anonymat des adresses emails. En une soirée j’ai pu récupérer le vrai nom de certaines personnes que je ne connaissais que sous leurs blogs ou identité qu’ils gèrent. Généralement associé à un côté personnel (pas mal d’informations personnelles dedans dont le vrai nom/prénom), les comptes emails sont donc dévoilés et leurs visibilités augmentent.

Alors bon on est encore tous en phase de tests. Il y a pas mal de buzz qui sont du genre: test! Cool Buzz est ouvert! et donc n’apporte aucune valeur ajoutée. Au final je trouve personnellement que le service n’apporte rien de plus que ce que propose Twitter et Facebook. Ces deux services sont bien plus populaire dû à leur age et je ne me verrais pas pour l’instant migrer sur Google Buzz. Je suis prêt à connecter des services comme mon blog et Twitter dessus et à échanger dessus avec des personnes. Mais je préfère de loin Twitter qui est plus structuré et mieux utilisé. Les 140 caractères sont au final structurant et on va à l’essentiel.

Le coté qui permet de récupérer les informations sur les personnes me gêne un peu. On pert l’anonymat du mail. Mais c’est un peu le jeu actuel où tout le monde se veut sociable et donc partage ses informations avec le reste du monde. Poussé à l’extrême et dans certains cas cela peut être dangereux. Depuis quelques années il est très facile de trouver des renseignements sur une personne et de trouver des moyens de la contacter, grâce à notre ami de la recherche Google.

Ce service peut être très intéressant pour partager des news/buzz entre personnes d’un même groupe, dans l’optique du travail collaboratif. Cela permet de discuter sur une information de manière plus privé. C’est un peu ce que Google avait tenté avec Google Wave. On sent clairement que c’est une amélioration de son ancienne application en se servant des succès que connaissent certaines autres applications.

Il ne faut pas être trop dur avec Google puisque le service fonctionne au final plutôt bien. J’ai complétement apprécier le rafraichissement automatique et transparent des réactions sur les buzzs. C’est clairement une bonne chose mais cela ne suffit pas. Bien-sûr le service est super jeune et il devrait s’améliorer très vite. La version 2 du projet sera, je pense, bien plus intéressante.

Au final, l’application est à garder sous le coude et voir comment les internautes vont prendre cette application. Pour l’instant, je ne vois pas trop d’utilité à ce service. Google souhaite se lancer dans les applications sociales mais a du mal à percer. Il lance donc une application sociale qui peut marché (concurrente d’autres applications qui cartonnent) et ainsi se faire la main sur ce genre d’application (c’est ce qu’il semble vouloir faire depuis Friend Feed, Google Social Search, Google Wave, Monopoly Street). Sans grande innovation de sa part, elle ne devrait pas faire de tort à Twitter ou Facebook.

Et vous qui l’avez testé, qu’en avez-vous pensé? Satisfait? Vous lui voyez un avenir dans cet état? A quoi vous attendiez-vous?

L’équipe de WebActus.net vous propose tous les jours des articles sur l’univers des startups, du e-commerce et du growth hacking.

Rejoignez la communauté Webactus

Recevez régulièrement les meilleures actus et ressources

Pas de spam, vous pouvez vous désabonner à tous moment.