Cyber-attaque Google: deux écoles chinoises accusées

Logo Google chinois

Vous avez une idée ? Trouvez gratuitement des développeurs sur Codeur.com !

Recevez des devis (gratuit)

Cela fait déjà plus d’un mois que la bataille fait rage entre Google et la Chine. Suite à des tentatives de piratage de comptes dont 12 entreprises américaines et Google ont essuyé, Google avait souhaité arrêter la censure qu’il exerçait sur ses résultats de recherche. Bien évidemment cela a déplu au gouvernement de Pékin qui a banni Google de son territoire (Google ne veut plus de la censure de la chine et la menace de partir). L’affaire avait pris un tournant politique puisque Hilari Clinton attendait des explications de la part du gouvernement. Au final, Google est revenu sur sa position initiale (c’est à dire qu’il filtre toujours les résultats) mais à continuer d’investiguer pour trouver les auteurs de ces piratages. Aider par la NSA et d’après le NYtimes, Google connaitrait les lieux de piratages. Au rang des accusés, on retrouve deux écoles chinoises.

Le NYTimes affirme que Google sait d’où provient ses piratages. Les écoles de Shanghai Jiaotong et de la Lanxiang Vocational School. Les attaques transitaient via des serveurs taïwanais ce qui a rendu la localisation plus difficile. Les deux écoles se sont illustrées par des connaissances très avancées en informatique puisque l’université de Shanghai Jiaotong a gagné, devant Standford, la compétition « Battle of the Brains » organisée par IBM et La Lanxiang Vocational School entretient des liens forts avec l’armée chinoise.

Google n’a pas encore souhaité s’exprimer sur ces découvertes. En effet, il ne sait pas si ce sont les écoles qui sont impliquées, les étudiants qui ont voulu « s’amuser », l’armée qui a utilisé ses connexions fortes avec l’école ou tout simplement des serveurs « proxy » faisant croire que les attaques venaient d’une de ses écoles. Google est encore dans le flou et se refuse d’accuser à tort.

Les écoles ont eu vent de ses informations et ont bien évidemment nié toute implication. Nous devrions en savoir un peu plus dans les semaines qui viennent.

Source: Yahoo News

L’équipe de WebActus.net vous propose tous les jours des articles sur l’univers des startups, du e-commerce et du growth hacking.

Rejoignez la communauté Webactus

Recevez régulièrement les meilleures actus et ressources

Pas de spam, vous pouvez vous désabonner à tous moment.