Twitter travaille sur une plateforme publicitaire

Logo de TwitterTwitter c’est désormais 50 millions de tweets par jour soit pas loin de 600 messages de 140 caractères échangés par seconde. 75 millions de visiteurs uniques par mois dont plus récemment bill Gates et le dalaï lama. Bref C’est le réseau social à la mode et de plus en plus de monde vienne partager des idées/news/envies sur le site de micro-blogging. Cependant Twitter ne récupère aucune rémunération de son site. En effet, Twitter ne vit que de l’argent amené par les fondateurs et les investisseurs qui croient en l’idée (100 millions de dollars à la fin de l’année dernière cf. La tribune).

Vous avez une idée ? Trouvez gratuitement des développeurs sur Codeur.com !

Recevez des devis (gratuit)

Anamitra Banerji , responsable produit et monétisation chez Twitter, a expliqué lors d’une table ronde à Seth Goldstein (patron de SocialMedia):  « Les gens parlent et interagissent constamment avec des marques, partagent leur avis. Que ce passerait si les marques commençaient à participer ? »

Twitter a donc analysé le comportement des utilisateurs durant le superbowl et surtout la manière dont ils ont interagi avec les marques en traquant à la fois leurs tweets sur le match et ceux liés aux publicités. Le but de tout ceci? Affiner le fonctionnement de sa futur plateforme pour maximiser ses gains sans perdre d’utilisateurs.

L’idée est donc de créer des tweets sponsorisés qui seront identifiés avec les hashtags #spon ou #paid. Ainsi si vous lisez un de ses deux hashtags vous saurez que c’est un tweet sponsorisé.  Il est important que le lecteur puisse faire la différence entre un tweet non sponsorisé et un qu’il l’est. On peut donc faire l’analogie entre les hashtags et la mention sponsorisée que l’on retrouve sur certains articles de blog. En effet s’il ne veut pas s’attirer le courroux de ses membres, il faudra clairement annoncer la couleur directement dans les tweets.

On a pas plus d’informations sur le fonctionnement de la plateforme. J’espère que l’idée a bien été réfléchi et qu’il ne faudra pas simplement que s’inscrire, retweeter les message de la marque et qu’on sera rémunéré au nombre de clic… Si tel est le cas (ou environ) cela n’est pas judicieux. Je comprend clairement la démarche de Twitter qui souhaite rentabiliser son travail (ce qui est normal) mais j’ai peur que cela mette le souk dans son réseau de micro-blogging et repousse les membres qui font de lui, le succès qu’il connait.

En effet, si les marques deviennent trop présentes ou si les twittos (utilisateurs de twitter) retweet (transmet un message d’une personne) tout les messages sponsorisées de la marque, cela risque d’être vite le bordel et nos timelines risquent d’être inondé de messages non souhaités.  En d’autres mots on assisterait à un dérivé du SPAM… Bien sûr cela devrait se réguler avec le fait que moi utilisateur ne souhaite pas ennuyer ceux qui le suivent, sous peine de ne plus le suivre. Mais bon il y aura toujours quelqu’un pour retweeter les messages sponsorisés, vu le nombre de publicités que l’on trouve sur leur site…

De plus, il sera difficile pour les marques d’intéresser suffisamment les membres (réservé essentiellement à des « professionnels » du web) en 140 caractères moins les hashtags… Bref cela devra être ultra ciblé et assez ouvert pour que le clic démange. Mais bon est ce que cela sera suffisant? Personnellement je ne suis pas sûr de cliquer sur ce genre de liens mais bon à voir.

En tout cas voilà les enjeux auxquels Twitter doit répondre. Trouver un moyen de rentabiliser sa plateforme et de vivre de ses propres moyens tout en exploitant aux maximums les marques et les utilisateurs présents sur le réseaux social sans les faire fuire. Et vous, seriez-vous prêt à cliquer délibérément sur un lien possédant les hashtag #paid ou #spon?

Source: Logiciel

L’équipe de WebActus.net vous propose tous les jours des articles sur l’univers des startups, du e-commerce et du growth hacking.

Rejoignez la communauté Webactus

Recevez régulièrement les meilleures actus et ressources

Pas de spam, vous pouvez vous désabonner à tous moment.