Twitter sécurise l’échange de liens sur son réseau

Logo de Twitter

Vous avez une idée ? Trouvez gratuitement des développeurs sur Codeur.com !

Recevez des devis (gratuit)

Twitter vient d’annoncer sur son blog vouloir utiliser son raccourcisseur d’URL comme protection contre les liens frauduleux sur toute sa plateforme. En effet, il souhaite utiliser son raccourcisseur http://t.co pour réduire l’ensemble des URLs échangées sur son réseau. Un moyen simple pour sécuriser et supprimer les mauvais liens, technique qu’il utilise déjà pour les liens présents dans les échanges privés (message en DM).

Le principe est simple, il raccourcira tous les liens échangés même ceux déjà raccourcis par des services comme Bit.ly ou goo.gl. Bien évidemment vous liens fonctionneront toujours et vous garderez tous les fonctionnalités qui vont autour. Cela va se présenter comme une sur-couche sans altérer le fonctionnement des autres services.

Twitter vient de rendre disponible les fonctions dans l’API permettant aux développeurs d’utiliser son raccourcisseur d’URL. Vous pouvez aussi à la récupération du tweet afficher les liens sous la forme raccourcie t.co, le lien d’origine ou tout autre manière que ce soit. L’URL raccourcie se fera sur 20 caractères dont 6 générés aléatoirement.

Cela va permettre aussi à Twitter de pouvoir proposer un raccourcisseur URL directement dans son interface web. Ainsi pour ceux qui passent par cette interface leur navigation et leur confort d’utilisation devrait être augmenter. En centralisant les liens sous une forme unique Twitter va pouvoir mesurer précisément combien de fois un lien à été diffusé (sous des versions différentes) et pouvoir tirer des statistiques vraiment intéressantes. Peut-être viendra-t-il à proposer un service de statistiques complets sur notre compte (à voir si cela ne sera pas intégrer dans la version pro: Twitter Business Center dévoilé)?

En tout cas, Twitter semble prendre à coeur la sécurité de son réseau et de ses membres. Je trouve que c’est une bonne chose. On pourrait lui reprocher de tout vouloir contrôler mais cela devrait effectivement permettre de supprimer et d’endiguer les prochaines vagues de phishing par exemple même si je suis sûr que les pirates vont redouter d’ingénieusité pour nous tromper. Il faut donc que Twitter reste sur ses gardes et soit réactif sur cet aspect, chose que je ne doute pas. Le point sensible sera d’attaquer son API et sa plateforme en interne comme l’avait fait avec brio le hacker français: Hacker Croll a été arrêté. Attention donc!

Source: Blog Twitter

L’équipe de WebActus.net vous propose tous les jours des articles sur l’univers des startups, du e-commerce et du growth hacking.

Rejoignez la communauté Webactus

Recevez régulièrement les meilleures actus et ressources

Pas de spam, vous pouvez vous désabonner à tous moment.