Le marché des consoles Nintendo en berne selon Namco

Vous avez une idée ? Trouvez gratuitement des développeurs sur Codeur.com !

Recevez des devis (gratuit)

Cela fait longtemps que cela se dit dans le milieu du jeu vidéo mais là, c’est le vice président de Namco qui s’y colle. En effet celui-ci croit que les joueurs estiment que la qualité des jeux pour les plateformes de Nintendo est trop faible. De plus, nous rappelons que le piratage a encore une fois une place très importante dans cette chute.

Même si Olivier Comte conçoit que le marché de la DS et de la Wii est difficile, cela n’excuse pas le nombre incalculable de jeux de piètre qualité sur ces deux supports. De ce fait les joueurs ne veulent plus dépenser leur argent dans des jeux pour l’une de ces deux machines car ils ont l’impression d’acheter des jeux de mauvaises qualité (je reste sceptique sur cet argument).

Ainsi, il est légitime de se poser la question : Pourquoi y t-il autant de mauvais jeux sur DS ? Et bien, il s’avère que l’avantage pour de la DS peut aussi devenir un inconvénient, dans le sens où la facilité de développer un jeu sur DS est intéressante pour certains studios créatifs mais cela amène aussi son lot (ou raz de marée en l’occurrence) de jeux bâclés.

Enfin nous ne pouvons parler de ce sujet sans évoquer le piratage en masse concernant les machines de Nintendo. La DS est indéniablement la machine qui rencontre le plus de

succès mais quand on voit le nombre de personnes ayant un carte R4 de piratage, on ne peut pas s’étonner de voir le marché des jeux DS s’effondrer. Si toutes les personnes ayant une R4 avaient réellement acheter leurs jeux, ce marché serait le plus juteux et de loin.

Source : Edge-online.com.

L'équipe de WebActus.net vous propose tous les jours des articles sur l'univers des startups, du e-commerce et du growth hacking.
  • succès mais quand on voit le nombre de personnes ayant un carte R4 de piratage, on ne peut pas s’étonner de voir le marché des jeux DS s’effondrer.

    l0l

  • Un gars d’passage

    « quand on voit le nombre de personnes ayant un carte R4 de piratage, on ne peut pas s’étonner de voir le marché des jeux DS s’effondrer. Si toutes les personnes ayant une R4 avaient réellement acheter leurs jeux, ce marché serait le plus juteux et de loin. »

    Moi, je prendrai le problème autrement:
    Si les R4 n’existaient pas, il n’y aurait pas autant de possesseurs de DS.
    Car il faut le reconnaître, la grande majorité des jeux ne valent absolument pas les 60€ qu’il faut débourser pour se les procurer.

    Et on en revient au même débat que pour les CDs, DVDs, et autres:
    Si les jeux étaient à des prix plus raisonnables, si on avait l’impression d’en avoir pour son argent en achetant un jeu DS ou Wii, est-ce qu’il n’y aurait pas moins de piratage?

    D’autre part, la PS1, la PS2 et la XBox étaient aussi lourdement piratées, et il ne me semble pas que cela ai causé la chute libre de ces 3 consoles…

    D’autre part, le ton très tranché et très moralisateur de l’auteur de cet article me paraît peu journalistique, non?
    L’article en anglais de la source edge-online.com est beaucoup, beaucoup moins biaisé…

    • Anonyme

      Héhé merci pour ton ressenti. Effectivement Maxime n’a pas pris le recul suffisent pour traiter l’article et a minimisé les répercutions des techniques de piratage sur la vente des jeux de DS.

      Cependant ce que je peux t’assurer c’est que c’est bien maxime et non un journaliste qui a écrit ça, même si pour le coup c’est assez flatteur pour son style d’écriture!

Rejoignez la communauté Webactus

Recevez régulièrement les meilleures actus et ressources

Pas de spam, vous pouvez vous désabonner à tous moment.