Facebook améliore l’intéractivité entre son réseau et les mobiles

Logo de Facebook

Vous avez une idée ? Trouvez gratuitement des développeurs sur Codeur.com !

Recevez des devis (gratuit)

Pour ceux qui ne sont pas forcément au courent, hier se tenait à Palo Alto une conférence de la part du leader des réseaux sociaux dédiée à la téléphonie mobile. Alors pour ceux qui auraient suivis l’actualité, la rumeur d’un possible Facebook Phone était omniprésent ces derniers jours. Manque de chance, Facebook a confirmé qu’il n’y aurait aucun équipement de ce type dans les mois à venir. Il a plutôt dévoilé deux nouvelles importantes autour de son système d’identification et de Facebook Places, produit omniprésent lors cette conférence.

« First of all, we’re not a hardware company […] Second of all, our goal is not to sell anything physical; our goal is to make it so that everything can be social […] It would be pretty silly for us to go after a strategy that focused on selling a small number of phones. We’re constantly working on deeper and deeper integrations. That’s just not what we do. And it’s really damaging for us if that rumor is out, because then the people we actually partner with think we’re actually competitors. »

Mark Zuckerberg s’est expliqué sur la rumeur d’un Facebook Phone. Sa position est claire et très judicieuse: Pourquoi faire un téléphone portable quand on est dans le web et les réseaux sociaux? Il explique d’ailleurs que ce genre de rumeurs (infondées) est dommageables pour eux car certains concurrents ont réellement envisagé le fait que Facebook se lance dans ce business. Un quiproquo qui aurait pu aller très loin et coûter cher à Facebook…

Revenons à nos moutons. La première des nouvelles annoncées concerne son système d’identification qui devrait permettre aux développeurs d’applications mobiles d’intégrer facilement son nouveau système. En effet, la nouvelle version de son système d’identification permet à l’utilisateur final de s’identifier en un seul clic (basé sur l’API Open Graph), chose impossible jusque là et pourtant très utile pour les utilisateurs mobiles (qui n’ont pas forcément le même confort que sur un ordinateur et donc la multiplication des clics peut être gênant). Cette nouvelle fonctionnalité sera très rapidement inclue dans Groupon, Yelp, Loopt ou encore Zynga.

La deuxième nouveauté est consacré à Facebook Places, toujours dans le domaine des mobiles. Elle vient concurrencer directement les systèmes comme Foursquare puisque cette application voit arriver une nouvelle fonctionnalité permettant de distribuer des offres promotionnelles et bons plans suivant l’endroit où vous êtes actuellement. Il existe 4 catégories de réductions possibles allant des bons plans personnels à ceux pour une bonne cause. Pour savoir s’il y a des réductions autour d’où vous êtes, un petit icône jaune apparaitra sur le nom de l’endroit en question. Cette nouveauté sera d’abord mis en place pour les places américaines et sera ensuite étendu au reste du monde.

Pour finir, Facebook a annoncé qu’aucune version iPad ne sera disponible, du moins développée par ses équipes.  La raison est simple. Mark Zuckerberg ne considère pas l’iPad comme un équipement mobile et donc ne voit pas l’intérêt de développer une application en conséquence. Pour lui, la version web est amplement suffisante, qu’en plaise à Apple. Ce petit pied de nez était très rigolo, un petit trollage dans les règles de l’art. A ce niveau, c’est encore plus rigolo.

Source: Mashable & Mashable

L'équipe de WebActus.net vous propose tous les jours des articles sur l'univers des startups, du e-commerce et du growth hacking.

Rejoignez la communauté Webactus

Recevez régulièrement les meilleures actus et ressources

Pas de spam, vous pouvez vous désabonner à tous moment.