[Infographie] – 37 brevets Android ont été violés en 2010

Violation brevet Android en 2010

Vous avez une idée ? Trouvez gratuitement des développeurs sur Codeur.com !

Recevez des devis (gratuit)

Android est le système d’exploitation mobile porté par Google. Il bénéficie pour cela des ressources importantes du moteur de recherche et des meilleurs ingénieurs du marché. Il a donc montré une évolution rapide mais à quel prix? Cette infographie présente les 37 violations de brevets que l’entreprise a commie en l’espace d’une seule année au sein de son OS mobile…

Je vous laisse découvrir l’intégralité de l’infographie. Il faut savoir que c’est une première. Google est l’entreprise qui a commis le plus de violation de brevets sur un seul produit et une seule année. C’est juste énorme et malheureusement et tellement utile pour lui. En abusant de sa position, il s’assure ainsi de proposer un système complètement fonctionnel et peut concurrencer d’autres acteurs qui sont présents dans le domaine depuis plus longtemps.

Bien évidemment comme toute personne « lésée », les opposants s’étant fait volé leur brevet ont porté plainte. On dénombre donc 37 procés en attaente dans lequel Android apparaît. Alors je vous voit venir, il a qu’à payer et tout retirer! Malheureusement la réponse à  « Google doit payer et retirer les bouts de codes sous brevet de son OS » n’est pas si simple. Android est un OS de plus en plus utilisé et connait actuellement un engouement énorme. De nombreux partenariats sont en cours et le fait de retirer ces bouts de code pourrait lui couter plus cher que l’amande elle-même, en termes financier ou crédibilité. Mais bon, après tout, c’est son problème d’avoir construit un produit qui est border line d’un point de vue de la légalité.

Maintenant, cela l’obligerait à revoir la version de son OS, quitte au point de léser des centaines de milliers d’utilisateurs (suppressions/remplacement des fonctionnalités acquises par le viol des brevet). Et cela est plus dramatique. Cette situation me rappelle un peu celle de Microsoft l’été dernier qui s’était vu interdire la vente de sa suite Office aux USA. La décision de justice n’est donc pas aussi si facile qu’elle en a l’air

Source: RWW

L'équipe de WebActus.net vous propose tous les jours des articles sur l'univers des startups, du e-commerce et du growth hacking.
  • Didier Misson

    37 violations de brevets ? …
    Non !
    37 procès … ce n’est absolument pas dit que Google perdra tous ces procès…
    Ce ne serait pas la 1ère fois qu’une société porte plainte contre une autre pour une violation de brevet, et s’avère ensuite incapable de prouver qu’il y a bien eu violation, ou qu’ils possédaient bien un droit antérieur à celui de Google sur cette technologie ou idée !

    Donc, Google perdra peut-être quelques procès, payera ou fera un échange d’actions ou de brevets contre le droit d’utiliser cette technologie… mais Google en gagnera aussi.

    Il faut aussi remarquer que certains procès ne sont PAS contre Google, mais contre des firmes associées…
    Pourquoi ?
    Car parfois certaines firmes n’osent pas s’attaquer directement à Google, mais aussi que certains procès ne concernent pas directement Android, mais par exemple une surcouche graphique ajoutée par HTC, Motorola ou Samsung.

    A mon avis, Google perdra moins de 50% des procès restants, largement moins…

    • Anonyme

      merci pour tes précisions. En tout cas, c’est violation de brevets concerne Android, détenus par Google. Maintenant je suis d’accord il en gagnera surement certains mais dans l’idée, il est attaqué pour ça.

Rejoignez la communauté Webactus

Recevez régulièrement les meilleures actus et ressources

Pas de spam, vous pouvez vous désabonner à tous moment.