Apple prêt à lancer son offre musique dans les nuages

Logo iTunes

Vous avez une idée ? Trouvez gratuitement des développeurs sur Codeur.com !

Recevez des devis (gratuit)

Après de nombreuses rumeurs et quelques mois d’attente (iTunes Straming), il semblerait que nous arrivions bientôt à la date officielle d’un lancement d’un service de streaming pour iTunes. L’idée est bien évidemment de concurrencer Amazon Cloud Music ou encore plus récemment Google Music (qui devrait sortir aussi dans les prochains jours).

Comme Google, les négociations semblent traîner et donc retarde dangereusement l’avenir du service. Du coup tout comme Google ou Amazon, Apple devrait se passer des accords officiels et signés pour lancer son service.

D’après ce qui a déjà fuité, le service n’aurait rien de révolutionnaire et plutôt calqué sur ce que l’on connait déjà chez les autres. Un espèce de disque virtuel (casier) sur lequel sera stocké notre musique préféré. Il sera alors possible de l’écouter depuis l’ensemble des équipements compatibles. iTunes jouerait le rôle de serveur de streaming.

C’est dommage qu’Apple ne trouve pas moyen de faire signer les maisons de disques. En effet, d’après Reuters, les accords permettraient à Apple d’avoir des fonctionnalités plus sophistiquées comme de disposer par exemple d’une meilleure qualité audio sur les fichiers stockés en ligne. Cela permettrait également à Apple de disposer d’un fichier master pour chaque morceau, qui serait ensuite partagé auprès des utilisateurs (réduire la taille de stockage qui peut vite coûter cher).

Reste à voir donc comment va se positionner Apple:

  • Dans un premier cas, il est simple hébergeur et donc n’a besoin de payer aucune licence (ni même de l’imposer à ses utilisateurs. Ils doivent néanmoins avoir les droits de posséder la chanson pour l’exploiter). C’est ce que souhaite faire Amazon mais reçoit quelques plaintes des ayants droits.
  • Dans un deuxième cas, Apple est considéré comme un éditeur de service, il faudra alors nécessairement qu’il paie une licence aux maisons de disques. Bien évidemment, c’est ce qui est recherché par l’entreprise pour des stratégies financières et marketing évidentes (devenir leader du domaine, le réseau social et la première place de marché dédiés à la musique en ligne).

Numérama rappelle à juste titre qu’Apple avait racheté lala.com (plateforme équivalente à deezer), il y a quelques mois. L’idée doit être de toujours utiliser les technologies développées sur cette plateforme pour les intégrer dans son futur service de streaming. Dans ce  cas, il devrait se positionner sur le deuxième axe mais à l’heure actuelle, ça bloque.

A voir donc comment vont tourner les négociations avec Universal Music Group, Warner Music Group, Sony et EMI, en sachant que Warner serait prêt à partir avec Apple… A voir si cela va débloquer les autres car actuellement c’est ces maisons de disques qui bloquent le développement de tels services et qui forcent d’autres services à fermer ou du moins restreindre leur utilisation gratuite… Alala pognon quand tu nous tiens.

On s’attends donc une annonce de la part d’Apple dans les prochaines semaines et pourquoi pas lors de la prochaine WWDC, qui se tiendra début juin prochain.

Et d’après vous, qui arrivera à devenir leader sur le marché? Google, Amazon, Apple, Spotify ou un service qui n’existe pas encore et qui surfera sur le boulot déjà fait des grandes entreprises pour amener un service encore plus innovant et répondant à nos besoins? Les paris sont ouverts!

Source: Numerama

L’équipe de WebActus.net vous propose tous les jours des articles sur l’univers des startups, du e-commerce et du growth hacking.

Rejoignez la communauté Webactus

Recevez régulièrement les meilleures actus et ressources

Pas de spam, vous pouvez vous désabonner à tous moment.