[Infographie] – Le PPC par les chiffres

Le PPC par les chiffres

Vous avez une idée ? Trouvez gratuitement des développeurs sur Codeur.com !

Recevez des devis (gratuit)

Le PPC (Pay-Per-Click) est la méthode de rémunération la plus répandue sur Internet. Elle consiste en effet, à payer le site en question si l’un des visiteurs cliquent sur l’un des liens publicitaires. Suivant l’audience, le domaine, le lien cliqué et d’autres critères, le webmaster reçoit une certaine somme pour ce clic qui peut aller de quelques centimes à quelques euros. Cette infographie présente de nombreuses statistiques sur ce mode de rémunération/monétisation.

Je vous laisse découvrir l’infographie dans son intégralité. Grâce à Google notamment et son produit Adsense, il est très facile d’afficher ce genre de publicité et d’ainsi espérer gagner quelques euros à la fin du mois. Néanmoins, beaucoup pense que c’est suffisant et que c’est une méthode de rémunération en tant que telle. Limite, il serait leur business model unique… Il faut savoir que ce n’est pas possible et que personne ne gagne beaucoup d’argent grâce à cette méthode de rémunération. C’est un complément, une aide certaine mais pas une source suffisante en tant que telle… mais revenons à nos moutons!

On voit donc que les publicitaires jettent leur dévolu sur Internet et diminue le budget alloué à la publicité classique (TV/magazine). Cependant cela représente de petites sommes puisque 1356 publicitaires achètent entre 10K et 100K de publicités sur Internet (ce qui n’est pas énorme par rapport aux nombres d’annonceurs).

Google est la plateforme la plus utilisée et détient un monopole important avec 75% des budgets environ. D’ailleurs, ce sont essentiellement des entreprises qui souhaitent promouvoir leur produit qui utilisent le service (54% se trouvent dans le domaine du shopping).

On voit donc que la publicité en ligne est un marché énorme et on comprend mieux pourquoi tout le monde se rue dessus. Il est toujours aussi impressionnant de voir le monopole qu’exerce Google sur ce domaine, même quelques années après. C’est d’autant plus intéressant que son business model et ses rentrées d’argent se font majoritairement grâce à ce service. Cela lui permet ensuite d’investir d’autres domaines en tirant les prix vers le bas ou généralisant l’accès à ces technologies par la gratuité des nouveaux services!

Source: SingleGrain

L’équipe de WebActus.net vous propose tous les jours des articles sur l’univers des startups, du e-commerce et du growth hacking.

Rejoignez la communauté Webactus

Recevez régulièrement les meilleures actus et ressources

Pas de spam, vous pouvez vous désabonner à tous moment.