[Infographie] – Un monde sans Facebook

Un monde sans Facebook

Vous avez une idée ? Trouvez gratuitement des développeurs sur Codeur.com !

Recevez des devis (gratuit)

Facebook est clairement omniprésent dans nos vies et depuis nous en sommes tous addicts. Peu de gens arrivent à resister à son coté social sexy et beaucoup y passent du temps et partagent d’eux-même du contenu, rendant ce site très addictif. Cette infographie tente de répondre à une simple question: Que ferions-nous si Facebook n’existait pas? La réponse est amusante.

Je vous laisse découvrir l’intégralité de l’infographie. Aux vues des statistiques connues présentées ici, on se rend vite compte de l’omniprésence des Facebook que ce soit chez les jeunes/vieux, hommes/femmes ou encore d’un point de vue personnel/professionnel. Et donc naturellement, cela impacterait pas mal de monde. Mais pour répondre précisément à la question, je pense qu’on pourrait effectivement se passer de Facebook pour la simple et bonne raison que l’homme a toujours su s’adapter. Généralement, si on n’a pas le bon service: soit on le contourne, soit on le crée.

En effet, dans la seconde partie de l’infographie, on se rend compte que par bien des manières Facebook répond à quelques besoins. Il est évident donc que si le ou les service(s) n’existaient pas alors quelqu’un l’aurait créé. Quand on a un besoin identifié, notre fonctionnement fait en sorte que l’on trouve toujours un moyen d’y répondre. Si on pousse un peu le raisonnement, on peut se dire qu’il existerait donc pleins de services parsemés jusqu’au moment où un site se disent okay, je vais regrouper les fonctionnalités dans une interface unifiée, pour finalement arriver à un site ressemblant au fonctionnement de Facebook.

Du coup, oui, on pourrait s’en passer mais je pense qu’à terme, on serait arriver par un site ressemblant à ce que l’on connait actuellement. On aurait juste pris du retard…

Source: SingleGrain

L’équipe de WebActus.net vous propose tous les jours des articles sur l’univers des startups, du e-commerce et du growth hacking.

  • Alesson

    Ils exagèrent un peu, ils ignorent surtout tous les autres outils de partager et web social qui existent. Simpliste comme analyse( pas la vôtre, mais l’infograph)

Rejoignez la communauté Webactus

Recevez régulièrement les meilleures actus et ressources

Pas de spam, vous pouvez vous désabonner à tous moment.