Explosion des réseaux télécoms à cause des téléphones type iPhones et clés 3G

Schéma de fonctionnement des réseaux 3G

Vous avez une idée ? Trouvez gratuitement des développeurs sur Codeur.com !

Recevez des devis (gratuit)

C’est un fait les clés 3G et autres téléphones pouvant utiliser cette technologie sont forts consommateurs de données et viennent saturer nos beaux réseaux téléphoniques conçus pour transmettre de la voix et des SMS. Un appareil du type de l’iPhone, d’Apple, consomme 30 fois plus qu’un téléphone portable classique, et une clé 3G représente 450 fois plus de trafic, explique Pierre-Alain Allemand, directeur général des réseaux du groupe SFR. « On assiste à une congestion du réseau dans les zones urbaines aux heures de pointe », rapporte Pierre Carbonne, analyste de l’Idate.

Ce poste n’est pas là pour les plaindre mais plutôt pour pousser un petit coup de gueule sur nos fournisseurs téléphonique. J’ai pu constater cette été que les communications à l’étranger proche (Angleterre, Europe) pouvait coûter presque qu’un bras. Me renseignant sur le prix des forfaits simple anglais (je suis resté presque 3 mois), j’ai été impressionné par le coût ridicule que ceux-ci pouvait avoir.  On est de l’ordre de 12€ pour 100 minutes de communications / 500 textos. Alors pourquoi payons nous si cher?Services par débits disponible sur mobile

Si l’on met de côté le fait que l’ensemble de nos fournisseurs mobiles (SFR, Orange, Bouygues…) s’entendent sur les prix pour les garder au plus haut, on peut penser que notre réseaux télécoms est au moins de bonne qualité. Les nouveaux services sont nombreux et gourmands en trafic comme plus récement la télé. Eh bien vous faites fausse route. Il n’est pas aussi bien que ce que l’on peut croire. Les prestations que nous payons à prix d’or deviennent impossible et nous sommes alors limités dans votre utilisation. La première preuve s’est fait ressentir à la sortie de l’iPhone 3G quand Orange bridait les connexions pour ne pas congestionner son réseau. La deuxième preuve aujourd’hui avec la parution des chiffres pitoyables de l’état de nos réseaux.

Les opérateurs se défendent et expliquent qu’ils investissent dans leurs infrastructures réseaux pour éviter ces problèmes d’indisponibilités/surcharges. Mais ces investissements ne sont pas à la hauteur des utilisations réelles et ils rechignent à investir plus. Le trafic en 2012 est estimé 10 fois supérieur à celui actuel. A moins d’investir énormément et dès maintenant la charge ne sera pas supportable par leur infrastructure. Nos forfaits seront donc bridés (n’évolueront presque pas) et nous continueront à payer relativement cher. Il est frustrant d’être bridé surtout quand l’on voit la qualité de nos connexions internet. L’offre de base nous permet de surfer librement à haute vitesse. De plus nous avons, dans la plupart de nos forfaits, les communications téléphoniques fixes comprises vers tout le pays et une cinquantaine de pays dans le monde. Il est donc difficilement compréhensible pourquoi nous sommes autant limité sur nos téléphones. Les infrastructures ne différent pas tant que ça.

Mon coup de gueule ne va pas tant au prix des forfaits que je trouve relativement élevé mais plutôt aux opérateurs qui savaient très bien avant la vente de clés 3G ou téléphone type iPhone que ces appareils allaient surcharger leur réseau et qu’ils n’avaient pas l’infrastructure suffisante. Cela ne les dissuade toujours pas de vendre, puisque, dans la majorité des cas, nous sommes sous contrat et nous n’avons presque plus aucun recours. Il aurait été préférable de se mettre à jour en tant et en heure et de profiter d’avant la crise pour commencer à investir. En effet, les technologies que nous utilisons de nos jours ont été largement testé et éprouvé dans les différents labos des opérateurs et ce depuis facilement 5/10 ans.

Tout sa pour dire, qu’il serait intéressant que ce monde télécom soit un peu plus contrôlé (offre par rapport à la réalité) et que les opérateurs soient moins cupides pour pouvoir investir convenablement dans leur réseau. Avec un réseau plus performant et une qualité de service améliorée, les opérateurs ne pourraient que s’y retrouver: clients contents, images positives, augmentation des investissements…

Qu’en pensez vous? Etes vous satisfait de votre opérateur, de ses prestations, de votre forfait?

L'équipe de WebActus.net vous propose tous les jours des articles sur l'univers des startups, du e-commerce et du growth hacking.

Rejoignez la communauté Webactus

Recevez régulièrement les meilleures actus et ressources

Pas de spam, vous pouvez vous désabonner à tous moment.