Test : miniCloud OVH en 120 secondes et 0,01 € !

copies d’écran © OVH 2010

Vous avez une idée ? Trouvez gratuitement des développeurs sur Codeur.com !

Recevez des devis (gratuit)

OVH vient de sortir ses mini-Cloud.

Je ferais bien un petit test en vitesse 🙂

Les miniCloud font partie de la gamme Kimsufi d’OVH. Cette offre modulaire se paye en fonction de la puissance (taille mémoire) et du temps de fonctionnement !

Vous payez par multiple de € 0,01 si votre miniCloud tourne… ou rien si vous le laissez à l’arrêt !

  • Idéal pour des tests, pour prouver la viabilité d’un projet sans s’engager à payer un serveur pendant un ou plusieurs mois.
  • Idéal aussi si vous ne pouvez pas développer régulièrement : vous ne démarrez votre miniCloud que quand vous en avez besoin.

Pour prendre un miniCloud, vous devez disposer d’un compte prépayé.

Il suffit d’en ouvrir un chez OVH (je suis déjà client OVH) et de l’approvisionner.

L’accès se fait via la nouvelle version V5 du Manager, qui n’est pas encore la version du manager « grand public ». Vous pouvez y accéder depuis la page Kimsufi CLoud :

Je suis déjà client OVH, et déjà connecté dans le manager.

OVH me reconnait et me propose directement d’approvisionner mon compte. Je mets € 10,00 (+ tva) sur celui-ci.

En validant, je remarque dans la commande, que le prélèvement automatique est désactivé. C’est bien. 😉

J’attend le mail de confirmation comme quoi ma commande a été traitée.

Je vais alors dans le nouveau manager V5.

J’arrive dans la page d’ajout de miniCloud.

Je choisi d’installer un miniCloud en Ubuntu Server 10.04

Je peux modifier le nom de mon Cloud, et choisir la clé si j’en ai créé des supplémentaires.

Par défaut, une clé ssh « ssh1 » est créée.

L’installation commence…

… et se termine.

Mon miniCloud est opérationnel !

Je peux faire arrêter ou rebooter mon miniCloud, mais aussi le faire évoluer, càd changer la taille de sa mémoire.

Je n’ai pas essayé de modifier la taille mémoire. J’ai bien assez avec 256 MB pour mes essais.

Je peux aussi voir ma consommation :

Ma consommation est de € 0,01 par heure. 😉

Comment me connecter au miniCloud ?

Il faut s’y connecter en SSH, avec le user « root » et la clé SSH définie par le manager OVH (je peux créer moi-même des clés).

Ouvrez la 3ème page :

Mon desktop est en Ubuntu 10.04. Remarquer que si vous utilisez Windows sur votre poste de travail, vous pouvez utiliser PuTTY pour vous connecter en SSH. Dans ce cas, lors de la création du miniCloud, vous deviez sélectionner « PuTTY » pour la clé.

Le manager OVH me permet de télécharger la clé SSH privée.

Je la sauve sur le disque dur de mon poste de travail. Je dois la protéger pour que je sois le seul à pouvoir la lire, et ensuite me connecter à mon nouveau miniCloud.

J’ouvre un terminal.

Je protège la clé en lecture.

$ chmod 600 ssh1.pem
Je me connecte en SSH en utilisant cette clé :
$ ssh -i ssh1.pem root@mc-178-32-97-53.ovh.net
The authenticity of host ‘mc-178-32-97-53.ovh.net (178.32.97.53)’ can’t be established.
RSA key fingerprint is 51:ff:e6:11:a4:fd:63:bc:00:ae:93:97:9a:66:f4:47.
Are you sure you want to continue connecting (yes/no)? yes
Warning: Permanently added ‘mc-178-32-97-53.ovh.net’ (RSA) to the list of known hosts.
Linux mc-178-32-97-53.ovh.net 2.6.32-22-generic #33-Ubuntu SMP Wed Apr 28 13:27:30 UTC 2010 i686 GNU/Linux
Ubuntu 10.04 LTS
Welcome to Ubuntu!
* Documentation:  https://help.ubuntu.com/
Ubuntu 10.04 LTS
ip        : 178.32.97.53
hostname  : mc-178-32-97-53.ovh.net
0 packages can be updated.
0 updates are security updates.
The programs included with the Ubuntu system are free software;
the exact distribution terms for each program are described in the
individual files in /usr/share/doc/*/copyright.
Ubuntu comes with ABSOLUTELY NO WARRANTY, to the extent permitted by
applicable law.
root@mc-178-32-97-53:~#
Quelques commandes rapides pour voir sur quelle machine je suis :

root@mc-178-32-97-53:~# uptime

23:33:08 up 14 min,  1 user,  load average: 0.03, 0.03, 0.00

La mémoire libre :

root@mc-178-32-97-53:~# free
total       used       free     shared    buffers     cached
Mem:       2061240     677052    1384188          0       3248     110580
-/+ buffers/cache:     563224    1498016
Swap:            0          0          0
Pas de swap, mais 2 GB de mémoire totale… C’est bien ! Je m’attendais à avoir 256 MB

Le processeur : C’est un Xeon Quad Core !

processor       : 0
vendor_id       : GenuineIntel
cpu family      : 6
model           : 26
model name      : Intel(R) Xeon(R) CPU           E5504  @ 2.00GHz
stepping        : 5
cpu MHz         : 1995.000
cache size      : 4096 KB
fdiv_bug        : no
hlt_bug         : no
f00f_bug        : no
coma_bug        : no
fpu             : yes
fpu_exception   : yes
cpuid level     : 11
wp              : yes
flags           : fpu vme de pse tsc msr pae mce cx8 apic mtrr pge mca cmov pat pse36 clflush dts acpi mmx fxs
r sse sse2 ss nx rdtscp lm constant_tsc arch_perfmon pebs bts xtopology tsc_reliable nonstop_tsc aperfmperf pn
i ssse3 cx16 sse4_1 sse4_2 popcnt hypervisor lahf_lm
bogomips        : 3990.00
clflush size    : 64
cache_alignment : 64
address sizes   : 40 bits physical, 48 bits virtual
power management:
Il y a 4 cpu 🙂

# uname -a
Linux mc-178-32-97-53.ovh.net 2.6.32-22-generic #33-Ubuntu SMP Wed Apr 28 13:27:30 UTC 2010 i686 GNU/Linux

# df -h
Filesystem            Size  Used Avail Use% Mounted on
/dev/sda1             5.0G  798M  4.0G  17% /
none                 1005M  152K 1004M   1% /dev
none                 1007M     0 1007M   0% /dev/shm
none                 1007M   44K 1007M   1% /var/run
none                 1007M     0 1007M   0% /var/lock
none                 1007M     0 1007M   0% /lib/init/rw
none                  5.0G  798M  4.0G  17% /var/lib/ureadahead/debugfs



Installons un petit serveur Apache en vitesse :


root@mc-178-32-97-53:/proc# aptitude install apache2

Reading package lists… Done

Building dependency tree

Reading state information… Done

Reading extended state information

Initialising package states… Done

The following NEW packages will be installed:

apache2 apache2-mpm-worker{a} apache2-utils{a} apache2.2-bin{a} apache2.2-common{a} libapr1{a}

libaprutil1{a} libaprutil1-dbd-sqlite3{a} libaprutil1-ldap{a} ssl-cert{a}

0 packages upgraded, 10 newly installed, 0 to remove and 32 not upgraded.

Need to get 3,339kB of archives. After unpacking 10.2MB will be used.

Do you want to continue? [Y/n/?] Y

Setting up apache2-mpm-worker (2.2.14-5ubuntu8) …

* Starting web server apache2                                                                         [ OK ]

Setting up apache2 (2.2.14-5ubuntu8) …

Setting up ssl-cert (1.0.23ubuntu2) …

Je vérifie :
Parfait !

J’essaye quelques manipulations sur le miniCloud.
Je l’arrête :
Je redémarre le miniCloud :
Aucune adresse IP n’est attribuée tant que le miniCloud n’a pas redémarré.
Remarquez qu’après un stop / start, le miniCloud n’a PAS conservé son adresse IP !
A chaque redémarrage son adresse IP change.

C’est suffisant pour des tests et du développement, mais pas du tout idéal pour des sites ou services Web en production !
Pour cela, une des prochaines offres d’ OVH, le coreCloud, devrait être idéale pour ce besoin de site en production et en haute disponibilité.
Je peux supprimer mon miniCloud (en l’arrêtant avant).
J’avais dit dans le titre de cet article : 120 secondes…

Evidemment, avec toutes mes copies d’écran et mes essais, j’ai mis nettement plus de temps !
Je refais un essais. J’ai donc supprimer mon 1er miniCloud, qui était en Ubuntu Server 10.04.
Je relance l’installation d’un miniCloud en Debian 5 64 bits.
Je peux en théorie choisir une autre clé… mais je n’ai qu’une clé définie.
Installation en cours
Installation Debian terminée
Je vois son adresse IP, mais pas son nom Host…
Bizarre, mais pas dérangeant car j’ai son adresse IP.
Je me connecte en SSH sur ce 2ème miniCloud en Debian :
didier@didier-ubuntu:~/.ssh$ ssh -i ssh1.pem root@188.165.47.126
The authenticity of host ‘188.165.47.126 (188.165.47.126)’ can’t be established.
RSA key fingerprint is 45:b6:c5:4b:1c:23:45:19:3f:66:35:b2:7e:22:ea:4f.
Are you sure you want to continue connecting (yes/no)? yes
Warning: Permanently added ‘188.165.47.126’ (RSA) to the list of known hosts.
Linux mc-188-165-47-126.ovh.net 2.6.32.2-xxxx-grs-ipv4-64 #1 SMP Tue Dec 29 14:41:12 UTC 2009 x86_64 GNU/Linux
ip        : 188.165.47.126
hostname  : mc-188-165-47-126.ovh.net
root@mc-188-165-47-126:~#
Ok ! Je suis connecté !
Et cette fois, ça a pris environ 2 minutes (un rien en plus en comptant mes copies d’écran).
Si vous avez l’habitude, vous pouvez vraiment démarrer un miniCloud avec une distri Linux installée, en 120 secondes ! 🙂
Après 2 minutes, vous pouvez déjà installer vos programmes indispensables, ou restorer vos données si vous changer de machine, ou après un crash…

root@mc-188-165-47-126:~# uname -a
Linux mc-188-165-47-126.ovh.net 2.6.32.2-xxxx-grs-ipv4-64 #1 SMP Tue Dec 29 14:41:12 UTC 2009 x86_64 GNU/Linux
Je refais une petite installation d’ Apache2.
Tout se passe bien et rapidement.
Je modifie l’index.html, juste pour avoir une copie d’écran différente 😉
Voilà, les 2 tests rapides, Ubuntu et Debian, sont finis.
On peut dire que la prise de contact est facile. L’interface du Cloud Manager est assez conviviale. L’installation est particulièrement rapide !
Fini ? …
Pas tout à fait !
N’oubliez pas : c’est du Cloud :
Vous ne payez pas une machine physique, mais une machine virtuelle ! Et vous la payez à l’heure… donc si vous n’utilisez plus votre Cloud pendant un certain temps, ARRÊTER LE !

S’il tourne à ne rien faire : vous le payez ! … S’il est à l’arrêt, c’est gratuit 😉

La suite ?
Il faudrait faire des essais plus poussés, des restores de DB MySQL, etc … et y mettre des sites qui consomment plus qu’un simple Apache pratiquement vide pour voir si cette formule de Cloud Computing est intéressante.
En tout cas, pour un test rapide sans bricoler votre serveur de production, c’est efficace et rapide à mettre en place ! 😉

L'équipe de WebActus.net vous propose tous les jours des articles sur l'univers des startups, du e-commerce et du growth hacking.

Rejoignez la communauté Webactus

Recevez régulièrement les meilleures actus et ressources

Pas de spam, vous pouvez vous désabonner à tous moment.