Demain sera placé sous le signe de l’étripage avec Aliens VS Prédator

Vous avez une idée ? Trouvez gratuitement des développeurs sur Codeur.com !

Recevez des devis (gratuit)

           A l’image du film sorti en 2004 et de sa suite en 2008, le FPS Aliens VS Predator du studio Rebellion va mettre face à face ces deux races extraterrestre afin qu’elles s’entretuent au milieu d’êtres humains pour notre plus grand bonheur. Le jeu est vraiment très attendu dès le 19 Février par tous les possesseurs de PS3, Xbox 360 ou de PC.

           Aliens VS Predator reprend la trame du scénario des films, c’est à dire que les trois races se retrouvent dans une pyramide construite par les Predators où l’on y trouvent de nombreux Aliens qui ne sont, pour eux, qu’une proie leur servant de rituel du passage à l’âge adulte. En somme si le Predator arrivent à tuer un certains nombre d’Aliens et à s’en sortir vivant alors il sera considéré comme adulte et respecté par ses pairs. Par contre en ce qui concerne les humains, qui n’ont à faire, en soit, là dedans, et bien on résumera la chose en expliquant qu’un pseudo chercheur les a envoyés dans la pyramide pour tester la camaraderie des Aliens. Ba oui, il voudrait en faire ses animaux de compagnie….

            Comme vous pouvez le constater, ce n’est pas pour son scénario que l’on achètera le jeu mais celui-ci possède tout de même un atout indéniable : il nous invite à une boucherie sans nom qui vous permettra d’incarner chacun de trois protagonistes. Et c’est bien cette particularité qui fait l’attractivité du jeu car choisir comme avatar un Alien ou un Predator est assez fun sur le papier pour que l’on s’intéresse de près au jeu. Ainsi les aptitudes de l’un et de l’autre que l’on a pu observer dans les films sont retransmises pourque l’on ait des gameplays différents. De ce fait l’Alien devra éliminer toutes les sources lumineuses afin de surprendre ses ennemis plongés dans le noir absolu. Mais pour ce faire il pourra bien entendu grimper sur les murs et parois de la pyramide ce qui s’avérer un peu déroutant à prendre en main mais qui sera un avantage de taille après s’être adapter à la chose. Un autre atout de l’Alien se situe dans son sang corrossif car s’il est bléssé au corp à corps il déversera son liquide acide sur son ennemi, alors attention si vous marchez sur une carcasse d’Alien, vous risquez de vous retrouver très vite cul-de-jatte.

           De son côté le Predator devra apprendre à utiliser tout un arsenal de gadgets plus sophistiqué les uns que les autres. En effet, nous savons que le Predator utilise une approche plutôt discrète et furtive grâce à sa vision thermique et à son camouflage optique (qui disparait s’il est touché par un adversaire). Son équipement sera aussi enrichi avec des dispositifs d’attaques comme le canon à plasma ou des mines mais nécessitant de l’énergie. Et c’est là que cela devient vraiment intéressant car sans cette notion d’énergie le Predator pourrait dominer aisément les débats. D’ailleurs cette énergie est fortement limité pour le Predator, il devra donc l’utiliser rarement et à bon escient puis se réapprovisionner grâce à des sources d’énergie. Si l’équipement est assez bien retranscrit, les mouvements du Predator le sont aussi. Celui-ci sera rapide, agile et pourra se jeter sur ses ennemis ou s’infiltrer juste derrière eux afin de les éventrer avec ses deux lames fixées aux bras tel Ezio Auditore.

           Le Marine devra, quant à lui, se contenter d’un équipement assez léger mais correspondant à la logique. Ainsi son barda sera composé d’une arme de base plutôt faible mais dont les munitions seront illimitées, d’autres armes plus puissantes avec de rares munitions et un capteur de mouvement qui vous indiquera d’où vient le danger. Un autre facteur stressant se situera dans la noirceur de votre environnement, ainsi vous serez constament en plein flip avec une lampe torche ou un tube incandescent devant votre capteur de mouvement s’affolant devant l’apparition d’une ou plusieurs menaces arrivant droit devant vous. Mais ne regardez pas toujours droit devant car le danger peut aussi venir du plafond avec les Aliens….Ambiance.

          En terme de contenu, Aliens VS Predator proposera trois campagnes solos avec chacun des « personnages » et un mode multi qui devrait fournir pas mal de montées d’adrénaline pour les joueurs. La principale force de ce jeu est sans aucun doute la diversité de gameplay des trois êtres à incarner ainsi qu’à leur manière de se mouvoir, d’attaquer et de devenir de redoutables prédateurs.

L’équipe de WebActus.net vous propose tous les jours des articles sur l’univers des startups, du e-commerce et du growth hacking.

Rejoignez la communauté Webactus

Recevez régulièrement les meilleures actus et ressources

Pas de spam, vous pouvez vous désabonner à tous moment.