eDrinks, une solution pour picoler moins cher ?

Un jeune entrepreneur, Robin Luksenberg, vient de sortir un site web qui permet, à l’instar de Groupon et autres, de bénéficier de deals dans des commerces. La différence principale est que eDrinks permet d’abord de bénéficier de bons plans dans des bars.  Interview.

Vous avez une idée ? Trouvez gratuitement des développeurs sur Codeur.com !

Recevez des devis (gratuit)

Pouvez-vous nous décrire eDrinks en quelques mots ?

Le concept m’est venu à partir de « La Fourchette » et « Groupon ». Il m’a fallu environ 3 mois pour le peaufiner dans ses moindres détails et établir un cahier des charges complet pour le prestataire responsable de la création du site. eDrinks propose des réductions entre -30 et -50% que ce soit sur des cocktails, long drinks, vins, bouteilles, thé… dans de rares cas nous incluons dans nos offres d’autres produits : desserts, plancha, chicha… obligatoirement accompagnés de boissons.

Comment vous y prenez-vous pour recruter des utilisateurs et des établissements ?

Concernant les utilisateurs, je me positionne essentiellement sur 2 segments: les jeunes actifs et les étudiants. J’ai récupéré des bases e-mails issues de nombreux CE et suis sur le point de contacter des BDE (Bureaux des étudiants) d’universités. Je vais également consacrer une partie de mon budget à de la publicité ciblée sur des réseaux sociaux ainsi qu’à des réseaux de diffusion publicitaire. Et bien entendu, j’espère parvenir à figurer sur des blogs/sites internet tel que le votre pour faire « buzzer » mon concept.

 J’ai ciblé les établissements où les boissons ont un coût relativement élevé, par la même occasion je préserve un certain « standing » parmi nos partenaires. Quant à ma façon de démarcher, j’ai finalement opté pour le bon vieux « porte à porte » ! La prospection téléphonique s’est avérée relativement inefficace : avoir le bon interlocuteur, au bon moment, est une chose extrêmement compliquée dans ce milieu). Jusqu’à la semaine dernière je me chargeais seul de la prospection, le temps de roder mon argumentaire et de parfaire quelques détails fonctionnels sur le site. J’ai depuis quelques jours pris 2 commerciaux (statuts d’auto-entrepreneurs payés à la commission par établissement signé) qui devraient nous permettre d’atteindre la barre des 30 établissements rapidement. Nous en sommes aujourd’hui à 14.

Comment allez-vous générer du revenu ?

J’ai longtemps réfléchi à une formule permettant à tous les partis de s’y retrouver, et alors que l’on nous rabâche à toutes les sauces que nous sommes en pleine crise économique, nos utilisateurs voient leur pouvoir d’achat augmenter et nos partenaires peuvent accroitre leur fréquentation avec une certaine maîtrise (choix des périodes de validité). Je pense avoir trouver un certain équilibre qui, je l’espère, saura convaincre le plus grand nombre. L’objectif est bien entendu de conserver ces partenaires au-delà des 6 mois, pour cette raison j’ai choisi de me montrer raisonnable au niveau des commissions prélevées par le site (environ 10% du montant avant réduction du produit). Notre politique est radicalement moins agressive que celle de Groupon par exemple.

Merci et bonne chance !

L'équipe de WebActus.net vous propose tous les jours des articles sur l'univers des startups, du e-commerce et du growth hacking.
  • Bonne initiative, aucun problème rencontrés par rapport à la consommation d’alcool ?

  • Robin Luksenberg

    pas vraiment, même si je comprends parfaitement certaines réactions. Notre but est de donner l’envie à nos utilisateurs de découvrir de nouveaux établissements. Et puis nos offres restent plus cher que d’acheter une bouteille au supermarché du coin ^^

Rejoignez la communauté Webactus

Recevez régulièrement les meilleures actus et ressources

Pas de spam, vous pouvez vous désabonner à tous moment.