Cas pratique « Promouvoir une boutique physique » : WordPress, Blogger ou Facebook Only ?

Vous ne le savez pas encore, pourtant cela devrait être est un événement mondial, mon frère vient d’ouvrir sa boutique dans le monde réel. Il s agit d’un super atelier floral (aka fleuriste) dans un des plus beaux villages de France : Lyons-la-Forêt en Normandie, entre Rouen et Gisors.

Vous avez une idée ? Trouvez gratuitement des développeurs sur Codeur.com !

Recevez des devis (gratuit)

Jusque la, rien de très numérique ou digital… ce qui nous permet de noter au passage que le monde réel (appelé « Commerce » ou « Brick & Mortar ») existe encore !

Et pourtant avec ses 20m² au cœur d’un charmant village de 800 habitants, ce commerçant ultra motivé veut assurer une présence sur internet à la fois pour le référencement commercial géographique et pour montrer l’originalité et la qualité de ses services.

Autant l’inscription sur les réseaux sociaux ne prêtent pas à hésitation (d’ailleurs suivez le sur @fleuriste via twitter ou « likez » la fan-page baptistefleuriste sur Facebook), autant la question d’aller plus loin se pose.

La page Facebook apporte rapidement pas mal de satisfaction avec un environnement optimisé pour présenter les fondamentaux d’un commerce et une apparence familière à des millions de personnes.

Mais, c’est bien sur vite limité si l’on veut présenter des pages thématiques ou proposer des services un peu plus complexes.

Sachant que cette boutique n’a pas vocation à faire de e-commerce, l’ouverture d’un blog semble être une solution complémentaire évidente… d’où la balance entre WordPress et Blogger, dont les performances sont mondialement reconnues !

C’est à ce moment que je vous sollicite : « Quelle solution recommandez-vous à un « petit commerçant » pour être le plus visible sur le web en consacrant un temps raisonnable à son marketing Internet ? »

Est-ce vraiment utile de développer une visibilité hors des réseaux sociaux classiques ?

L'équipe de WebActus.net vous propose tous les jours des articles sur l'univers des startups, du e-commerce et du growth hacking.
  • Guy

    J’ai travaillé pour un commerçant qui avait le même profil que ton frère (volonté d’utiliser le web pour se faire connaitre sans y passer trop de temps et sans vendre ses produits en ligne), il est important de réfléchir à sa campagne de communication en deux étapes : dans un premier temps se faire connaitre en trouvant un point de contact avec ses prospects (via la presse, prospectus, partenariats avec d’autres commerçants, référencement local optimisé pour être trouvé sur Google, campagne adwords..) et ensuite dans un second temps fidéliser via une Page Facebook/Twitter par exemple ou de façon plus personnalisée via une mailing list automatisée.

    Sur un business local, lancer une Page FB ou un blog n’est pas une fin en soi, il est essentiel de savoir où ses prospects font leurs courses (pour créer des partenariats avec des commerçants), quels journaux et magazines locaux lisent-ils (pour transmettre un communiqué de presse/acheter un encart pub), quels sites internet visitent-ils actuellement (pour créer un partenariat)…

    N’hésites pas à me recontacter pour de plus amples informations 😉

Rejoignez la communauté Webactus

Recevez régulièrement les meilleures actus et ressources

Pas de spam, vous pouvez vous désabonner à tous moment.