Quand Orange rend des comptes pour les bugs de Free

Situation incroyable dans le monde de la téléphonie mobile… alors que les 3 opérateurs historiques devraient sabrer le champagne devant les difficultés répétées de leur concurrent Free Mobile, dont le ton un brin hautain et donneur de leçons a baissé de niveau devant la fronde de ses propres fans déçus.

Vous avez une idée ? Trouvez gratuitement des développeurs sur Codeur.com !

Recevez des devis (gratuit)

Orange n’a pas du tout envie de sourire car l’opérateur doit justifier pourquoi le réseau de Free se retrouve massivement « planté » et pourquoi cela a des conséquences aussi pour ses propres abonnés.

Première raison de cette explication de texte : Xavier Niel, le boss de Free, n’a pas du tout communiqué sur les dysfonctionnements de ces jours passés. Il est aux abonnés absents ! Ce qui est cocasse vous en conviendrez quand on est en charge des appels de centaines de milliers d’itilisateurs. Faire une keynote, c’est bien, mais égaler Steve Jobs ou Jeff Bezos, pour qui le client est au centre de tout, n’est pas donné à tout le monde.

La seconde raison est qu’Orange est tout simplement le « soutraitant » de Free en lui louant une partie de son réseau et de sa bande passante pour assurer une couverture globale. Mais, l’engorgement des tuyaux de Free, victime de son succès commercial sans avoir pour autant augmenté ses capacités de service, a entraîné une suspension majeure du réseau Free avec quelques débordements sur celui de son fournisseur Orange.

Cette union technico-commerciale n’est pas encore remise en cause, Orange préférant se concentrer sur l’analyse des problèmes et la mise en place d’améliorations pour fiabiliser l’ensemble de ses services.

Comme vous l’avez compris, en tant qu’abonné Free vous pouvez très bien être amené à fréquenter le réseau d’Orange. Comment le savoir ? C’est très simple : composez le 000 (qui n’existe pas) et vous entendrez un message d’erreur de la part soit de Free soit d’Orange… CQFD !

L'équipe de WebActus.net vous propose tous les jours des articles sur l'univers des startups, du e-commerce et du growth hacking.
  • Nebaff

    le 000 c’est c*n , c’est le centre d’appel d’urgence pour moi … 🙁

Rejoignez la communauté Webactus

Recevez régulièrement les meilleures actus et ressources

Pas de spam, vous pouvez vous désabonner à tous moment.