Navigation

Toutes les catégories

Voir les derniers articles

4 terminaux de paiement mobile (TPE)

Le terminal de paiement mobile est une révolution pour les TPE et les micro-entrepreneurs. Ils permettent en effet de disposer d’un terminal de paiement à...

Publié par Charlene Lardy-Vella

Le terminal de paiement mobile est une révolution pour les TPE et les micro-entrepreneurs. Ils permettent en effet de disposer d’un terminal de paiement à moindre coup, avec des solutions tout-en-un incluant les services d’encaissement et des taux de commission annoncés à l’avance.

Quels sont les meilleurs terminaux de paiement mobiles  ? Voici notre sélection de terminaux répondant aux besoins des micros et très petites entreprises.

 

1. iZettle

iZettle

L’iZettle Reader 2 est un terminal pour carte bancaire très plébiscité en raison de son rapport qualité/prix. Le terminal est proposé au prix de 19€HT, ce qui est extrêmement abordable pour les auto-entrepreneurs et petites entrepreneuses. À cela s’ajoute des frais de commission de 1,75 % par paiement. Parmi les autres avantages, l’application permet de personnaliser les tickets de caisse et de les imprimer en bluetooth ainsi que d’accéder au journal des ventes.

iZettle fonctionne uniquement avec l’application consacrée et un smartphone ou tablette.

Il accepte un grand nombre de moyens de paiements différents allant même plus loin que certains terminaux fournis par les banques.

Le terminal est prêt à l’emploi dès sa réception et l’argent encaissé sur le compte bancaire que vous aurez défini à l’inscription.

 

2. SumUp

Sumup

Ce terminal de paiement mobile se connecte automatiquement au réseau 3G ou GPRS en fonction de la disponibilité. Très simple à utiliser il est également économique. Le terminal se charge de verser les sommes encaissées directement sur votre compte bancaire, sans recourir à une banque.

De toute petite taille, ce terminal ne comporte pas d’imprimante. Il est cependant possible d’envoyer les reçus par sms ou mail. À l’heure du réveil de la conscience écologique, c’est un plus.

Les cartes acceptées par défaut sont toutes celles estampillées CB, Visa , Mastercard et American Express. L’appareil est également compatible avec Google Pay et Apple Pay.

Côté tarif, la commission est identique à iZettle  : 1,75  % par transaction. L’utilisation de la 3G n’entraîne pas de surcoût. Le forfait fourni à la livraison, avec la carte SIM, est gratuit.

Le SumUp est vendu 39 et 99 € HT. Il reste donc très peu coûteux.

Une ombre au tableau est à noter cependant : le terminal n’est compatible avec aucun logiciel de caisse, pas même celui de la marque.

 

3. Maxi Smile

Maxi Smile

Voici un terminal Made in France. Le Maxi Smile est en fait le grand frère d’un autre terminal  : le Pocket Smile qui lui ne comporte pas d’imprimante intégrée. Avec Maxi Smile par contre, vous pourrez imprimer les reçus directement.

Comme le SumUp 3G, le Maxi Smile est un terminal mobile autonome, qui n’a pas besoin d’un smartphone pour fonctionner contrairement à l’iZettle ou au Pocket Smile. Le modèle Maxi est disponible en deux versions  : Wifi ou GPRS.

Les cartes acceptées sont uniquement les Visa et Mastercard, avec ou sans contact.  Le terminal accepte également les paiements par Apple Pay et Google Pay en dessous de 300 €.

Côté tarif, aucun abonnement n’est à prévoir. Pour autant, MaxiSmile ne propose pas de commission fixe par transaction. Il s’agit d’un taux dégressif qui débute à 2,4 %TTC (2  % HT) et diminue après avoir atteint le pallier des 2000 € d’encaissements mensuels.

Les fonds collectés sont versés automatiquement sur le compte bancaire de votre choix. Le Maxi Smile est proposé au tarif de 299 € HT, ce qui en fait un terminal plus coûteux que les autres. Mais rappelez-vous qu’il comporte cependant une imprimante intégrée.

 

4. MyposCombo

MyposCombo

MyposCombo est un terminal qui dispose lui aussi d’une imprimante intégrée. Il peut être utilisé en GPRS et Wifi. Alors que les autres terminaux de paiement peuvent être utilisés avec n’importe quel compte bancaire, myPOS ne permet d’encaisser les sommes que sur un compte myPOS. Cela signifie que vous devrez effectuer un second virement par la suite vers votre compte. Cette différence s’explique par le fait que myPos propose des services tels que compte bancaire, carte bancaire, paiements en ligne, etc.

Le terminal accepte un très grand nombre de cartes bancaires ainsi qu’Apple Pay, Google Pay et Samsung Pay.

Aucun abonnement mensuel n’est obligatoire et la commission est de 1,75  % par transaction. Attention cependant, le taux réel dépendra de votre activité, de votre chiffre d’affaires et de votre emplacement géographique.

Le prix du Combo est de 249 €.

Lire la suite de l'article
Afficher les commentaires (0)

Commentaires

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

Entrepreneuriat

Freelance : 3 façons de fixer vos tarifs

Certains (beaucoup ?) pensent que fixer ses tarifs quand on est freelance est une science exacte. Entre les adeptes du taux horaire ou les accros au prix forfaitaire, une...

Publié le par Audrey Clabeck
Entrepreneuriat

Peut-on sous-traiter quand on est micro-entrepreneur ?

En cas de recrudescence d’activité, le micro-entrepreneur (ex auto-entrepreneur) a le droit de faire appel à un sous-traitant. Si cette solution permet...

Publié le par Audrey Clabeck