Charges variables et charges fixes : quelles différences ?

Bien différencier les charges fixes des charges variables est essentiel pour calculer le seuil de rentabilité d’une entreprise. Cette distinction permet aussi...

Publié par Audrey Clabeck

Bien différencier les charges fixes des charges variables est essentiel pour calculer le seuil de rentabilité d’une entreprise. Cette distinction permet aussi d’analyser la rentabilité d’une catégorie de produit ou d’une offre de service.

Quelles sont les différences entre les charges fixes et les charges variables ? Comment transformer des charges fixes en charges variables ?

Des questions que tous les entrepreneurs se posent et auxquelles nous répondons.

Qu’est-ce qu’une charge fixe ?

Les charges fixes sont celles auxquelles ne peut couper l’entreprise. Il s’agit de frais liés à l’existence de la société et non pas à son fonctionnement.

Parmi les charges fixes, se trouvent :

  • Le loyer
  • Les assurances
  • L’amortissement du matériel
  • Les leasings de voiture

Les charges structurelles (fixes) ont la particularité de ne pas évoluer au même rythme que la croissance de l’entreprise. Elles évoluent par paliers : montant d’un leasing supplémentaire à l’arrivée d’un nouveau collaborateur, achat d’une nouvelle machine…

Bon à savoir : Les salaires sont une charge fixe qui peut devenir mixte en cas de salaire variable. C’est le cas typique d’un commercial qui dispose d’un salaire fixe + de primes liées à la performance.

Qu’est-ce qu’une charge variable  ?

Les charges variables sont celles qui sont impactées par l’augmentation ou la diminution de l’activité de l’entreprise. Plus l’entreprise produit ou vend, plus elles augmentent.

Il s’agit ici des postes liés à :

  • La consommation d’énergie
  • Les salaires variables (primes et heures supplémentaires)
  • L’achat de fournitures

Le calcul des charges variables est important pour déterminer la marge réelle d’un produit ou d’un service.

L’entrepreneur doit donc déduire le coût des dépenses variables du prix de vente pour avoir la marge brute. La marge générée doit être suffisante pour pourvoir au règlement des charges fixes.

Bon à savoir : Les charges variables et les charges fixes forment à elles deux les charges d’exploitation (charges nécessaires pour l’activité de l’entreprise). Si l’on déduit du chiffre d’affaires les charges d’exploitation, on obtient le résultat d’exploitation.

Peut-on transformer des charges fixes en charges variables ?

Il est possible et même fortement conseillé de bien maîtriser les charges fixes pour pouvoir faire face à une éventuelle baisse d’activité.

Les salaires par exemple font partie des charges les plus lourdes pour une entreprise. En cas de recrudescence d’activité, s’il peut être tentant d’engager du personnel supplémentaire, il faut pouvoir supporter ce coût supplémentaire.

Plutôt que de prendre le risque, certaines entreprises penchent plutôt pour le recours à l’intérim ou confient certaines tâches à des travailleurs freelances : secrétariat, communication, informatique, production… Cette façon de procéder permet de diminuer les coûts dès que les commandes entament une phase descendante.

Comment transformer ses charges fixes en charges variables ?

Chaque dépense doit faire partie d’une analyse précise réalisée sur des bases régulières.

Plus les charges d’exploitation seront détaillées, plus il sera facile de déterminer de nouvelles charges variables. L’idéal étant de ne plus se contenter de calculer le montant de ses coûts fixes avec le taux d’inflation annuel, mais bien de le revoir en détail de façon régulière (mensuellement ou trimestriellement).

Une meilleure budgétisation des projets est essentielle pour passer des charges fixes en variables. Cette analyse continue permettra d’identifier ce qui a influencé une hausse ou une baisse de certaines charges variables. Il sera alors possible d’y remédier en cas de hausse des coûts de revient ou de travailler pour conserver la tendance à la baisse.

La surveillance et l’analyse des charges fixes et variables, si elles sont réalisées en collaboration avec les managers de chaque département, auront pour effet de sensibiliser le personnel aux coûts du travail. À terme, cela permettra de mettre en place des processus de travail plus efficaces et plus rentables pour l’entreprise.

Lire la suite de l'article
Afficher les commentaires (0)

Commentaires

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

Entrepreneuriat

10 ressources pour mieux gérer vos factures

La facturation est un élément important – et incontournable – de la vie de n’importe quelle entreprise. Tout entrepreneur se doit donc la...

Publié le par Leo Chatillon
Entrepreneuriat

Le chatbot : l’avenir de la relation client ?

Les chatbots, ce sont de petits programmes basés sur l’intelligence artificielle qui permettent d’échanger et d’interagir de façon fluide...

Publié le par Leo Chatillon