5 astuces pour éviter les impayés

Aucun entrepreneur n’est à l’abri d’un impayé. Email de relance, rappel par recommandé avec accusé de réception… sont...

Publié par Audrey Clabeck

Aucun entrepreneur n’est à l’abri d’un impayé.

Email de relance, rappel par recommandé avec accusé de réception… sont autant de démarches qui vous font perdre du temps.

La première chose à faire pour éviter les mauvais payeurs est de vérifier la solvabilité de vos clients, ensuite, à vous de prendre des mesures efficaces pour éviter les impayés.

1. Toujours avoir une preuve de l’acceptation de l’offre

Vous ne pourrez réclamer légalement votre dû, si vous ne possédez pas la preuve que votre client a accepté votre offre.

Si, comme beaucoup de freelances, vous envoyez vos devis par email, assurez-vous d’avoir reçu un bon pour accord signé ou à défaut, un email qui indique que le client accepte l’offre et demande la réalisation de la prestation.

2. Exiger un acompte

C’est la base. Surtout si votre devis est relativement important. Recevoir un acompte amoindrit le risque de pertes financières en cas de non-paiement de la facture.

Le paiement rapide d’un acompte est aussi la preuve que le client est solvable et peut assumer cette dépense.

Enfin, l’acompte est un bon moyen d’améliorer votre trésorerie.

3. Offrir des facilités de paiement

Le paiement en plusieurs mensualités est une solution qui permet au client d’acquitter la facture sans avoir à débourser la totalité de la somme en une seule fois.

Certains systèmes de paiement électroniques gèrent pour vous les échéances.

L’avantage est de pouvoir suspendre vos prestations si votre client ne respecte pas les échéances de paiement.

4. Morceler la facturation

Très utilisé sur les projets à long terme, le morcèlement de facturation permet de définir dès la rédaction de votre devis les étapes qui marquent l’envoi d’une facture.

Par exemple : un acompte, un second tiers à la moitié du projet et le solde, une fois les travaux réceptionnés.

Ce type de facturation se pratique également dans les projets de promotion immobilière par le biais des appels de fonds.

5. Utiliser un CRM

Tenir à jour sa comptabilité et sa facturation permet de limiter les risques d’impayés.

Une prestation que vous oubliez de facturer, un rappel non envoyé, un délai de paiement non précisé… sont autant d’erreurs de facturation qui peuvent impacter votre trésorerie.

Avec un CRM tel que Facture.net, vous voyez directement quelles sont les factures payées ou en attentes de paiement.

6. Instaurer des pénalités de retard

Beaucoup d’entrepreneurs n’osent pas insérer des pénalités de retard dans leur devis. Pourtant, si le client est un bon payeur, il ne devrait pas se formaliser de cette pratique.

Ces pénalités servent à compenser le temps passé à relancer un client pour le paiement de sa facture.

Vous devez savoir que vous pouvez exiger des pénalités dès que la date limite de paiement est dépassée. Il n’est pas nécessaire d’envoyer une première lettre de rappel.

Le taux minimal des pénalités de retard est de 2.58 %. En général, le taux de pénalité est de 10 % supérieur au taux directeur de la BCE, soit actuellement, de 10.86 %.

D’autres solutions existent pour éviter les impayés, notamment, le paiement à échéance fixe par PayPal ou par virement SEPA.

Si, malgré plusieurs relances, une facture reste impayée, vous pouvez avoir recours à une agence de recouvrement à l’amiable.

Soyez clair sur vos conditions de paiement dès l’envoi de votre offre, cela vous aidera à justifier l’envoi de votre relance de paiement auprès des clients les plus susceptibles.

Lire la suite de l'article
Afficher les commentaires (0)

Commentaires

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

Entrepreneuriat

4 questions à vous poser avant de devenir franchisé

En 10 ans, près de 15 000 franchises ont vu le jour en France, pour atteindre aujourd’hui un nombre de 74 100 franchisés. Si devenir franchisé vous...

Publié le par Audrey Clabeck
Entrepreneuriat

Comment choisir une banque pour son entreprise ?

Bien choisir sa banque quand on est entrepreneur ou en phase de création d’entreprise est important. Face à la multitude d’offres présentes sur le...

Publié le par Audrey Clabeck