Navigation

Toutes les catégories

Voir les derniers articles

10 conseils pour intégrer du texte sur vos images

Aujourd’hui, vous allez apprendre un certain nombre de techniques pour que vos textes et vos images parlent enfin le même langage sur vos présentations :   Affiches, Flyers,...

Publié par Camille

Aujourd’hui, vous allez apprendre un certain nombre de techniques pour que vos textes et vos images parlent enfin le même langage sur vos présentations :

 

  • Affiches,
  • Flyers,
  • Publicités,
  • Visuels pour les réseaux sociaux, etc.

Installez-vous confortablement, prenez de quoi noter… C’est parti !

 

1. Utiliser l’espace

En jouant avec l’espacement de vos lettres, l’interlignage et la taille de vos caractères, votre texte peut se superposer à l’intégralité de votre image.

Il peut être présent sur toute sa surface, ou presque. Une bonne idée pour qu’il ne passe pas inaperçu… à condition de choisir des couleurs de texte qui contrastent bien avec votre support visuel.

 

2. Utiliser les retours à la ligne

Source : Stephane Lopes

Une phrase longue peut parfaitement être découpée en plusieurs segments. À vous de sélectionner lesquels pour leur accorder plus de puissance.

Bon à savoir
Tous ne doivent pas toujours avoir la même taille, mais chaque choix a son importance : faites des tests ! Vous donnerez ainsi du rythme à votre message.

 

3. Briser les lignes

Une bonne composition d’image implique que tous les éléments soient alignés les uns avec les autres. Mais aucune loi ne vous interdit de faire pivoter légèrement votre texte pour qu’il soit plus en harmonie avec la courbe de votre visuel.

Notre conseil
Vous pouvez même seulement incliner l’un ou l’autre mot. Ou juste une lettre. À vous de voir comment vous voulez que le mouvement des mots suive celui de l’image.

 

4. Ne pas avoir peur du gras

Source : Gilbert Wilson

Donnez plus de corps à votre texte en utilisant des lettres capitales ou en le mettant en gras.

Votre but n’est pas d’être discret, mais d’être visible ! Cette technique peut s’appliquer aussi bien sur un fond chargé que presque vide.

 

5. Encadrer votre texte

Si vous avez du mal à trouver une couleur de police qui ressort bien sur votre image de fond, utilisez un cadre blanc ou noir dans lequel vous écrirez vos mots. Ils seront impossibles à négliger.

Parfois c’est l’image qui détermine le meilleur endroit où placer le texte. Parfois, c’est vous qui décidez en forçant la main à l’image.

Attention
Cette technique est surtout efficace pour les textes courts.

 

6. Mettre de la couleur

Source : Graphéine

Jouez avec les teintes de votre visuel. Soit en écrivant votre texte dans une couleur sélectionnée dans le même nuancier, soit en choisissant ses tonalités pour le cadre dans lequel vous inscrirez vos mots.

Il est parfois intéressant de chercher l’harmonie plutôt que le contraste.

 

7. Être (presque) transparent

Vous avez le pouvoir de manipuler l’image. Utilisez-le. Modifiez :

  • La luminosité,
  • La transparence,
  • Appliquez des filtres,
  • Etc.

Votre texte peut rapidement être mieux mis en valeur avec juste quelques traitements de fonds.

 

8. Être à la hauteur

Source : Belma Muranjkovic

Vous savez que toutes les lignes de votre texte ne doivent pas obligatoirement avoir la même hauteur. Ni la même police de caractère, ni la même couleur.

Mettez l’accent sur certains mots, sur certaines portions de phrases, en les laissant prendre plus de place que les autres dans votre composition.

 

9. Regarder votre image

Regardez-la vraiment. Posez-vous les questions suivantes :

  • Comporte-t-elle des espaces vides ?
  • Quelle est sa structure ? Etc.

L’image est en elle-même un message. Vous ne l’avez pas choisie pour rien. Alors utilisez-la et suivez son regard pour savoir quel est le meilleur emplacement pour votre texte.

 

10. Utiliser les bons outils

De nombreux outils existent pour insérer du texte sur vos images. Voici une liste non exhaustive d’outils en ligne :

Mais aussi des logiciels comme :

  • Affinity Designer,
  • Photoshop,
  • Gimp,
  • Etc.

Certains de ces outils vous paraîtront plus ou moins faciles à utiliser. D’ailleurs, certains d’entre eux sont davantage conseillés aux designers débutants plutôt qu’aux designers expérimentés.

Dans tous les cas, soyez patient et curieux afin de découvrir toutes les facettes et possibilités des outils que vous utiliserez.

 

Conclusion

Mêler le texte et l’image, c’est créer un tout nouveau document, qui n’aura parfois plus grand-chose à voir avec la composition de base.

Mais les deux doivent toujours jouer la même musique : quand vous aurez terminé votre création, il devra être presque impossible d’imaginer l’un sans l’autre. Une tâche qui peut demander de nombreux essais avant d’être considérée comme terminée, mais qui en vaut souvent la peine.

Déléguez votre projet graphique à un graphiste freelance professionnel. Comment ? Déposez gratuitement votre annonce sur Graphiste.com et recevez rapidement de nombreux devis de professionnels pour votre projet. 

4.3
/
5
(
6

votes

)
Lire la suite de l'article
Afficher les commentaires (0)

Commentaires

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

Graphisme

Vidéos : 12 motion design pour votre inspiration

Le motion design, aussi appelé « motion graphic design », est une vidéo qui se compose d’éléments graphiques animés...

Publié le par Charlotte Chollat
Graphisme

4 qualités pour être un bon graphiste

Être un bon designer, ce n’est pas inné. Comme pour tout métier qui a un rapport avec la création artistique, cela comporte peut-être un...

Publié le par Melanie De Coster