Navigation

Toutes les catégories

Voir les derniers articles

Facebook stockerait aussi des informations sur les non-membres

Alors que de nombreuses plaintes d’utilisateurs remontent régulièrement sur la gestion hasardeuse de Facebook des données privées de ses membres, aujourd’hui, nous...

Logo Facebook

Alors que de nombreuses plaintes d’utilisateurs remontent régulièrement sur la gestion hasardeuse de Facebook des données privées de ses membres, aujourd’hui, nous apprenons que ce même réseau social collecterait aussi des informations sur les non-membres (comprenez ceux qui ne sont pas inscrits sur le réseau). Ainsi il est capable d’avoir de nombreuses informations sensibles sans avoir le consentement des personnes concernées !

C’est Max Schrems de Europe VS Facebook, qui présente tout cela avec un dépôt de plaintes contre les méthodes de collecte de données utilisées par le réseau. Il présente alors le concept des Shadow profile, ces informations collectées qui permettraient à Facebook d’en savoir beaucoup sur ces personnes non inscrite. Il explique :

Par exemple, Facebook stockerait le nom et le numéro de téléphones des « non-membres » lorsque les membres synchronisent leur répertoire via l’application mobile, utiliserait les informations personnelles des e-mails lors de l’invitation de son carnet d’adresses et enregistrerait les recherches d’individus non présents sur le réseau effectuées dans son moteur de recherche.

Impressionnant, non ? Personne ne semble à l’abri du géant des réseaux sociaux ! Imaginez, on pourrait presque avoir un profil pré-rempli lors de l’inscription de l’un de ses non-membres. Flippant, non ?

Voilà donc une nouvelle plainte qui vient une fois de plus entâcher la réputation de Facebook. Si cela est prouvé, Facebook s’expose à de gros soucis pénaux puisque il est strictement interdit de recueillir des données personnelles sans le consentement des individus, et d’établir ainsi des profils.

Nous attendons encore la réponse de Facebook face à cette plainte mais une chose est sûr, Facebook ne convint pas sur sa gestion des données privées et pourrait encore plus sombrer si toute cette histoire s’annonce vraie et qu’elle est reprise par les médias publiques !

Source : Numerama

Afficher les commentaires (0)

Commentaires

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

Webmarketing

Emailing : 7 conseils pour choisir l’outil adapté à vos besoins

Il existe de nombreux outils et plateformes d’emailing, le choix n’est donc pas toujours évident. Faut-il privilégier une solution leader sur le...

Publié le par Charlotte Chollat
Webmarketing

Scandale à la Fnac : la réduction de 5 % sur les livres réservée au site internet

La claque WebActus du jour  : Les temps ont bien changé… La Fnac, qui se faisait un honneur d’appliquer la remise maximum sur le prix des livres neufs à tous ses...

Publié le par Team WebActus