Navigation

Toutes les catégories

Voir les derniers articles

SEO : comment soigner la structure de vos URLs ?

De toute évidence, la qualité de votre référencement naturel est influencée en grande partie par la qualité de votre contenu. Mais vous...

Publié par Charlotte Chollat

De toute évidence, la qualité de votre référencement naturel est influencée en grande partie par la qualité de votre contenu.

Mais vous devez également savoir que la structure de votre site ainsi que celle de vos URLs ne doivent pas être négligées pour mener à bien votre stratégie SEO. Pourtant, cette dernière caractéristique est souvent oubliée.

L’URL de vos pages web joue un rôle dans l’expérience utilisateur et est prise en compte par les robots d’indexation pour votre référencement. Des URLs propres et pertinentes sont donc indispensables.

Pourquoi soigner la structure de vos URLs  ?

Pour que Google puisse afficher à un internaute des résultats pertinents selon sa recherche, il doit être en capacité d’évaluer le contenu proposé par les pages web. L’URL est l’un des premiers éléments évalués  : elle en dit long sur le sujet traité.

Par exemple, si vous recherchez un nouveau barbecue pour cet été, Google ne vous proposera pas une page web dont l’URL contient « nourriture-panda ».

La structure de votre URL sert également à comprendre la structure de votre site, autant pour les utilisateurs que pour les robots d’indexation.

Pour ces premiers, ils peuvent comprendre où ils se situent  : par exemple, sur un site e-commerce avec pour URL www.monsite.com/jardin-terrasse/barbecue on comprend très vite qu’on se trouve dans la catégorie de produits « Jardin et terrasse ».

Quant aux robots d’indexation, ils sont capables d’identifier cette catégorie de produits et de comprendre plus facilement les relations entre les pages de votre site.

Comment soigner la structure de vos URLs  ?

1. Faire preuve de pertinence

Comme nous venons de le voir, l’URL indique à Google le sujet traité dans la page web en question. Ne vous contentez donc pas des URLs générées automatiquement, comme c’est souvent le cas sur WordPress par exemple.

Une URL du type www.monsite.com/11352-product ne donne aucune indication sur le contenu de la page. Vous devez personnaliser sa structure, nous verrons comment le faire sous WordPress plus bas dans cet article.

2. Suivre une structure logique

La structure de votre URL doit refléter la structure de votre site.

Déterminez les catégories et sous-catégories de votre page pour les inclure dans votre URLs dans un ordre logique, par exemple  : www.monsite.com/categorie/sous-categorie/nom-du-produit.

Ordre des catégories dans une URL

Attention
Le risque ici est de créer une URL trop longue et compliquée à lire. Si vous avez de nombreuses sous-catégories il est parfois plus pertinent de ne faire apparaître que la dernière ou la plus importante.

3. Faire court et simple

Justement, la longueur de votre URL a toute son importance. Inutile de faire apparaître dans votre URL des informations futiles.

Voici ce que vous devez éviter de faire  :
www.monsite.com/pantalon-shorts/pantalons/homme/taille-42/noir/pantalon-noir-homme

Si cette URL donne des indications précises quant au contenu qui est affiché, elle est beaucoup trop détaillée. Retirez certains filtres ou catégories  : « pantalon », « noir » et « homme » apparaissent par exemple deux fois dans l’URL.

4. Intégrer le mot-clé principal

Ce conseil va de pair avec le précédent. Pour être pertinent vous devez inclure le mot-clé principal de votre page web dans son URL.

Pour notre article traitant de la structure des URLs nous avons bien indiqué l’expression clé « structure URL » dans notre permalien.

Vous pouvez évidemment rajouter des mots, surtout dans le cadre d’articles de blog. Si votre sujet d’article est « 3 conseils pour bien préparer votre voyage au Brésil » votre URL pourrait être www.monsite.com/preparer-voyage-bresil.

URL article de blog

Sur un site e-commerce, tenez-vous en au nom de votre produit.

5. Utiliser des traits d’union

Vous ne pouvez pas mettre d’espace dans une URL pour séparer les mots, auquel cas vous risquez de voir apparaître des caractères spéciaux qui n’ont aucun sens et qui dégradent la pertinence de votre URL.

Vous devez également éviter de coller vos mots pour ne pas rendre votre URL incompréhensible.

Dans les URLs, les espaces sont remplacés par des traits d’union. Ces derniers permettent de garder une bonne lisibilité.

6. Retirer les mots de liaisons et les caractères spéciaux

Avez-vous remarqué que les mots de liaisons et les caractères spéciaux n’étaient pas présents dans les URLs  ?

Les mots de liaisons rallongent les URLs et n’apportent pas plus de sens. Vous pouvez donc retirer les mots tels que « et », « de », « mais », « ou », « un », « les », « des », « du », etc.

Les caractères spéciaux quant à eux ne sont pas pris en compte, et comme pour les espaces, ils peuvent faire apparaître des choses bizarres dans votre URL. Les lettres avec accents, les apostrophes, les parenthèses, etc, doivent être retirés ou remplacés par une lettre simple.

Par exemple le terme « machine à café » deviendra « machine-cafe » dans une URL.

Comment personnaliser les URLs sous WordPress  ?

Sous WordPress il est très facile de personnaliser la structure de vos liens.

Dans « Réglages » puis « Permaliens » vous pouvez choisir la structure. Pour des articles de blog par exemple, nous vous conseillons de choisir « Nom de l’article ». Il est inutile de renseigner la date de publication dans votre URL.

Réglage permalien WordPress

Vous pouvez également personnaliser la structure en ajoutant les éléments suivants, séparés par des « / »  :

  • Année de création de l’article  :  %year  %
  • Valeur numérique du mois de création de l’article  :  %monthnum  %
  • Jour calendaire de création de l’article  :  %day  %
  • Heure de la création de l’article  :  %hour  %
  • Minute de la création de l’article  :  %minute  %
  • Catégorie principale de l’article  :  %category  %
  • Auteur de l’article  :  %author  %
  • Identifiant  :  %postname  %
Attention
La structure de vos URLs doit être déterminée dès le début, avant la mise en ligne de votre site. Sinon, vous allez modifier les URLs de toutes vos pages existantes et celles-ci ne seront plus accessibles. Vous devrez effectuer des redirections 301 pour résoudre le problème.

Une fois la structure générale établie, vous pouvez modifier manuellement la fin de chacune de vos URLs lorsque vous créez une page ou un article.

Pour cela, il vous suffit de cliquer sur le bouton « Modifier » à droite du permalien. C’est ici qu’il va falloir améliorer votre URL car bien souvent WordPress ajoute automatiquement le nom de votre page ou article. Il va falloir retirer les mots inutiles pour raccourcir l’URL et intégrer votre mot-clé si ce n’est pas déjà fait.

Modifier le permalien d'un article WordPress

Comme précédemment, la modification de votre permalien est possible tant que votre article n’est pas publié, sinon il faudra procéder à une redirection 301.

 

En suivant ces bonnes pratiques vos URLs seront optimisées pour le référencement naturel et vous aideront à mieux vous positionner selon les requêtes des internautes.

Lire la suite de l'article
Afficher les commentaires (0)

Commentaires

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

Webmarketing

Google Hangout reçoit une grosse mise à jour

Si Google avait pris une grosse avance sur ces concurrents avec Google Hangout, il l’avait perdu il y a quelques temps puisque Facebook annonçait un partenariat avec Skype...

Publié le par Team WebActus
Webmarketing

Comment rédiger une méta description efficace ?

Pourquoi perdre du temps à rédiger une bonne méta description si celle-ci n’a que peu d’impact sur le référencement naturel...

Publié le par Audrey Clabeck