Navigation

Toutes les catégories

Filtrer par auteur

Voir les derniers articles

Capcom se plaint des média et de leur campagne diffamatoire

              L’éditeur japonais Capcom a peur que la « campagne diffamatoire » contre les jeux violents ainsi que leur répercussions sur les comportements de quelques...

              L’éditeur japonais Capcom a peur que la « campagne diffamatoire » contre les jeux violents ainsi que leur répercussions sur les comportements de quelques individus, ne leur soit préjudiciable.

            Il est vrai que, de plus en plus, le jeu vidéo fait parler de lui dans la presse mais ce n’est pas souvent pour le glorifier. Les drames évoqués par les média du monde entier font vite (trop vite) le lien entre jeu vidéo et comportements déviants de certaines personnes commettant des atrocités. De ce fait les acteurs du jeu vidéo et plus particulièrement Capcom, dans notre cas, exclament leur désapprobation face à cet événement.

           Capcom dénonce les média de nuire à leurs performances commerciales et ne voudrait pas que cela ruine les ventes du prochain volet des Resident Evil sur Wii, Resident Evil Archives : Resident Evil Zero, qui reste un jeu horrifique rempli de choses sanglantes et gores. N’oublions tout de même pas que celui ci comporte la mention 15+.

 

Source : CVG.com.

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

E-commerce

12 techniques pour augmenter le trafic sur votre site e-commerce

Rien qu’en France, on compte plus de 207 000 boutiques en ligne contre 300 000 magasins physiques. L’e-commerce a le vent en poupe, ce n’est pas nouveau et surtout, ce n’est pas...

Publié le par Celine Albarracin
Webmarketing

3 livres à découvrir et à gagner sur : les réseaux sociaux, les startups, la rédaction web

C’est le retour des concours livres  ! Cette semaine nous vous proposons de découvrir et de gagner 3 oeuvres autour des réseaux sociaux,...

Publié le par Ludwig Herve