Navigation

Toutes les catégories

Filtrer par auteur

Voir les derniers articles

SEO  : augmenter vos liens entrants sans être pénalisés

Si vous cherchez la meilleure façon de classer un site web, mais que vous avez peur d’être pénalisé (comme beaucoup l’ont été), il est probablement judicieux de prendre conseil à...

Publié par Elodie

Si vous cherchez la meilleure façon de classer un site web, mais que vous avez peur d’être pénalisé (comme beaucoup l’ont été), il est probablement judicieux de prendre conseil à une société qui est le leader incontesté dans la technologie des moteurs de recherche : Google.

De nombreux professionnels SEO (optimisation des moteurs de recherche) savent que Google a dévoilé les principaux critères utilisés par son algorithme pour déterminer le positionnement dans les pages de résultats des moteurs de recherche (SERP). Google appelle ces critères « facteurs de classement ».

Quel facteur de classement est le meilleur ? Le géant de la recherche ne dit pas lequel est le meilleur, mais il a révélé les trois principaux facteurs de classement.

Parmi ces trois premiers, les backlinks, également appelés « liens entrants ».

Dans cet article, nous aborderons les meilleurs moyens d’obtenir des liens entrants pour votre propre site web sans être pénalisé, comme c’est parfois le cas.

 

L’utilisation des chapeaux

SEO
©Pixabay

Il y a la bonne et la mauvaise façon de créer des liens retour vers votre site. La bonne façon aidera à mieux classer votre site. La mauvaise verra votre site pénaliser par Google et ruinera vos précédents efforts de référencement.

  • Les tactiques de référencement « White Hat » (ou « chapeau blanc ») suivent les directives de Google pour les webmasters : ces stratégies prennent un certain temps avant de fonctionner, mais elles offrent de bons résultats à long terme.
  • Les tactiques de référencement « Black Hat » (ou « chapeau noir ») prennent des raccourcis : elles utilisent des outils pour créer du spam de liens entrants provenant de sites de faible qualité, créés pour ça. Ils essaient de cacher leur identité avec des proxies et utilisent des générateurs d’articles pour réécrire du contenu trouvé en ligne, afin d’éviter les pénalités de duplicate content.

Si les chapeaux noirs essaient de jouer avec le système pour gagner de l’argent, les chapeaux blancs se concentrent sur l’image globale et créent un profil de liens entrants naturel.

 

Faire un bon backlink

Que contient un bon backlink
©Pixabay

Les backlinks sont des liens d’autres sites Web qui pointent vers votre propre site.

Il y a 3 composantes importantes à un backlink.

La personnalisation de vos URLs

La partie la plus importante, sans doute, est le lien lui-même. C’est l’URL qui pointe vers votre site. Veillez à personnaliser vos URLs pour aider Google à déterminer le contenu de votre page et le contextualiser au sein de l’article qui créé ce lien. Si ce lien est pertinent, Google appréciera !

 

L’ancrage des liens

La seconde partie est appelée l’ancre de lien. C’est le mot (ou la phrase) de l’article sur lequel le lecteur clique pour suivre le lien. En général, l’ancre apparaît dans une couleur différente, et est soulignée pour indiquer au lecteur que c’est cliquable.

Il était jadis considéré comme de rigueur d’inclure des mots-clés pertinents dans cette ancre. Par exemple, si vous essayiez de classer un site qui vend du Muesli Bio, les référenceurs utilisaient « Muesli Bio » comme texte d’ancrage.

Cette époque est peut-être révolue, car la pratique consistant à essayer de se classer pour des mots clés spécifiques en insérant ces mots dans l’ancre a été abusée au point qu’elle peut servir de « Red Flag » au robot de recherche de Google.

Les éditeurs utilisent plus facilement le nom de domaine, le nom de marque ou simplement un fragment de phrase pertinent, mais non bourré de mots-clés, pour créer un lien vers le site. Ils laissent ensuite au robot de recherche de Google le soin de déterminer la pertinence du site visé : si la page bénéficie d’un bon référencement « on-site », Google n’aura aucun mal à déterminer son objectif.

La pertinence du linklinkg

Il existe des « backlinks contextuels ». Ce sont sans doute les types de backlinks les plus importants.

Un backlink contextuel est un lien qui apparaît dans le contenu d’un article et qui s’oppose aux liens apparaissant dans la barre latérale, l’en-tête ou le pied de page d’un site.

Vous voyez des liens contextuels dans les articles tout le temps. Ils sont utiles pour les rédacteurs car ils fournissent une source ou un complément d’information pour une affirmation qui est faite.

Tout lien pointant vers un site doit être pertinent par rapport au sujet de l’article. Par exemple, si vous essayez de classer un site qui vend du Muesli Bio, vous pouvez placer un lien depuis un article sur les céréales ou le petit-déjeuner, mais pas depuis un article qui commente la réunion de « Friends ».

Les backlinks doivent être naturels et constituer une valeur ajoutée à un texte, point final.

 

Comment obtenir davantage de backlinks ?

Diffusez les liens sur les réseaux sociaux, en les partageant et incitant au partage comme par exemple :

  • Articles de fond sur une thématique donnée
  • Un regard original et différent sur un sujet
  • Une infographie
  • Une étude réalisée en interne
  • Parler de vos projets auprès de blogs, sites d’information, radios, chaînes de TV
  • Faire un article invité sur un site à la thématique proche du votre

 

Un bon backlinks commence toujours par la rédaction d’articles, de contenus de qualité. Faites donc appels à des rédacteurs web professionnels sur Redacteur.com.

5
/
5
(
1

vote

)
Lire la suite de l'article
Afficher les commentaires (0)

Commentaires

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

Webmarketing

Calendrier éditorial : 180 dates à ne pas manquer en 2020 {modèle à télécharger}

L’année 2020 commence et il est temps pour vous d’établir votre calendrier éditorial. Celui-ci va rythmer vos publications et surtout leurs...

Publié le par Emeline
Webmarketing

[Infographie] – L’utilisation des technologies chez les 11 – 12 ans

S’il y a bien une catégorie de la population qui maîtrise pleinement les dernières technologies, ce sont bien les plus jeunes d’entre nous ! Il suffit...

Publié le par Team WebActus