Navigation

Toutes les catégories

Filtrer par auteur

Voir les derniers articles

Pourquoi traduire votre chatbot  ?

Pourquoi traduire votre chatbot ? C’est une question que vous vous poserez sûrement au moment d’arbitrer quels supports traduire ou pas en fonction de votre stratégie...

Publié par Elodie

Pourquoi traduire votre chatbot ? C’est une question que vous vous poserez sûrement au moment d’arbitrer quels supports traduire ou pas en fonction de votre stratégie marketing.

Le chatbot est un logiciel conversationnel, capable de « donner la réplique » automatisée par le biais d’arborescences de choix. En bref, un robot qui vous fait croire un court instant que vous parlez avec un interlocuteur humain.

Mais ce n’est pas la première chose qu’on voit sur un site. Alors pourquoi traduire votre chatbot ? On fait le point pour vous dans cet article.

 

Pour une meilleure expérience utilisateur

Le talon d’Achille du web, c’est son impersonnalité.

Et c’est là, au contraire, la force du chatbot : il donne à l’internaute seul devant son écran l’illusion d’une conversation, même si celle-ci reste simple et porte souvent sur des questions matérielles liées à l’offre du site qu’il visite.

Le chatbot contribue ainsi fortement à rapprocher l’expérience de l’utilisateur en ligne de l’expérience du visiteur dans une boutique physique.

Et c’est pour cela que la traduction de votre chatbot est primordiale, en particulier si vous misez beaucoup sur la vente en ligne pour votre ouverture à l’international.

Imaginez que votre prospect navigue avec enthousiasme sur votre site de vente en ligne, soigneusement traduit dans sa langue maternelle.

Il a déjà parcouru la page d’accueil, a flashé sur quelques fiches produit, s’est piqué de curiosité pour votre storytelling dans l’onglet « A propos ». Sur sa lancée, il s’apprête à acheter un produit ou un service.

Mais une question à poser le fait hésiter, il se rend donc sur le chatbot pour trouver des réponses et… ne comprend pas la langue du chatbot.

Ou, ce qui est pire, les conversations du chatbot sont traduites par un logiciel automatique de basse qualité, sans révision humaine et n’ont ni queue ni tête.

Et tout près d’un acte d’achat de la part du prospect étranger, c’est finalement toute une stratégie marketing qui s’effondre parce que vous avez négligé la traduction de votre chatbot.

 traduire chatbot
Source : freepik.com

 

 

Pour un gain de temps et d’argent

Bien traduire votre chatbot, cela demande du soin et un certain budget. Mais à terme, cette traduction offre un ROI très intéressant.

Pourquoi ? Parce qu’un client satisfait par les réponses automatiques du chatbot dans sa langue maternelle n’enverra pas de mail, ne téléphonera pas au service client puisque son problème est résolu.

Cela représente donc un gain important de temps et d’argent car le traitement est automatisé : l’internaute a sa réponse quel que soit le jour et l’heure, et de votre côté vous n’avez pas ou peu besoin d’embaucher pour votre service clientèle.

Ou plus précisément, vous réservez les interlocuteurs humains pour les demandes complexes, tandis que les robots « filtrent » les questions plus simples.

L’intérêt est donc triple pour votre entreprise : moins d’investissement salarial pour les réponses basiques, plus d’attractivité pour les services clientèle car ils n’ont pas à répéter la même chose toute la journée et se concentrent sur les seuls problèmes complexes des visiteurs.

Mais c’est aussi un taux de conversion qui augmente sensiblement dès lors qu’un « lien » de confiance s’est noué entre l’internaute et le robot.

 

Pour une bonne image de marque

Enfin, traduire votre chatbot vous permet de prendre soin de votre image de marque. Un chatbot réactif et répondant dans une langue étrangère parfaitement maîtrisée est clairement un atout pour vous démarquer de la concurrence.

Pour cela, l’idéal est d’avoir recours à un traducteur à la fois natif et spécialisé en marketing.

Un traducteur dont la langue maternelle est la langue cible sera le plus à même de proposer un rendu conversationnel fluide, plein d’expressions idiomatiques, de tournures orales voire d’interjections typiques.

Dans ce cas, une bonne traduction s’éloignera forcément du mot à mot, pour aller parfois jusqu’à la transcréation pour un rendu conversationnel plus vrai que nature.

Cela créera une ambiance chaleureuse avec l’internaute reconnaissant son « compatriote » dans ces petits détails linguistiques.

Et cette convivialité est la première pierre de la relation de confiance que vous cherchez à tisser avec votre client.

Enfin, la spécialisation marketing de ce traducteur permettra d’allier une certaine familiarité affable dans le ton à une vraie rigueur dans les termes techniques employés.

Votre chatbot ainsi traduit aura la double qualité de répondre à la fois  aux questions généralistes de manière agréable, et aux questions très pointues par des termes extrêmement techniques.

 traduire chatbot
Source : pixabay.com

Au fil de cet article, nous avons vu pourquoi traduire votre chatbot : pour le client, pour la rentabilité et pour votre image de marque. Rien que ça !

Prêts à confier votre projet de traduction de chatbot à une équipe de professionnels de la traduction marketing ? Rendez-vous sur Traduc.com
Lire la suite de l'article
Afficher les commentaires (0)

Commentaires

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

Webmarketing

Bientôt un selfie pour s’identifier sur Facebook ?

Alors que les mots de passe ne font clairement plus l’unanimité, Facebook pourrait vous permettre d’accéder à son application de manière...

Publié le par Flavien Chantrel
Webmarketing

6 astuces pour améliorer le ROI de votre site internet

Le taux de conversion d’un site web est de 2,35 % en moyenne. Mais les 10 % des top entreprises ont un taux 3 à 5 fois supérieur à ce chiffre. Votre site web représente...

Publié le par Celine Albarracin