Navigation

Toutes les catégories

Filtrer par auteur

Voir les derniers articles

Écriture inclusive et SEO, est-ce possible ?

Écriture inclusive et SEO sont-ils compatibles ? En dehors des nombreux débats soulevés par l’écriture inclusive, la rédaction web est contrainte à de nombreux critères SEO...

Publié par Elise Duret

Écriture inclusive et SEO sont-ils compatibles ?

En dehors des nombreux débats soulevés par l’écriture inclusive, la rédaction web est contrainte à de nombreux critères SEO pour le référencement naturel.

Quel impact a l’écriture non sexiste sur le positionnement des pages web dans les moteurs de recherche ? Comment concilier l’optimisation de votre site internet avec le langage épicène ?

Voici les bonnes pratiques SEO pour rédiger des textes inclusifs !

Qu’est-ce qu’on entend par écriture inclusive ?

L’écriture inclusive, aussi appelée langage épicène, langage neutre ou encore langage non sexiste a pour objectif de dégenrer le langage français pour le rendre moins discriminant.

D’ailleurs, sachez que l’écriture inclusive est en fait un juste retour des choses, car la masculinisation de la langue française est finalement très récente dans l’histoire de l’écriture.

Vous connaissez cette règle qui impose que le masculin l’emporte sur le féminin. Nous la devons à quelques grammairiens très ouverts d’esprit, comme Nicolas Beauzée, qui, pour le citer, affirme en 1767 que : « Le genre masculin est réputé plus noble que le féminin à cause de la supériorité du mâle sur la femelle ».

Cette règle sexiste finira par s’imposer à la fin du 19e siècle, avec la généralisation de l’école primaire obligatoire, pour n’être remise en cause que depuis peu à travers une pétition de la Ligue de l’enseignement.

Depuis 2017 de nombreux professeur.es refusent d’appliquer la règle de grammaire, malgré une opposition farouche de l’Académie française. D’ailleurs l’institution a qualifié l’écriture inclusive de « péril mortel », refusant obstinément de vouloir faire évoluer notre langue en incluant toutes les catégories de personnes qui composent une société.

Heureusement, l’Académie française n’a aucune réelle autorité sur le bon usage de la langue et finalement c’est à chacun.e d’entre nous de faire avancer l’écriture pour une société plus éthique et égalitaire.

écriture inclusive

Comment utiliser l’écriture non genrée ?

La rédaction inclusive consiste donc à féminiser l’écriture pour donner une visibilité équitable aux femmes et aux hommes.

Elle repose sur trois grands axes :

L’accord du genre

Il s’agit de féminiser les métiers, les fonctions, les grades et les titres, généralement en ajoutant un « e » à la fin des mots masculins. Par exemple : principal/principale, auteur/auteure ou autrice, chef/cheffe.

L’emploi du féminin et du masculin

Ici l’objectif est d’employer conjointement le féminin et le masculin dès que l’on parle d’un groupe.

On utilise alors :

  • Soit la double flexion en accolant le féminin et le masculin comme : les rédactrices et les rédacteurs. 
  • Soit le point médian, la parenthèse, la barre oblique, le tiret ou le point final :
    • Écrivain·e
    • Écrivain(e)
    • Écrivain/e
    • Écrivain-e
    • Écrivain. e
  • L’emploi du point médian et ses dérivés sont la forme la plus controversée de l’écriture inclusive. Certains de ses détracteurs l’accusent de nuire à la bonne lisibilité du texte.
  • Soit de nouveaux mots comme iels (contraction de il et d’elle) ou encore agriculteurices.

L’utilisation des termes épicènes

Pour finir, ce dernier principe consiste à remplacer des termes sexistes par les termes plus généralistes, comme les droits de l’homme par les droits de l’humain ou les rédacteurs par l’équipe de rédaction.

ecriture inclusive et google seo
source : freepik.com

Écriture inclusive et SEO : comment Google traite les différentes formes d’écriture ?

Si l’écriture inclusive est une grande avancée dans l’égalité femme/homme, qu’en est-il pour l’optimisation SEO ?

L’ensemble du SEO repose sur les requêtes des internautes. Concrètement, lorsqu’un internaute effectue une recherche sur son moteur de recherche, il tape un mot ou un ensemble de mots, c’est ce qu’on appelle la requête.

Pour espérer voir votre article de blog ou votre page web apparaître dans les premiers résultats de recherche, vos mots-clés principaux doivent donc répondre exactement à la requête recherchée.

Et c’est là que le bât blesse, car les algorithmes de Google ne sont encore pas capables d’associer un mot-clé en écriture inclusive à une requête non inclusive.

Comme très peu d’utilisateurs effectuent leurs recherches en intégrant les signes typographiques de l’écriture non genrée, votre contenu sera tout simplement invisible !

Comme le démontre Oliver Andrieu dans sa vidéo Écriture Inclusive et SEO, sur une requête inclusive, les résultats seront inclusifs, jusque là, tout va bien. Par contre, une écriture inclusive ne sera pas trouvée par une requête classique.

Le constat est sans appel, si vous voulez que vos contenus web se positionnent en haut de la SERP, évitez l’écriture inclusive tant que les internautes ne feront pas leurs recherches à partir du langage épicène.

La bonne nouvelle, c’est que les habitudes commencent petit à petit à changer. Le journal Le Monde par exemple a fixé de nouvelles règles d’écriture inclusive à ses journalistes.

Il faut savoir que cet éditorial fait autorité auprès des robots d’indexation du moteur de recherche. Cette nouvelle ligne éditoriale est donc un atout de poids pour un mariage heureux entre l’écriture inclusive et l’optimisation SEO !

Comment concilier écriture inclusive et SEO ?

Les grands noms de la presse digitale ne sont pas les seuls à pouvoir influencer les algorithmes et l’usage web finira peut-être par accélérer ce mouvement vers plus d’inclusivité.

Si la stratégie éditoriale des sites web change et que toutes les équipes de rédaction web œuvrent dans ce sens, l’écriture non discriminante sera la norme de demain.

En attendant, quelques astuces vont vous permettre de concilier écriture non genrée et rédaction SEO, sans perdre le trafic de votre site web !

consilier ecriture inclusive et seo
source : freepik.com

Utiliser l’écriture inclusive uniquement dans le corps de texte

Si vous souhaitez inclure l’ensemble de vos lectrices et de vos lecteurs dans vos articles de blog, vos pages web et plus globalement dans l’ensemble de vos créations de contenu, rien ne vous empêche de rédiger des contenus en écriture inclusive.

Par contre, elle est à proscrire de votre méta-description, de vos titres et de vos sous-titres (H1, H2…). Ces différentes balises sont très importantes pour votre référencement SEO et vous risqueriez d’être pénalisé.

Bannissez-la aussi de vos URLs, surtout le point médian qui risque de générer des erreurs et de vos balises alternatives destinées aux malvoyants.

Éviter le point médian

Parmi les formes d’écriture inclusive (parenthèses, slash, tiret, point du bas et point médian), le point médian et le tiret sont considérés comme des espaces par Google. Ainsi, si votre mot-clé principal est citoyen·ne, vous ne serez référencé que sur le terme citoyen.

Second désavantage du point médian est que son utilisation nécessite de connaître les raccourcis clavier : alt+maj+f sur Mac et alt+0183 sur PC. Conséquence : très peu d’utilisatrices et d’utilisateurs l’utilisent lors de leur recherche.

Éviter les nouveaux mots

Faites le test dans votre moteur de recherche avec des mots comme agriculteurice ou auteurice. Google, non seulement, ne vous proposera que des résultats où le terme précis est mentionné, mais vous suggéra même d’essayer avec une orthographe non genrée.

Donc, si vous espérez atteindre les premiers résultats de recherche, n’intégrez pas de nouveaux mots dans votre contenu rédactionnel.

Employer des mots de globalisation

L’utilisation de termes génériques permet d’éviter toutes formes de distinction. De plus, ils ont l’avantage de fluidifier la lecture par rapport aux barres de fraction ou aux tirets qui ont tendance à alourdir le contenu éditorial et nuire à l’expérience utilisateur.

Par exemple, préférez les membres de l’équipe au lieu de joueur et joueuse ou la clientèle au lieu de client et cliente.

Privilégier les termes neutres épicènes

Si c’est pertinent, utiliser des mots neutres épicènes comme partenaire, athlète, artiste, internaute…, et doublez l’article la et le quand cela est nécessaire.

Doubler les mots

Doublez à la fois le féminin et le masculin : la rédactrice web et le rédacteur web.

Ensuite, utilisez des règles grammaticales qui existent et qui ont été évincées par celle du « masculin l’emporte sur le féminin ».

  • L’accord majoritaire : l’accord se fait avec le genre le plus représenté dans le groupe. Par exemple : notre équipe comprend trois rédactrices web et deux rédacteurs web expérimentées. 
  • L’accord de proximité : l’accord se fait avec le terme le plus proche. Par exemple : des écrivains et des écrivaines talentueuses.
Conseil en plus
Si vous n’avez pas d’accord à faire ou dans une énumération, utilisez l’ordre alphanumérique. Comme dans l’exemple : l’égalité femmes-hommes.

 

Notre astuce

L’écriture inclusive et SEO peuvent arriver à cohabiter à force de volonté et de persévérance.

Bien sûr, l’écriture non sexiste demande un effort supplémentaire, car elle n’est pas automatique.

La rédaction de contenu est plus longue, plus réfléchie et le travail de relecture est encore plus important si vous voulez obtenir des contenus de qualité non discriminants et optimisés.

Toutefois, l’effort en vaut la chandelle pour tendre vers une société plus équitable.

Alors, si vous souhaitez offrir à vos lectrices et à vos lecteurs des contenus digitaux à travers lesquels chaque personne puisse s’identifier, confiez vos textes à notre service de rédaction web !

Lire la suite de l'article

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

Webmarketing

Les meilleures images détournées de l’élection de François Hollande

Beaucoup d’images détournées ont circulé dimanche sur le web avec plus ou moins de succès. Pas facile de faire rire sans être trop méchant ou cynique… et pourtant...

Publié le par Team WebActus
Webmarketing

Apple présente ses nouveautés : iPhone 11, 11 Pro et 11 Pro Max, Apple Watch 5, iPad, Apple TV+…

Suivez la keynote d’Apple en live et découvrez le nouvel iPhone. The post Apple présente ses nouveautés : iPhone 11, 11 Pro et 11 Pro Max, Apple...

Publié le par Thomas Coeffe