Navigation

Toutes les catégories

Filtrer par auteur

Voir les derniers articles

Les normes en traduction et la norme ISO 17100

Les normes ISO constituent la référence mondiale des outils de mesure de la qualité avec des exigences procédurales et organisationnelles strictes. A l’instar des autres secteurs,...

Publié par Florian

Les normes ISO constituent la référence mondiale des outils de mesure de la qualité avec des exigences procédurales et organisationnelles strictes.

A l’instar des autres secteurs, l’industrie de la traduction a son propre système de management de la qualité. Désormais, les prestataires de services de traduction certifiés peuvent fournir une preuve neutre qu’ils travaillent selon un processus de traduction de qualité garantie. La procédure à suivre est alors dictée par la norme ISO 17100.

Mais que recouvre concrètement cette norme et dans quelle mesure elle peut garantir la qualité des services de traduction ?

 

De la norme européenne ISO 15038 :2006 à la norme internationale ISO 17100 :2015

Depuis 2015, les services de traduction se réfèrent spécifiquement à la norme ISO 17100. Cette norme remplace la norme européenne EN ISO 15038 adoptée par le Comité européen de normalisation en 2006.

Avec le développement des échanges internationaux, un outil de mesure de la qualité valable à l’échelle mondiale pour la gestion des projets de traduction devenait indispensable. Ce, pour garantir le transfert fidèle du sens d’un texte d’une langue à l’autre.

La nouvelle norme internationale ISO 17100 fournirait des spécifications très précises pour la mise en place d’une gestion de la qualité. Elle reprend une exigence fondamentale de la norme précédente qui est le principe des « quatre yeux ». Autrement, la traduction est initialement réalisée par un traducteur, avant d’être contrôlée par un second traducteur professionnel.

La grande nouveauté de ISO 17100 est l’exigence d’une spécification actualisée des compétences des traducteurs et des éditeurs, auparavant non exigée en détail.

Les normes ISO en traduction

 

Champ d’application de la norme ISO 17100 :2015

La norme internationale ISO 17100 :2015 détermine et définit les exigences nécessaires à la fourniture de services de qualité par les prestataires de services de traduction.

Il couvre non seulement le processus de traduction de base, mais aussi tous les autres aspects liés à la prestation de services de qualité. Cela comprend notamment le contrôle qualité, les moyens humains et techniques, la gestion de projet, le processus de prestation de services de traduction.

La nouvelle norme ISO 17100 inclut un glossaire. Par conséquent, les prestataires de services de traduction (PST) peuvent démontrer la conformité de leurs services de traduction aux exigences de la norme. De même, ces PST peuvent démontrer leur capacité à répondre à toutes les spécifications applicables. Ces spécifications peuvent être celles du client, du prestataire ou de tous codes industriels, réglementations pertinentes ou guides de bonne pratique.

La pré-traduction automatique et la post-édition restent cependant en dehors du champ d’application de la norme ISO 17100. La norme ne s’applique pas non plus aux services d’interprétation couverts par la norme 10574.

 

 

Norme ISO traduction – Quelles sont les exigences de ISO 17100 :2015 ?

La norme iso 17100 pose 4 exigences essentielles pour les services de traduction, dans chaque étape du processus de traduction.

  1. Vérifier le professionnalisme des intervenants. Chaque intervenant dans le processus de traduction possède des compétences établies et vérifiables. Cela concerne le traducteur, le réviseur et le chef de projet. Par exemple, les compétences exigées d’un
    traducteur sont textuelles, linguistiques, culturelles et sectorielles. Des qualifications académiques et un programme d’études doivent confirmer ces compétences.
  2. Phase de pré-production. La norme indique comment gérer la demande de devis et l’accord avec le client sur le cahier des charges du projet, comment réaliser l’étude de faisabilité, comment gérer les aspects administratifs et techniques.
  3. Phase d’évaluation du processus de production. Le service examine la gestion de la traduction. Un traducteur expert assure l’édition et la vérification du texte, un deuxième linguiste assure la révision, la correction et la relecture spécialisées, c’est-à-dire la révision du texte traduit uniquement. Enfin, un chef de projet qualifié assure la livraison.
  4. Phase Post-production. La norme réglemente les modalités de gestion des éventuelles modifications demandées par le client ou de ses éventuelles réclamations. Une documentation compréhensible des réclamations des clients doit être établie. Le service doit également établir les modalités d’évaluation du degré de satisfaction du client et de clôture des démarches administratives.

 

Les avantages de la certification ISO 17100 

La certification ISO 17100 revêt une importance critique pour les agences qui réalisent des services de traduction, mais également pour leurs clients. Ces avantages comprennent :

Pour les agences de traduction ou PST

  • Preuve d’un très haut niveau de professionnalisme grâce à la conformité aux exigences obligatoires ;
  • Une meilleure reconnaissance des compétences ;
  • Aperçu transparent des processus existants et des départements impliqués ;
  • Avantages concurrentiels pour les PST qui travaillent pour des entreprises et des clients exigeants ;
  • Devenir compétitif sur de multiples marchés ;
  • Augmenter les chances de gagner des appels d’offres nationaux et internationaux ; …

Pour les clients

  • Réel soulagement du client qui a affaire à quelqu’un qui sait exactement ce qu’il fait, pourquoi il le fait, comment il le fait et preuve de sa certification en externe ;
  • Garantie de compétences linguistiques de haut niveau, de méthodes de travail et de processus organisationnels efficaces ;
  • Assurance, que les commandes sont traitées conformément aux normes professionnelles en vigueur au niveau international ;
  • Confirmation que l’équipe de traduction améliore constamment ses compétences par rapport aux nouvelles normes, technologies et exigences techniques ; …

Relations de la norme ISO 17100 avec d’autres normes     

Si les services de traduction ont leur norme ISO propre, les prestataires de services de traduction recourent également à d’autres certifications pour des performances de traduction optimales.

 

La norme ISO 17100 combinée à la norme généraliste ISO 9001 :2015 :

Gestion des processus de traduction + gestion de la qualité

La norme ISO 9001 est la norme internationale la plus populaire et la plus utilisée. Elle garde une autorité affirmée dans les services de traduction pour inciter à l’optimisation des processus et à l’amélioration des services. Ce, en mesurant régulièrement la satisfaction des clients ainsi que la qualité des fournisseurs et des services. C’est donc une valeur ajoutée essentielle pour les clients.

Elle se concentre sur la création et la gestion de systèmes de management de la qualité. Les exigences de cette norme traitent des processus de base au sein d’une entreprise, depuis la vente, le développement, l’achat, la production et la prestation de services. Les exigences s’étendent à l’enregistrement, le contrôle et la surveillance lors de la livraison des produits et services.

ISO 17100, en tant que modèle de procédure spécifique à l’industrie, se concentre sur la normalisation des processus. Elle diffère ainsi de ISO 9001 qui est un système de gestion de la qualité basé sur les processus.

La double certification ISO 9001 et ISO 17100 établit des exigences pour certains processus couramment exécutés. En plus, elle définit des processus spécifiques à l’ensemble du processus de traduction, de l’acceptation de la commande à la livraison au client.

 

La norme ISO 18587 :2017 complète la norme ISO 17100 pour la traduction automatique 

Les systèmes de traduction automatique permettent désormais de créer des textes dans plusieurs langues, rapidement et avec peu de frais. Dans la pratique, cependant, l’intelligence artificielle au cœur de ces systèmes ne peut toujours pas traduire les textes spécialisés sans erreur. De plus, il existe une tension entre la forte pression des délais et des coûts d’une part et des normes de qualité élevées d’autre part. Un savoir-faire humain est requis sous forme de post-édition. De même, prestataires et clients doivent convenir d’exigences en matière de post-édition.

C’est ainsi que la norme ISO 18587 a été introduit en 2017. Elle s’applique spécifiquement à la post-édition de textes traduits automatiquement au moment où la norme ISO 17100 l’exclut explicitement.

L’adoption d’une nouvelle norme complémentaire était nécessaire puisque les directives des processus de traduction traditionnels ne peuvent pas être transférées individuellement à la post-édition. Aussi, la norme ISO 18587 certifie le contrôle professionnel et le post-traitement des pré-traductions automatiques par des post-éditeurs formés. Il énonce des normes d’assurance qualité strictes pour le traitement des traductions automatiques.

ISO 18587 se révèle donc un complément stratégique à ISO 17100 au moment où la traduction automatique devient pratique pour augmenter en productivité.

 

ISO 27001 pour garantir la sécurité des données clients et la conformité RGPD des services de traduction selon ISO 17100

Les services de traduction sont soumis au respect des règles régissant le traitement des données personnelles. Ainsi, une sécurité informatique maximale est importante pour les agences de traduction qui doivent travailler avec les données confidentielles des clients.

ISO 27001 est la norme fondamentale pour la gestion de la sécurité de l’information dans tout type d’organisation. Cette norme définit des méthodes éprouvées et des contrôles de sécurité complets. Elle est largement reconnue à l’échelle internationale et suscite un grand intérêt à l’heure du RGPD. Elle garantit la confidentialité, ce qui signifie que les informations commerciales ne sont accessibles qu’à ceux à qui elles sont destinées. L’exactitude et l’exhaustivité des informations seront garanties.

La certification selon la norme ISO 27001 impose les exigences suivantes :

  • Évaluation systématiquement des risques de sécurité informatique des agences de traduction, compte tenu de l’impact des menaces et des vulnérabilités sur l’entreprise ;
  • Conception et mise en œuvre d’une gamme complète de contrôles de sécurité informatique et d’autres formes de gestion des risques ;
  • Mise en place d’un processus de gestion global pour garantir que les contrôles de sécurité informatique répondent systématiquement aux objectifs de sécurité informatique du PST.

Notre astuce

Faites confiance à Traduc.com pour vos traductions.

Vous pouvez gérer vos traductions en toute autonomie en passant commande directement en ligne.

Vous avez aussi la possibilité de nous contacter afin d’obtenir un devis et les conseils de nos chefs de projet.

Lire la suite de l'article

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

Webmarketing

Freelance : comment clôturer un projet de façon professionnelle ?

Après des heures de travail, votre projet est enfin prêt pour le lancement ! Vous êtes tenté de rendre rapidement le fruit de vos efforts à...

Publié le par Charlene Vella
Webmarketing

Google Ads : un protocole app-ads.txt pour lutter contre la fraude publicitaire

La fraude publicitaire sur les réseaux programmatiques est un problème récurrent. Pour lutter contre ce phénomène, Google annonce prendre en...

Publié le par Fabian Ropars