Navigation

Toutes les catégories

Voir les derniers articles

Apple explique son processus de validation des applications de l’App Store

S’il y a bien une chose que les développeurs d’applications iPhones/iPad redoutent (presque plus que l’avis tranchant des utilisateurs finaux), c’est bien...

Applications App Store

S’il y a bien une chose que les développeurs d’applications iPhones/iPad redoutent (presque plus que l’avis tranchant des utilisateurs finaux), c’est bien la revue de leur code en vu de la validation (ou pas) de leur application. En effet, Apple exerce une validation manuelle et très controversée. Les critères de sélections n’étant pas dévoilés, il est difficile pour les développeurs de valider rapidement et simplement leurs applications. Normalement c’est désormais une histoire ancienne puisque Apple vient d’annoncer qu’il publiera dans les prochains jours un guide complet de références et bonnes pratiques expliquant comment Apple juge la qualité des applications.

For the first time we are publishing the App Store Review Guidelines

En effet, Apple a décidé de mettre les développeurs dans la confidence pour, je pense, valider plus rapidement les applications. En effet, si celles-ci sont développées dans l’état d’esprit des règles préconisées par Apple, il devrait y avoir beaucoup moins de refus et Apple arrêtera d’être critiqué pour cela. Du coup Apple devrait perdre son image de méchant loup qui refusait presque sans raison les applications, ce qui est très frustrant pour un développeur ayant passer quelques heures dessus.

Par ailleurs, il a annoncé que son système de validation devrait s’assouplir par la même occasion :

We are relaxing all restrictions on the development tools used to create iOS apps. …as long as the resulting apps do not download any code. This should give developers the flexibility they want, while preserving the security we need.

Ce point là me laisse un peu plus perplexe. En effet, si l’App Store d’Apple marche aussi bien (mis à part que ses équipements se vendent comme des petits pains) c’est grâce à la qualité des applications disponibles. Il est rare d’avoir un souci majeur à cause d’une application. Même si les conditions d’acceptation étaient très floues et un peu abusives, cela permettait à Apple de ne proposer que des applications complètement fonctionnelles avec ses différents équipements, ce qui évite d’avoir un retour foudroyant de la part de ses utilisateurs. Cependant si les développeurs suivent les préconisations, il est vrai qu’Apple pourra baisser ses critères puisque les concepteurs devraient implicitement utiliser les bonnes pratique. Voilà une bonne stratégie pour se réconcilier avec ceux qui contribuent grandement à son succès. Cela évitera aussi qu’ils aillent voir les concurrents qui deviennent de plus en plus présents et qui pourraient intéresser les développeurs avec des conditions bien plus alléchantes.

Source : TNW

Afficher les commentaires (0)

Commentaires

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

Webmarketing

HP dévoile des smartphones et sa tablette TouchPad

Après le rachat de Palm, Hewlett Packard (HP) se prépare à devenir un vrai concurrent aux iPhone, Android Phone et autres tablettes. Et c'est ainsi que la semaine dernière la...

Publié le par Team WebActus
Webmarketing

Les tendances visuelles 2018 selon Getty Images

Comme chaque année (voir les éditions 2016 et 2017), Getty Images a la très bonne idée de nous éclairer sur les tendances visuelles de...

Publié le par Flavien Chantrel