Facebook vous traquerait aussi lorsque vous êtes déconnectés…

Logo Facebook

Vous avez une idée ? Trouvez gratuitement des développeurs sur Codeur.com !

Recevez des devis (gratuit)

Alors que Facebook travaillait à se refaire une réelle réputation quand à la gestion de la vie privée de ses abonnées, aujourd’hui nous apprenons qu’il aurait mis en place un système pour tracker ses utilisateurs lorsqu’ils ne sont pas sur son réseau et qu’ils surfent sur Internet… Voilà donc une très mauvaise nouvelle qui montre bien l’acharnement que Facebook a de récupérer vos données privées… Don’t be evil!

C’est en tout cas la découverte qu’à fait le bloggeur australien Nik Cubrilovic puisqu’en farfouillant ses cookies (petits fichiers déposés par les sites web pour stocker des informations relatives à l’utilisateur bien souvent). Il présente sur son blog un macabre constat puisqu’il explique que le géant de la recherche nous traquerait lorsque nous surfons sur Internet et en mettant à jour ce cookie en question alors qu’après déconnexion il devrait être supprimé…

Facebook se défend en expliquant que ce cookie sert pour le nouveau fonctionnement de son Facebook et que si vous accepter la nouvelle interface alors vous accepter son fonctionnement… Un ingénieur de Facebook s’explique:

les cookies de Facebook ne sont pas utilisés pour espionner les internautes. Ce n’est tout simplement pas leur rôle. En revanche, nous utilisons ces cookies pour fournir du contenu personnalisé (…), améliorer notre service (…) ou protéger nos utilisateurs et notre service (par exemple pour nous protéger d’attaques par déni de service ou en demandant une deuxième authentification lorsque l’utilisateur se connecte depuis un endroit inhabituel). »

Personnellement, je suis loin d’être convaincu surtout l’arguement de la sécurité. Prenons l’exemple d’une consultation de votre profil sur un ordinateur publique (dans un cybercafé) alors vous laissez un cookie contenant hypothétiquement des informations vous concernant et pouvant être récupérer par des tiers? Bon esprit en tout cas!

Voilà donc une nouvelle polémique qui devrait replonger Facebook dans la tourmente et il ne m’étonnerait pas de voir Google surfer sur cette news pour promouvoir efficacement son réseau social!

Source: VincentAbry

L'équipe de WebActus.net vous propose tous les jours des articles sur l'univers des startups, du e-commerce et du growth hacking.

Rejoignez la communauté Webactus

Recevez régulièrement les meilleures actus et ressources

Pas de spam, vous pouvez vous désabonner à tous moment.