Que doit contenir légalement une facture ?

La validité d’une facture dépend des mentions qui y figurent. Certaines d’entre elles sont obligatoires et l’entrepreneur qui en omettrait...

Publié par Audrey Clabeck

La validité d’une facture dépend des mentions qui y figurent. Certaines d’entre elles sont obligatoires et l’entrepreneur qui en omettrait s’expose à des sanctions.

Facture.net vous explique les mentions légales qui doivent absolument figurer sur une facture.

Les mentions générales d’une facture

L’identité de l’acheteur et du vendeur doivent toutes deux apparaître clairement sur vos factures.

Pour l’acheteur  : le nom ou la dénomination sociale ainsi que l’adresse du siège social ou du domicile de l’acheteur.

Pour le vendeur  : il faudra inscrire le nom et le prénom de l’entrepreneur ou la dénomination sociale de la société. Le numéro de registre de commerce et la ville du greffe ou le numéro Siren et les indications liées au répertoire des métiers pour un artisan. L’adresse du siège social, le montant du capital social et la forme juridique de l’entreprise doivent également être mentionnés.

En plus de l’identification des deux parties, toutes les factures doivent comporter les mentions générales suivantes  :

  • La date  : deux dates doivent figurer sur votre facture, sa date d’émission et la date de la prestation ou de la vente de produits ou de services. Dans le cadre d’une prestation d’une durée supérieure à une journée, on notera la date à laquelle s’est clôturée la transaction.
  • La numérotation de facture  : Cet élément doit impérativement suivre des règles précises basées sur une séquence chronologique.
  • Le numéro de TVA  : obligatoire pour les factures d’un montant supérieur à 150 €. Le numéro d’identification à la TVA du client professionnel n’est pas nécessaire pour les transactions sur le territoire français.
  • Le détail des transactions facturées
  • Les prix  : le prix unitaire HTVA, mais aussi les frais de transports, de conditionnement…
  • Le taux de TVA  : avec le montant lié à la TVA
  • Les indications de ristournes  : rabais, ristournes et remises correspondant à la vente
  • Le total HTVA et TTC

L’entrepreneur dont les factures ne reprennent pas l’ensemble des mentions légales encourt une sanction pénale qui peut atteindre 75 000 €.

Une amende fiscale vient s’ajouter à cela. Elle est de l’ordre de 15 € par mention manquante, mais ne peut excéder 25  % du total de la facture.

Mentions pour les factures adressées à un professionnel

Votre facture s’adresse à un autre professionnel  ? Alors elle doit comporter des mentions supplémentaires  :

  • La date ou le délai de paiement ainsi que les conditions d’escomptes.
  • Les taux de pénalités  : applicables en cas de retard de paiement.
  • L’indemnité forfaitaire  : toujours en cas de dépassement de la date de paiement, la facture est majorée d’une somme de 40 €.

Les mentions particulières en facturation

On note 4 mentions particulières  :

  • Celle qui autorise les paiements par chèque et par carte bancaire
  • Celle qui soustrait le vendeur à l’application de la TVA  : dans le cadre d’un micro-entrepreneur.
  • Celle qui mentionne l’autoliquidation  : travaux réalisés par un sous-traitant dans le secteur du BTP. La TVA sera déclarée par le donneur d’ordre.
  • Celle qui concerne l’assurance souscrite  : pour les micro-entrepreneurs dans l’artisanat (assurance professionnelle avec garantie décennale).

 

Besoin de vous faire aider dans vos tâches administratives  ? Facture.net est un CRM qui, entre autres, émet des factures digitalisées. Plus simple et plus rapide, ce logiciel de facturation réalise pour vous des factures répondant aux critères légaux.

L’article Que doit contenir légalement une facture ? est apparu en premier sur Blog Facture.net.

Lire la suite de l'article
Afficher les commentaires (0)

Commentaires

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

Entrepreneuriat

5 techniques pour améliorer son service client avec Facebook

Les réseaux sociaux sont aujourd’hui un moyen privilégié pour les entreprises d’interagir avec leurs clients. Et si ces médias en ligne...

Publié le par Leo Chatillon
Entrepreneuriat

Comment un CRM peut augmenter vos ventes ?

S’il y a de nombreuses bonnes raisons d’utiliser un logiciel CRM, on peut se demander si un tel outil a un véritable impact sur les ventes, et donc sur les...

Publié le par Leo Chatillon