UX Design : 6 bonnes pratiques pour un site écologique

Au total, le web émet plus de 1 160 000 tonnes d’émission de CO2 tous les jours. Aïe ! Un site web produit 4,61 grammes de CO2 à chaque page consultée. Les sites internet...

Publié par Celine Albarracin

Au total, le web émet plus de 1 160 000 tonnes d’émission de CO2 tous les jours. Aïe !

Un site web produit 4,61 grammes de CO2 à chaque page consultée. Les sites internet obtenant une moyenne de 10 000 pages vues par mois émettent alors jusqu’à 553 kilogrammes de CO2 par an.

Pour faire respirer la planète, les concepteurs de sites web ont leur rôle à jouer. En effet, un design adapté permet de diminuer son impact sur la planète. Comment ? Suivez nos 6 conseils pour rendre votre site moins énergivore et bon pour l’environnement !

 

1. Prévoir un design minimaliste

site minimaliste

Le premier pas dans la conception d’un site écologique est le minimalisme. Un webdesign épuré, n’intégrant que les éléments essentiels sur une page, permet de réduire les émissions de CO2. En bonus, il optimise l’expérience utilisateur grâce à un chargement plus rapide des pages.

Pour alléger votre webdesign, commencez par :

  • Alléger les éléments graphiques  : ils doivent aider le visiteur à naviguer plus facilement et mettre en lumière les informations les plus importantes. Ne multipliez pas les encarts et privilégiez les icônes aux images, lorsque c’est possible.
  • Intégrer le bouton d’accueil au logo du site web  : inutile d’alourdir le site avec un lien ou visuel spécifique pour retourner sur la homepage.
  • Diviser le contenu textuel en blocs  : ils aident les utilisateurs à mieux percevoir le contenu et ajoutent de la légèreté au design.

 

2. Recycler des contenus

Avez-vous besoin de visuels différents pour chaque page ? Non, bien sûr ! Vous pouvez réutiliser une photo ou vidéo sur toutes les sous-pages d’un même thème, par exemple. Libre à vous d’appliquer un filtre dessus, à l’aide du CSS, afin de les modifier légèrement pour éviter le côté répétitif.

Cette bonne pratique permettra d’alléger votre site internet, afin de réduire son impact écologique !

 

3. Utiliser deux polices d’écriture maximum

polices d'écriture site design écologique

Une utilisation efficace de la typographie peut compenser le manque de visuels, rendant ainsi votre site web visuellement attrayant. Les polices créent une hiérarchie, indiquant aux visiteurs ce qui est important et les aide à naviguer sur les pages.

Cependant, le chargement de ces dernières nécessite des ressources. Plus vous avez de typographies différentes, plus les données téléchargées sont lourdes et polluantes.

Rendez service à la planète, et à vos visiteurs, en utilisant 2 polices maximum ! Une pour les titres et une autre pour le texte.

 

4. Éviter les plugins si vous pouvez coder vous-même

Un test rapide a permis de voir qu’un site web sans plugins se charge en 0,6 seconde. Un chiffre qui augmente dès que vous commencez à installer des extensions. Or, plus de temps de chargement = plus de CO2 émis.

La solution ? Se passer de plugins au maximum. Si vous n’avez aucune notion en codage, trouvez un webmaster freelance. Énumérez vos besoins et il pourra vous installer les fonctions nécessaires.

En plus de rendre le site écologique, cette méthode réduit les temps de chargement et diminue les risques de piratage.

5. Minimiser les vidéos

La vidéo est reine sur Internet. Le problème ? Elle nécessite une grande consommation de données.

Si vous en avez besoin pour votre stratégie de contenus ou sur la page de présentation de votre entreprise, minimisez son usage et son impact.

Vous pouvez, par exemple, éviter les génériques de début ou de fin dans le but de réduire la durée des vidéos (et donc la taille). Réduisez également la qualité et le format : devez-vous absolument proposer une vidéo HD ? A part si vous êtes dans le secteur artistique, ça paraît peu utile…

Pensez-y
Par ailleurs, pensez à désactiver l’autoplay. En plus de ternir l’expérience utilisateur, cette fonction consomme inutilement des données.

 

6. Limiter le nombre de couleurs

1083 site web

Pour afficher les couleurs sur un site web, les écrans d’ordinateur dépensent de l’énergie. Cette dernière augmente quand les couleurs se multiplient, mais aussi lorsqu’elles sont sombres.

Tout comme les polices, tenez-vous à deux couleurs principales à utiliser partout sur votre site web. Si possible, optez pour des coloris clairs ! Le must ? Choisir du blanc en couleur principale et une autre teinte représentative de votre activité.

 

Internet contribue à la pollution de l’environnement. Cependant, impossible de s’en passer… A défaut de se déconnecter totalement, il est possible de réduire l’impact de votre site internet, en allégeant au maximum son design. En bonus : le minimalisme permet à vos visiteurs de mieux trouver les informations, ce qui augmente vos chances de conversion !

Des graphistes et web designers professionnels sont disponibles sur Codeur.com pour vous accompagner dans l’adoption d’un site mois énergivore. Décrivez vos besoins rapidement et recevez de nombreux devis de freelances.

Lire la suite de l'article
Afficher les commentaires (0)

Commentaires

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

Webmarketing

Rédaction web : comment miser sur l’accessibilité ?

Pour améliorer votre référencement, vous devez proposer des contenus de qualité, faciles à lire, qui répondent aux attentes des clients,...

Publié le par Gaelle Kurtz
Webmarketing

Google signe un accord avec Mastercard pour tracker les achats des internautes en magasin

Dans la série les GAFA veulent tout savoir de vous, voici un nouvel épisode particulièrement savoureux. Bloomberg vient en effet de révéler que...

Publié le par Fabian Ropars