Commerce international : quelle langue utiliser pour s’implanter en Suisse ?

Le commerce ne se limite plus aux frontières intérieures. En fait, la mondialisation permet aux entreprises, même les plus petites, d’atteindre des...

Publié par Guillaume

Le commerce ne se limite plus aux frontières intérieures. En fait, la mondialisation permet aux entreprises, même les plus petites, d’atteindre des clients internationaux dans des concentrations plus importantes que jamais.

La Suisse est l’un des marchés très intéressants pour les e-commerçants qui souhaitent développer leur activité de commerce international. C’est un marché riche et averti en ligne, tandis que les consommateurs suisses aiment acheter dans les boutiques en ligne internationales.

Cependant, le multilinguisme est une caractéristique importante de la Suisse  : il y a 4 langues nationales officielles parlées dans ce pays. Bien que le suisse allemand soit couramment utilisé, la langue parlée par les Suisses dans leur vie quotidienne varie selon les cantons. En commerce, cela signifie que des traductions sont nécessaires pour vous adapter au mieux à la région ciblée. Quel est donc la langue à utiliser pour s’implanter en Suisse  ?

 

Langues de la Suisse

carte des langues Suisse

La Suisse a quatre langues officielles  :

  • environ 64  % de la population considère le haut allemand comme langue principale
  • le français est la première langue pour 19  % des Suisses
  • 8  % privilégient l’italien
  • le romanche est principalement parlé par 1  % des Suisses

De plus, plus de 20 dialectes régionaux sont utilisés pour la communication. C’est pourquoi il existe des barrières linguistiques claires entre les différents cantons, ce qui entraîne des problèmes de communication pour le commerce international.

 

suisse allemand

Suisse allemand

La langue la plus parlée en Suisse est le « suisse allemand ». Parlée par un peu plus de 60  % de la population, ses locuteurs sont concentrés dans le nord, le centre et l’est du pays. Le suisse allemand ou le Schwyzerdütsch, comme l’appellent les habitants, est une collection de dialectes alémaniques qui ne sont plus parlés en Allemagne ou en Autriche.

Bien que l’utilisation des dialectes soit considérée comme quelque peu incontrôlée dans d’autres pays européens, les Suisses germanophones sont très fiers de leurs dialectes régionaux. Même les hommes d’affaires les utilisent dans les négociations formelles et les entreprises dans leur communication.

Si votre boutique en ligne est disponible dans cette langue, vous avez déjà un avantage sur le marché suisse.

 

français parlé en Suisse

Français

Dans l’ouest du pays, c’est le français qui règne. Au total, les francophones représentent environ 20  % de la population suisse. Les francophones se trouvent en Suisse romande, également connue sous le nom de Romandie.

Bien qu’il y ait quelques différences de vocabulaire et d’expressions, le français suisse ne posera pas trop de problèmes à quiconque qui parle le français standard.

 

italien parlé en Suisse

Italien

Au sud de la Suisse, le long de la frontière avec l’Italie, vous trouvez les Italiens suisses. Cette communauté d’Italiens constitue le troisième groupe linguistique national du pays et compte environ 350 000 locuteurs dans ses rangs, ce qui représente un peu plus de 8  % de la population du pays.

 

Romanche suisse canton des grisons

Romanche

La troisième langue nationale de la Suisse est le romanche, qui n’a été reconnue officiellement qu’en 1996.

Il n’est pas surprenant qu’avec seulement 37 000 locuteurs, cette langue soit souvent négligée par les commerçants internationaux en Suisse. Mais le romanche est une langue officielle reconnue dans le sud-est du canton des Grisons, où elle est utilisée comme moyen de gouvernance et d’éducation.

 

L’anglais comme cinquième langue non officielle

anglais

Comme presque tout le monde en Suisse apprend l’anglais dès l’enfance, les e-commerçants peuvent toutefois utiliser l’anglais et ont de bonnes chances de bien s’implanter dans ce marché.

Bien que seulement 1  % de la population suisse déclare l’anglais comme langue maternelle, tout le monde sait à quel point l’anglais est utile lors de la navigation sur Internet et les achats en ligne. L’anglais est donc devenu la première langue étrangère que les enfants apprennent dans la plupart des régions de la Suisse et la plupart d’entre eux sont désireux d’acquérir au moins des compétences élémentaires. Ainsi, les jeunes comprennent et parlent généralement mieux l’anglais qu’une deuxième langue nationale qu’ils doivent apprendre à l’école.

Dans les bureaux de certaines multinationales en Suisse, l’anglais a même été déclaré comme langue d’entreprise, surtout si la plupart de leurs clients parlent eux-même anglais.

Le saviez-vous ?
Parfois, même des Suisses natifs de différentes langues maternelles (allemand, français ou italien) utilisent des expressions en anglais si aucun d’eux ne se souvient d’une traduction directe.

 

Conclusion

Bien que l’anglais soit très bien parlé et compris en Suisse, il est important de localiser votre contenu pour rivaliser avec vos concurrents locaux. Analysez votre cible et identifiez la langue la plus parlée dans la région où vous souhaitez vous implanter.

L’idéal serait de traduire votre site pour chaque canton ciblé, afin de donner à vos clients une expérience d’achat en ligne qui ne se distingue pas de leur expérience habituelle dans leur pays d’origine. Si toutefois vous ne disposez pas des ressources nécessaires, nous vous conseillons de traduire votre contenu en suisse allemand, langue la plus parlée dans le pays. Faites appel à un traducteur professionnel de Traduc.com pour vous aider dans votre projet de traduction.

5
/
5
(
1

vote

)
Lire la suite de l'article
Afficher les commentaires (0)

Commentaires

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

Webmarketing

Google dévoile son concurrent Facebook, Google +

  Cela faisait un bout de temps que l’on attendait le concurrent Facebook de Google. Il faut dire que l’on en entend parler depuis pas mal de mois et rien...

Publié le par Team WebActus
Webmarketing

Microsoft n’installe plus par défaut Internet Explorer

Oui vous ne rêvez pas, il est révolu le temps où Microsoft installait systématiquement Internet Explorer sans vous demandez votre avis. Désormais vous aurez le choix de votre...

Publié le par Team WebActus