Guide ultime  : rédiger des articles de blog optimisés pour le SEO

C’est désormais un fait acquis, pour avoir une chance d’accéder aux premiers résultats de recherche, il faut créer du contenu. Sauf que la production d’articles de blog a explosé...

Publié par Elise Duret

C’est désormais un fait acquis, pour avoir une chance d’accéder aux premiers résultats de recherche, il faut créer du contenu.

Sauf que la production d’articles de blog a explosé ces dernières années avec plus de 17 articles publiés chaque seconde rien que sur WordPress !

En sachant que 75 % des internautes ne vont pas au-delà de la deuxième page des moteurs de recherche, vos articles doivent impérativement se retrouver en bonne position pour être lus.

Pour vous aider à gravir les SERP, voici le guide ultime pour rédiger des articles de blog optimisés SEO.

 

Prendre le temps d’analyser votre mot clé

Se positionner sur un mot clé requiert quelques recherches au préalable, notamment son niveau de concurrence, si vous comptez voir votre article arriver en tête des SERP !

Voici trois astuces qui vont vous permettre d’évaluer la difficulté de vos mots clés :

  • La commande « allintitle :mpt clé » : tapez cette commande dans Google et observez les résultats. Si vous obtenez moins de 5000 résultats, la concurrence est faible, entre 5000 et 10 000, elle est moyenne, au-delà de 10 000 vous allez avoir du mal à vous positionner tant la concurrence est élevée.
  • La SERP : faites une recherche Google sur votre mot-clé. Si la première page n’affiche que des sites qui font autorité, c’est comme si vous alliez vous battre contre Goliath…
  • Googles Ads : utilisez l’outil de recherche de mots clés et analysez le nombre moyen de recherches mensuelles. Entre 10 K et 100 K, la concurrence sera rude !

 

Déterminer quel article de blog rédiger en fonction des intentions de recherche

L’essence même des moteurs de recherche est de répondre avec précision aux requêtes des utilisateurs.

Donc, en toute logique, si vous souhaitez voir votre article de blog s’afficher en tête de liste, vous devez créer des contenus qui répondent aux intentions de recherche de vos prospects.

Voici la marche à suivre :

  • Recommencez votre recherche sur Google avec votre mot clé, mais cette fois-ci observez quels contenus s’affichent en premiers.
  • Si les trois premiers résultats affichent un tutoriel, un guide, un test comparatif… Alors vous avez trouvé quel contenu votre public a envie de lire sur le sujet !
  • Vidéos et images apparaissent en nombres ? Alors votre article de blogs devra être très visuel !

Ensuite, construisez votre structure d’article également en fonction des intentions de recherche :

  • Analysez la structure des premiers articles avec l’extension Web Developper (disponible sur tous les navigateurs : Chrome, Firefox…) en cliquant sur Information, puis View Document Outline. Comparez les HN des articles et intégrez les questions récurrentes à votre structure.
  • Dans Google, notez les Recherches associées et les Autres questions posées, elles vous aideront à faire un plan d’article de blog qui colle parfaitement avec les intentions de recherches de votre audience !
articles de blog optimisés pour le SEO
Source : freepik.com

 

Rédiger pour votre audience

On ne le répétera jamais assez, mais rédiger des articles de blog optimisés pour le SEO, c’est bien, mais la priorité est d’écrire pour votre lecteur !

D’autant plus que Google affectionne les contenus de qualité et que vous gagnerez de précieux points en rédigeant d’excellents articles.

Voici quelques techniques rédactionnelles :

Soignez votre titre

Votre titre est ce qui va donner envie aux internautes de cliquer sur votre article, il est donc essentiel qu’il soit captivant.

D’autant plus que plus vous engrangez de clics, plus Google en conclura que votre article est intéressant.

Pour rédiger un titre accrocheur et susciter l’intérêt de votre lecteur :

  • Soyez bref et concis (entre 6 à 12 mots).
  • Soyez précis : votre prospect doit savoir immédiatement de quoi traite votre article.
  • Interpelez votre lecteur avec une accroche positive en éveillant sa curiosité et en lui apportant la solution à son problème. Par exemple : « Découvrez X astuces pour rédiger un titre irrésistible ».
  • Intégrez des mots puissants et jouez sur les leviers émotionnels : parfait, exceptionnelle, incroyable, bonne affaire, solution, révolutionnaire…
  • Privilégiez les titres sous forme de questions ou de déclaration : « Comment atteindre facilement le haut de la SERP en X étapes ? », « Les X secrets pour améliorer votre référencement naturel »…
  • N’oubliez pas votre mot clé !

Captivez dès l’introduction

Votre lecteur a cliqué sur votre URL, maintenant, c’est à votre introduction de lui donner envie de lire la suite !

Il existe plusieurs méthodes de rédaction, dont la formule P.A.S. pour Problème, Agitation, Solution.

C’est la plus efficace, car elle dévoile parfaitement le contenu de l’article tout en attisant l’intérêt du lecteur :

  • Problème : partez d’une évidence avec une phrase courte et affirmative (un fait, un chiffre, une citation… en lien avec la thématique de l’article).
  • Agitation : soulevez les problèmes qu’engendre votre sujet.
  • Solution : terminez votre introduction en reprenant l’idée principale du titre afin de confirmer à votre lectorat que vous détenez la solution à son problème.

Pour être performante, votre introduction doit être percutante, mais elle doit aussi rester courte (pas plus de 10 lignes).

 

Ne perdez pas votre lecteur en route !

Aussi bien pour votre public que pour votre optimisation SEO, votre article doit captiver de bout en bout en offrant la meilleure expérience utilisateur possible.

Pour conserver l’attention de votre lecteur le plus longtemps possible :

  • Rédigez des phrases courtes.
  • Utilisez le storytelling.
  • Adaptez le ton de l’article de blog en fonction de votre cible.
  • Questionnez vos lecteurs.
  • Donnez des exemples concrets.
  • Introduisez des phrases de transition dynamiques pour rendre votre écrit plus vivant.
  • Insérez des visuels (vidéo, image, infographie…).

 

Travailler votre champ lexical

Pour rédiger des articles de blog optimisés pour le SEO, il est indispensable de fournir aux algorithmes un champ sémantique important et les aider à identifier sur quelle requête se positionner.

Voici quelques sites et outils qui vous permettront d’élargir votre sémantique :

1.fr : le site effectue l’analyse sémantique de votre article (ou depuis un mot clé) et vous propose une liste de mots clés secondaires nécessaire pour un meilleur référencement.

YourTextGuru : le service en ligne permet à tout créateur de contenu de bénéficier d’un vocabulaire riche et de déterminer les expressions clés pertinentes pour votre positionnement.

Antidote : le logiciel dédié à la correction orthographique vous fournira également la liste des synonymes, cooccurrence et champ lexical de votre mot clé tout en corrigeant vos fautes d’orthographe. Un deux en un bien pratique !

Notre conseil
Dernier conseil : ne faites pas de bourrage de mots clés ! Vous seriez sanctionné par Google, car la pratique est assimilée à du spam.
articles de blog optimisés pour le SEO
Source : freepik.com

 

Choisir la bonne longueur pour vos articles de blog

La question est récurrente et dans le domaine du marketing de contenu, on entend souvent tout et son contraire.

Les contenus courts ont tendance à être pointés du doigt : pas assez performants, trop courts pour ranker ou pour informer le lecteur…

La priorité a été mise sur les contenus longs, mais pourtant chaque longueur de contenu a sa place dans une stratégie marketing de contenu pertinente.

Contenu long, contenu court : on parle de quoi ?

Pour choisir la bonne longueur de contenus, commençons par une définition :

Le contenu court : il fait moins de 1200 mots, est facile à rédiger et à consommer. Il n’aborde que partiellement un seul sujet.

On le retrouve souvent pour des articles d’actualités, de brefs articles de blog, des publications sur les médias sociaux, des infographies et des e-mails.

Le contenu long : il fait donc plus de 1200 mots et son sujet est approfondi. Sa rédaction est exhaustive et demande du temps et des recherches d’information.

On attend de lui qu’il transmette une expertise pointilleuse sur le thème abordé.

Il est recommandé pour les articles de blog détaillés, les guides et les tutoriels, les livres blancs, les webinaires et bien sûr les pages piliers.

 

Pourquoi le nombre de mots de votre article a-t-il de l’importance ?

Maintenant que vous connaissez la différence entre contenu court et contenu long, vous comprendrez aisément qu’ils ne répondent pas aux mêmes objectifs marketing.

Par exemple, si votre stratégie rédactionnelle vise à acquérir des backlinks, c’est donc sur un contenu long que vous allez devoir vous focaliser.

Par contre, si votre objectif est de gagner du trafic organique, bien que les contenus longs ont plus de chances de répondre aux requêtes des internautes, un contenu court peut très bien les surpasser s’il répond précisément aux intentions de recherche.

C’est souvent le cas des fiches produits sur les e-commerces, qui avec moins de 250 mots, se positionnent en tête des SERP.

En fait pour une stratégie de content marketing efficace, l’idéal est de trouver le bon équilibre entre les deux formats rédactionnels.

Pour cela vous devez déterminer les besoins à l’instant T de vos prospects, en fonction de plusieurs critères :

  • Vos concurrents : là, vous allez devoir faire plus et faire mieux que la concurrence et cela passe immanquablement par un contenu étoffé et fouillé.
  • Répondre aux intentions de recherche : comme nous l’avons vu précédemment, la longueur et le format de votre article vont se définir en fonction des attentes de votre audience.
  • L’engagement de vos prospects : pour savoir quel format adopter, analysez les résultats de vos rédactions précédentes. Regardez quelle sorte de contenu entraîne le plus de conversion, le plus de partages sur les réseaux sociaux, le plus d’interaction…

 

Optimiser le SEO On-Page

Votre article est rédigé, mais le travail ne s’arrête pas là.

Pour acquérir une bonne visibilité de votre site internet, augmenter votre taux de conversion et donc avoir plus de clients potentiels, il reste la partie technique du SEO à peaufiner :

  • Votre mot clé doit apparaître dans la balise Title, dans la méta description, dans l’URL et dans votre introduction.
  • Les balises Alt de vos images doivent être optimisées avec votre mot clé pour l’image mise en avant et votre champ sémantique dans les suivantes.
  • Votre maillage interne : mettez 3 à 5 liens internes vers des articles connexes.
  • Optimisez vos ancres et évitez les « cliquez-ici » !
  • Améliorez la vitesse de chargement de vos pages Web.
  • Rédigez une balise title courte et convaincante.
  • Soignez votre métadescription.
  • Respectez la hiérarchie de vos balises hN.
  • Intégrez des liens externes vers des sites d’autorité.

 

Attirer les backlinks

Pour finir, il ne vous reste plus qu’à attirer des liens entrants (et les attirer naturellement ! Google n’apprécie pas du tout l’achat de liens…).

Ne minimisez pas l’importance des backlinks, ils sont un des facteurs de positionnement SEO les plus importants !

Pour obtenir des liens, vous pouvez utiliser l’outil Semrush d’analyse de backlinks.

Il vous suffit d’insérer l’URL de vos concurrents et contacter les sites qui font un lien vers l’article en question, puis leur proposer votre propre contenu en vantant ses mérites.

Sinon, si votre stratégie inbound marketing est efficace et votre contenu pertinent, il devrait être partagé sur les réseaux sociaux et vous devriez arriver à glaner vos backlinks naturellement.

 

Notre conseil

Vous avez désormais toutes les astuces pour rédiger des articles de blog optimisés pour le SEO ! Toutefois, un dernier conseil : déléguez leur rédaction à des rédacteurs web professionnels pour gagner encore plus en qualité !

Lire la suite de l'article
Afficher les commentaires (0)

Commentaires

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

Webmarketing

Instagram annonce la fin d’IGTV et lance Instagram Vidéo

Instagram donne une place plus importante au format vidéo avec l’annonce d’Instagram Vidéo. L’article Instagram annonce la fin d’IGTV et lance Instagram Vidéo a...

Publié le par Heloise Famie-Galtier
Webmarketing

7 mesures à prendre pour sécuriser votre compte Instagram

En 2019, 49 millions d’utilisateurs Instagram, dont beaucoup d’influenceurs et célébrités, ont vu leurs données personnelles être propulsées sur la place publique. Les...

Publié le par Celine Albarracin