Les 5 meilleures mutuelles pour freelances en 2022

Si comme moi, vous êtes freelance (à moins que vous ayez choisi de monter une SAS ou une SASU dont vous êtes président, ou une SARL dont vous êtes gérant minoritaire ou...

Publié par Sebastien Turbe

Si comme moi, vous êtes freelance (à moins que vous ayez choisi de monter une SAS ou une SASU dont vous êtes président, ou une SARL dont vous êtes gérant minoritaire ou égalitaire), vous êtes considéré comme un travailleur non-salarié (TNS).

Nous devons donc nous occuper nous-même de souscrire à une mutuelle.

Voyons maintenant quelques-unes des mutuelles plébiscitées par nos confrères freelances.

 

1. GSMC

la mutuelle freelance GSMC, partenaire de Codeur.com

GSMC propose le meilleur rapport qualité-prix en terme de mutuelle santé pour les indépendants.

Cette mutuelle, basée dans le Nord de la France, est un organisme à but non lucratif bénéficiant de près de 80 ans d’expérience sur le marché. GSMC s’engage au quotidien pour garantir à ses adhérents des prestations de qualité à prix juste, tout en maintenant une relation de proximité.

Bon plan
Grâce au partenariat noué avec Codeur.com, vous pourrez bénéficier d’une offre à partir de 15,50€ seulement ! Un tarif bien inférieur aux offres pratiquées par les autres acteurs du secteur.

Au-delà de son tarif avantageux, GSMC propose une offre Activ’ Santé TNS incluant de nombreux services :

  • Contrat éligible loi Madelin
  • Aucun délai de carence
  • Aucune avance de frais grâce au tiers payant
  • Tous vos remboursements en moins de 48H
  • Un espace personnel en ligne design et intuitif pour piloter facilement toutes vos dépenses de santé
  • Prise en charge de la résiliation de votre mutuelle actuelle
  • De nombreux avantages tarifaires grâce au réseau de professionnels de santé Carte Blanche Partenaire
  • L’offre optique Prysme – zéro reste à charge
  • Forfaits annuels avantageux pour la médecine douce : accompagnement diététique et nutritionnel, accompagnement pour arrêter de fumer, box Morphée pour un sommeil serein, etc.
  • Téléconsultations MédecinDirect
  • Assistance 24h/24

 

2. Wemind

Wemind

Wemind est ce qu’on appelle une « néo-assurance », qui a vu le jour en juillet 2016, et qui permet aux freelances (et plus largement à tous les indépendants) d’avoir accès aux mêmes avantages que les salariés. Les entreprises, associations et autres coopératives peuvent également faire appel à Wemind pour couvrir leurs salariés.

Wemind n’est donc pas un assureur à proprement parler : les offres proposées ont été développées auprès de grands assureurs, et conçues spécialement pour les besoins des indépendants.

Toutefois ce sont bien les équipes de Wemind qui assurent l’ensemble des services, ce qui permet d’accéder à des contrats avantageux issus de grandes assurances, tout en conservant la qualité de service et la flexibilité qu’une start-up à taille humaine est en mesure d’apporter.

Wemind assume pleinement son statut « néo », en simplifiant l’adhésion et la gestion de son offre grâce à la digitalisation totale de l’expérience client, notamment à travers un espace membre et une app mobile.

En plus de ces couvertures sur les postes de dépenses essentielles, on apprécie les petits plus :

  • La Médecine douce est remboursée. (de 50€, 100€ ou 200€ par an selon la formule)
  • Les soins à l’étranger sont remboursés jusqu’à 200 %
  • La pharmacie prescrite et non remboursée (par exemple, les vaccins internationaux) est remboursée de 35€ pour la formule Base à 75€ pour la formule Totale.

Concernant les tarifs, c’est à vous de faire une simulation selon vos besoins, le tarif de la mutuelle Wemind dépendant de nombreux facteurs.

 

3. EasyBlue

EasyBlue

Easyblue est une assurance en ligne principalement destinée aux professionnels et aux entreprises,  se voulant simple, sur-mesure et évolutive.

Comme Wemind, Easyblue n’est pas un assureur, mais plutôt un courtier en ligne spécialisé dans les assurances professionnelles : l’entreprise joue donc un rôle d’intermédiaire entre les assurances et vous. Il se trouve que le recours à un courtier en assurance fourmille d’avantages : son expertise lui permet d’identifier les besoins de l’assuré, et de lui proposer des contrats adaptés à son activité, le tout à des tarifs abordables.

Easyblue a bien compris qu’il est hors de question pour les TNS de se passer d’une couverture sociale adaptée à leurs besoins : c’est pourquoi depuis 2021 s’est mise en place une mutuelle spéciale TNS haut de gamme.

 

4. Alan

Alan

Alan est un assureur en ligne indépendant fondé en 2016, ce qui en fait le premier assureur indépendant en France depuis 30 ans. Alan affiche son ambition de révolutionner la santé, et recentre l’offre d’assurance autour des assurés.

Cette fois, il s’agit d’un « vrai » assureur, agréé par l’ACPR : la nuance a son importance pour les indépendants, qui ont le choix entre courtiers, néo-assureurs et assureurs classique pour souscrire leur assurance.

Avec plus de 125 millions d’euros levés depuis sa création, Alan poursuit donc sa révolution en 2022, et continue d’améliorer son offre et l’expérience des assurés avec les moyens :

  • 100 % dématérialisée (de la souscription à la gestion)
  • Parcours simple et transparent
  • Une carte, « Alan Map » qui permet de trouver des médecins
  • Accès à la téléconsultation

Alan propose une mutuelle à destination des travailleurs non salariés (professions libérales, artisans et commerçants, gérants majoritaires de SARL et gérants d’EURL) et des micro-entrepreneurs, en plus d’une offre à l’attention des entreprises.

C’est la mutuelle TNS proposée par Alan qui nous intéresse ici : il s’agit d’un contrat respectant les critères de la loi Madelin. Pour rappel, souscrire à un contrat Madelin permet de déduire les cotisations d’assurance santé de votre revenu imposable, ce qui vous fait directement diminuer vos impôts. Cela reste anecdotique puisque de nombreux freelances sont en micro-entreprise et ne peuvent bénéficier de la loi Madelin.

 

5. Otherwise

Otherwise

Le petit dernier de cette liste sera l’assureur Otherwise, qui propose une offre atypique sur le marché des mutuelles santé : il s’agit en fait d’une assurance collaborative et solidaire, proposant un reversement partiel des cotisations, en cas de trop-perçu !

L’assurance collaborative, donc : comment ça marche ? Il s’agit d’un modèle mutualisant les cotisations des adhérents, classés par petits groupes. L’objectif est d’optimiser les rapports qualité-prix des assurés. Vous avez en effet la possibilité de récupérer jusqu’à 50 % des cotisations versées, si elles n’ont pas été utilisées pour couvrir les frais des assurés. Une vraie révolution, les autres complémentaires santé fonctionnant à fonds perdus.

Otherwise créé des «groupes d’assurés » possédant des profils similaires, et qui sont récompensés lorsque leurs dépenses d’assurance sont maîtrisées. Otherwise possède d’autres arguments :

  • Pas d’avance de frais (chez les praticiens pratiquant le tiers payant)
  • Accès gratuit, sécurisé et confidentiel à un dispositif de téléconsultation, qui permet de prendre un rendez-vous pour une consultation médicale à distance.

Pourquoi souscrire à une mutuelle ?

Depuis la disparition du RSI, nous sommes rattachés au régime général de l’Assurance Maladie, dans une branche « indépendants ».

Malheureusement, cela ne signifie pas que nous jouissions d’une couverture santé aussi bien dotée que celle qu’ont les salariés : si le taux de remboursement des soins courants (consultations chez le médecin, médicaments) est le même pour tous, diverses autres garanties sont moins étendues pour les arrêts maladies, les accidents du travail et bien sûr en cas de chômage. C’est finalement assez logique car le montant des cotisations sociales que nous versons est inférieur à ce que l’Assurance Maladie reçoit d’une entreprise qui paie pour ses salariés.

C’est alors que la mutuelle (ou complémentaire santé) intervient, et permet de couvrir des dépenses de santé non prises en charge par le régime général. Souvent délaissée par les freelances, une complémentaire santé est pourtant très importante !

Dans cet article, nous allons parler de pourquoi adhérer à une mutuelle, et nous allons regarder quelles sont les différentes complémentaires santé à proposer une offre pour les gens dans notre cas.

Pourquoi souscrire à une mutuelle ?

 

Une mutuelle pour un freelance, est-ce obligatoire ?

Depuis 2016 les employeurs ont pour obligation de proposer à leurs employés la possibilité de souscrire à une mutuelle d’entreprise. Cependant, comme l’ensemble des travailleurs indépendants, les freelances n’ont pas d’obligation concernant les complémentaires santé.

En tant que freelance, nous sommes donc libres de notre choix. Alors, faut-il souscrire ou non à une mutuelle ?

Il est légitime de se poser la question de prendre une mutuelle pour TNS, surtout si vous n’êtes pas couvert (ou pas bien), par exemple en utilisant la mutuelle de votre conjoint. En effet, il est recommandé de posséder une mutuelle, car cette dernière présente de nombreux avantages.

Rappelons-le, le dispositif est une assurance vous permettant de couvrir une grande partie de vos dépenses de santé qui ne sont que peu prises en charges par l’assurance maladie, et parfois pas du tout ! Elle sert en fait à compléter les remboursements de l’assurance maladie. En cas d’absence de mutuelle, et selon le soin dont vous avez besoin, cela peut vite grimper jusqu’à atteindre des sommes importantes, qui feraient voler en éclats vos économies…

En fonction de la complémentaire retenue, et du niveau des garanties que vous avez choisi, vous vous facilitez l’accès aux soins et à des services complémentaires comme le tiers payant (qui permet de ne pas avancer de frais médicaux), mais également à divers services d’assistance, ou encore, en cas d’hospitalisation l’accès à une chambre individuelle.

Si vous avez des enfants ou un conjoint, vous pouvez également les prendre en charge.

Bien sûr, de nombreux assureurs ont pensé à nous, et proposent des complémentaires santé avec des offres et des tarifs adaptés dédiés aux freelances. Certaines offres TNS incluent également une partie prévoyance qui vous protège en cas d’arrêt maladie, ou votre famille (en cas de décès …).

 

Quels critères pour choisir sa mutuelle ?

Si comme moi, ce monde de la couverture santé vous est un peu étranger, vous vous sentez peut-être un peu démuni quant au choix de votre mutuelle, du niveau de garantie optimal, et de certaines autres considérations.

Voici sur quels critères porter son choix :

  • Le taux et le délai de remboursement : c’est tout de même ce qui importe le plus, non ? Être mieux remboursé ne suffit pas, s’il faut attendre des semaines avant de l’être.
  • Le délai de carence : certaines mutuelles n’actionnent pas tout de suite certaines garanties : pensez-y, surtout si vous envisagez de changer de mutuelle, car parfois vous pouvez perdre plusieurs semaines de couverture.
  • Les services complémentaires : beaucoup cherchent à se démarquer et étoffent leur offre de services annexes forts utiles pour les TNS : téléconsultation, aide-ménagère en cas d’hospitalisation, garde d’enfants…  Prenez en compte les options proposées avant de choisir votre mutuelle.
  • Le budget : évidemment, c’est le critère le plus important, ou au moins celui qui va déterminer le choix final de votre mutuelle. Gardez à l’esprit un certain sens de la mesure : mieux vaut payer davantage si vous voulez être bien couvert. Ne payer qu’un peu, mais devoir continuer de payer de sa poche n’est pas plus judicieux.

 

Parmi toutes les offres du marché, Codeur.com a sélectionné pour vous GSMC, la mutuelle proposant la meilleure offre de mutuelle freelance du marché. Profitez d’un tarif exceptionnel sur votre mutuelle grâce à notre partenariat.

 

Lire la suite de l'article

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

Webmarketing

8 outils gratuits pour identifier les liens cassés sur votre site

Avez-vous déjà cliqué sur un lien en lisant un billet de blog, pour vous retrouver sur la célèbre page 404 ? C’est triste,...

Publié le par Sebastien Turbe
Webmarketing

Hébergement mutualisé ou serveur dédié : que choisir ?

C’est une étape obligatoire lorsque vous créez votre site internet  : choisir un hébergeur web. En d’autres termes, vous devez choisir...

Publié le par Charlotte Chollat