SEO : 5 critères pour juger la qualité d’un backlink

Les liens issus de sites externes pointant directement sur une page de votre site sont très importants en SEO. On les appelle les backlinks, et dans un...

Publié par Charlotte Chollat

Les liens issus de sites externes pointant directement sur une page de votre site sont très importants en SEO. On les appelle les backlinks, et dans un précédent article nous vous avions expliqué comment en obtenir.

Leur qualité est primordiale car elle peut influencer positivement votre référencement naturel.

Mais concrètement, comment savoir si un backlink est de qualité  ? Nous allons vous présenter les critères à prendre en compte pour cette petite évaluation.

1. La qualité du site partenaire

Brisons de suite une idée reçu sur les backlinks  : même s’il est bon d’avoir de nombreux liens entrants sur votre site, leur qualité passe avant leur quantité.

Commencez par passer en revue tous les sites qui effectuent des liens vers vous.

Ces sites dits « partenaires » jouent un rôle majeur dans la qualité du backlink. Ils doivent  :

  • Appartenir au même secteur d’activité que vous  : il s’agit ici d’avoir un backlink pertinent.
  • Avoir un spam score peu élevé  : vous pouvez vérifier cette donnée avec l’outil Spam Score Checker de Moz.
  • Posséder une bonne autorité de domaine

Si un site partenaire ne remplit pas ces trois critères, il est préférable de demander à l’administrateur de retirer le lien puisque ce dernier pénalise votre propre SEO.

2. La pertinence du contenu du site partenaire

Dans le point précédent, nous vous parlions de pertinence. Les moteurs de recherche, et encore plus Google, ont pour principal objectif de guider les internautes vers des contenus pertinents selon leur recherche.

Le contenu à partir duquel est issu le backlink doit être cohérent avec celui du lien en question. Par exemple, il est tout à fait logique qu’un article de blog présentant les nouvelles tendances de mode pour cet été fasse un lien vers un site e-commerce de prêt-à-porter. Pour ce dernier, le backlink est jugé pertinent.

3. La position du lien dans le contenu

Peu de personnes pensent à vérifier ce critère lorsqu’ils veulent évaluer la qualité d’un backlink.

Les liens qui se situent au cœur du texte sont ceux qui ont le plus de valeur aux yeux des moteurs de recherche. En effet, il est normal de penser que l’auteur du contenu a inséré ces liens naturellement.

Cela ne veut pas dire qu’il est mauvais d’avoir des liens entrants issus des sidebars ou des footers, mais gardez en tête que ceux-ci ont peu d’importance.

4. Le texte d’ancrage du lien

Quelle que soit la nature du lien (entrant ou sortant), son texte d’ancrage a toujours été un aspect important à ne pas négliger. Pour rappel, l’ancre d’un lien correspond au morceau de texte sur lequel est positionné le lien  : il peut s’agir d’un mot ou d’une expression.

Encore une fois, l’ancre d’un backlink doit être pertinent par rapport au contenu auquel il renvoie. Il doit notamment contenir le mot-clé principal.

Prenons un exemple concret. Vous avez un article de blog qui explique la recette du fraisier. Un backlink de qualité et avantageux pour votre SEO devrait être positionné sur une ancre contenant l’expression clé « recette du fraisier », ou à minima sur « fraisier ».

Attention
N’essayez pas d’avoir des liens entrants positionnés sur le même mot-clé. Idéalement, le texte d’ancrage des backlinks doivent aussi contenir des synonymes. Dans notre exemple précédent nous pourrions avoir l’ancre de lien « gâteau aux fraises ».

5. L’attribut dofollow et nofollow

Cet aspect est le plus délicat à juger pour déterminer la qualité de vos backlinks. Avant d’entamer les explications, éclaircissions les termes dofollow et nofollow.

Dans le code HTML, voilà à quoi ressemble un lien dofollow (le principe est le même avec le nofollow)  : <a href='https  ://www.redacteur.com' rel='dofollow'>Plateforme de rédaction</a>

Lorsque les robots d’indexation passent en revue le contenu d’un site et qu’ils tombent sur un lien avec l’attribut dofollow, ils le prendront en considération. À l’inverse, s’ils constatent l’attribut nofollow, ils ne suivront pas le lien et ce dernier n’aura aucun impact (ni positif ni négatif) sur le SEO.

Le saviez-vous ?
Un lien qui ne possède aucun attribut nofollow ou dofollow est par défaut considéré comme dofollow.

Revenons à présent à la qualité de nos backlinks. L’idée ici est de trouver le juste milieu entre des liens entrants dofollow, et des liens entrants nofollow.

Il est possible d’avoir des backlinks en dofollow issus de nombreux sites différents (et pertinents  !). Mais un même site partenaire qui effectue de nombreux backlinks en dofollow vers votre contenu peut porter préjudice à votre SEO. Dans ce cas de figure, le site partenaire doit à un moment donné créer de nouveaux liens entrants en nofollow.

 

Portez votre attention sur ces 5 critères pour juger la qualité de vos backlinks et retenez bien une chose  : préférez la qualité avant la quantité. N’oubliez pas non plus la qualité de votre propre contenu  : il doit lui aussi être pertinent pour votre audience.

Vous vous demandez comment trouver vos backlinks  ? Utilisez des outils spécifiques tels que Majestic ou Open Site Explorer de Moz.

Lire la suite de l'article
Afficher les commentaires (0)

Commentaires

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

Webmarketing

Lancement officiel d’Internet Explorer 8

Ce jeudi soir,  l’éditeur de Redmon a officiellement annoncé la sortie du navigateur Internet Explorer 8. Cette annonce a eu lieu lors de la conférence MIX9 de Las Vegas....

Publié le par Team WebActus
Webmarketing

Ubuntu passe à Yahoo !

Yahoo! sponsorise Canonical, qui aura ainsi des ressources supplémentaires pour développer Ubuntu. Le moteur de recherche par défaut d'Ubuntu 10.04 sera donc Yahoo! Search.

Publié le par Team WebActus