Comment apprendre des autres avec la méthode des 3 A ?

Les autres graphistes ou designers ont beaucoup à vous apprendre. Nous ne saurions trop vous encourager à regarder régulièrement le travail qui est posté sur internet ou les...

Publié par Melanie De Coster

Les autres graphistes ou designers ont beaucoup à vous apprendre. Nous ne saurions trop vous encourager à regarder régulièrement le travail qui est posté sur internet ou les réseaux sociaux, afin de vous inspirer comme d’apprendre d’eux, un petit peu plus chaque jour.

Cependant, pour réellement tirer profit de ces sources, vous ne pouvez vous contenter de juste les admirer. Il faut aller un peu plus loin.

Faire un travail à la fois sur vous et sur les visuels qui vous séduisent. Et c’est là que la méthode des trois A intervient.

 

1. A comme Accumuler

L’idée principale, c’est de commencer par regarder ce que les autres font. Puis d’accumuler en un même endroit tout ce qui vous plaît, afin de pouvoir vous y référer par la suite.

Vous allez vous créer des tableaux, sans les trier, juste en les remplissant au gré de vos errances sur la toile mondiale.

Vous pouvez facilement mettre en place ces tableaux grâce à des outils comme Pinterest, par exemple. Néanmoins, ce type d’application sert surtout à la collecte, et sera peu utile pour la suite de la méthode.

Si vos sources d’inspiration se trouvent sur Instagram, pensez à installer l’extension chrome qui vous permet de télécharger directement les photos que vous avez appréciées. Vous ne serez ainsi plus tributaire de l’application pour retrouver vos visuels préférés.

L’idée est de chercher un peu plus loin qu’un simple tour sur Dribble ou Behance, en téléchargeant les images pour mieux travailler dessus par la suite.

 

2. A comme Assembler

Vous voilà avec un lot d’images un peu en vrac. Certes, très bien pour démarrer, mais qui laisse votre esprit aller un peu dans tous les sens. Il est temps de devenir un peu plus ordonné.

En utilisant un outil gratuit comme Figma, vous allez pouvoir organiser les photos retenues d’une manière qui fait sens pour vous. Il n’est pas encore temps de chercher à les analyser, juste de les regrouper par secteurs, selon des points communs que vous ressentez instinctivement.

Il est possible que le même visuel se retrouve lié à d’autres à plusieurs reprises. Ce n’est pas grave, vous avez le droit de dupliquer chacun d’entre eux.

Normalement, vous devriez avoir de deux à six segments ordonnés pour chaque collecte tournant autour d’un même artiste. Ne réfléchissez pas, laissez-vous juste guider par votre instinct à cette étape.

 

3. A comme Analyser

Il est enfin temps de commencer à regarder le travail collecté d’un peu plus près. Concentrez-vous sur un regroupement à la fois. Et cherchez ce qui les caractérise. Ce peut être un travail sur les couleurs, sur la typographie, sur la mise en page…

Vous devriez ainsi retrouver au moins un point spécifique par regroupement ordonné. Vous pourrez alors prendre conscience de ce qui vous a attiré l’œil au premier regard. Et vous allez le formaliser. C’est le moment de dire « ah oui, là, la manière de travailler sur les diagonales est intéressante » ou « ces ombres apportent systématiquement du relief à l’objet mis en avant ».

Notre conseil
Chacune des zones de votre tableau deviendra alors une leçon particulière sur une thématique. Vous verrez comment ce détail a été travaillé de diverses manières, et vous réfléchirez à la manière de l’utiliser à votre tour dans vos prochaines compositions graphiques.

manager

Apprendre des autres est essentiel pour continuer à progresser dans votre travail et votre art. Cette méthode des trois A est polyvalente, elle s’applique d’ailleurs à de nombreuses techniques artistiques. L’avantage de cette leçon en trois points est sa facilité de mise en œuvre.

  • Plus vous la pratiquerez, plus vous serez rapide pour assembler chacun des éléments collectés.
  • Et la phrase d’analyse vous aidera à rendre à chaque fois votre regard de créateur plus pointu, plus affiné.
  • L’idée n’est pas d’y consacrer des heures, mais bel et bien de vous exercer pour extraire les points communs entre plusieurs œuvres.

Le plus simple est de travailler sur un artiste à la fois, au moins pour commencer, mais rien ne vous interdit de créer des tableaux mixant les œuvres de plusieurs designers graphiques.

Du moment que vous trouvez des points communs entre elles, c’est que vous êtes sur la bonne voie pour appliquer la méthode des trois A.

5
/
5
(
1

vote

)
Lire la suite de l'article
Afficher les commentaires (0)

Commentaires

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

Graphisme

3 manières d’utiliser les illusions d’optique dans vos créations

À l’heure où il s’avère de plus en plus difficile de créer des publicités qui se démarquent réellement de la...

Publié le par Jerome Dajoux
Graphisme

Inspiration : 8 mascottes et personnages attachants pour votre marque

Si vous voulez que votre audience s’attache à votre marque, pourquoi ne pas créer une mascotte. Très appréciée, même par les plus...

Publié le par Charlotte Chollat